La beauté au naturel

Constipation du nourrisson : soigner naturellement

Bébé peut aussi être constipé. Cela est souvent causé par des facteurs alimentaires. En général, la constipation survient lorsque son alimentation change. Chez le nourrisson, elle est passagère et dure quelques jours. Même si elle peut passer toute seule, vous pouvez quand même soulager bébé en utilisant des méthodes naturelles.  

Focus sur la constipation du nourrisson

On dit qu’une personne, un enfant ou un bébé est constipé lorsque :

  • L’émission des selles diminue.
  • Les selles sont dures et petites.
  • Les selles sont douloureuses et volumineuses.

La constipation est surtout relative aux enfants et aux bébés de plus de 6 mois. Chez eux, elle est dite « fonctionnelle », c’est-à-dire qu’elle est sans rapport avec une pathologie précise.

Avant les 6 mois, il est rare qu’un bébé souffre de constipation. Il peut pleurer et se tortiller, parce qu’il est gêné, mais non nécessairement constipé. À cet âge, il fait une selle tous les 3 à 4 jours, s’il est allaité. S’il est nourri au biberon, il peut en faire jusqu’à trois fois quotidiennement.

À partir de 6 mois, bébé commence l’alimentation variée et commence à montrer des symptômes de constipation. Sa selle commence en effet à s’endurcir et devient plus fréquente.

Quant à l’enfant, il en fait trois de consistance normale par semaine. Cependant, cette fréquence reste variable selon l’enfant, comme elle l’est également chez un adulte. Les parents doivent alors être alertés lorsqu’il remarque que cette fréquence change brusquement.

Les symptômes de la constipation chez le nourrisson

Bébé est encore incapable de parler, il est alors difficile de savoir ce qu’il ressent ou ses maux. Il utilise les pleurs pour exprimer son mal-être.

En général, la constipation chez bébé se manifeste par les symptômes suivants :

  • Il est irritable à cause de douleurs abdominales et de la gêne gastrique.
  • Il pleure quand il fait sa selle, car elle est volumineuse et douloureuse.
  • Il a le ventre gonflé, ballonné, dur et douloureux (il est soulagé quand vous le posez sur le ventre).
  • Il continue à pleurer après la selle.
  • Il produit des selles en forme de petites boules dures.
  • Vous remarquez des stries de sang sur la selle (dues à des lésions anales).

Bébé est constipé : les causes

La constipation chez le nourrisson est souvent passagère et est surtout due par des facteurs alimentaires. Ces causes sont :

  • Un biberon mal préparé : la quantité d’eau est insuffisante pour bien diluer le lait en poudre.
  • Un changement alimentaire : à un certain âge, bébé doit commencer à manger et entamer une alimentation diversifiée. Cela peut être brusque pour son appareil digestif et entraîner un dérèglement, dont la constipation.
  • Une alimentation pauvre en fibres : cela concerne surtout les bébés diversifiés. Ce sont les fibres insolubles qui donnent la consistance molle des selles.
  • Un manque d’eau : c’est surtout le cas en été où les risques de déshydratation sont assez élevés. Une maque d’hydratation favorise la solidification de la selle et rend l’évacuation plus difficile.
  • Un stress : Effectivement, bébé est également affecté par ce qui se passe autour de lui. Quand il est stressé (par exemple par un changement d’environnement), il peut l’exprimer via son corps. Il le fait de différentes façons : constipation, trouble du sommeil, perte d’appétit , etc.
Article recommandé:  Les massages pour bébé : un moment important et très doux

Que faire en cas de constipation chez votre bébé ?

Vous pouvez parfaitement soulager ses maux en cas de constipation. Il est vrai qu’il est assez difficile pour les parents de voir son enfant se tortiller et pleurer. Voici alors les conseils à suivre si c’est le cas de votre bébé :

Faites-lui un massage de l’abdomen

Le massage pour bébé constipé est constitué par trois étapes :

  • Le massage avec la main : Allongez le bébé sur son dos et retirer sa couche. Avec vos doigts, massez son ventre en faisant un mouvement rotatif dans le sens de l’aiguille d’une montre. Cela permet de désobstruer le gros côlon.
  • Les genoux pliés : Toujours allongé sur le dos, massez son ventre avec ses genoux. Prenez ses deux genoux et tournez-les en appuyant légèrement sur son ventre.  
  • Lui masser les pieds : c’est également un bon moyen de le soulager. Prenez ses petits pieds et pressez légèrement dans vos mains en remontant jusqu’aux orteils. Puis, continuez à masser l’ensemble de ses pieds en pressant doucement avec vos doigts.

Ces trois étapes permettent à la fois d’atténuer ses maux et d’activer le transit. Voici une vidéo qui montre comment faire un massage à bébé en cas de constipation et de coliques :

Allaitement : modifiez l’alimentation de maman

En général, un bébé allaité produit moins de selles. Il arrive tout de même que des douleurs, des inconforts et des espacements de selles surviennent chez lui. Pour éviter cela, il suffit que maman suive une alimentation saine et variée.

Elle doit ajouter dans ses repas : des fruits et légumes frais, des féculents, des aliments protéinés (œuf, viande maigre, poulet, légumes secs), du lait et des produits laitiers et des fibres végétaux. La maman allaitante doit également boire suffisamment de liquide : 10 à 12 verres par jour. Pensez également à apporter des vitamines et du fer dans votre alimentation pour rester en bonne santé.

Ce qu’il faut éviter pendant la période d’allaitement : brocolis, choux, oignons, plats épicés, alcool, caféine (café, chocolat, thé…). La consommation de poisson est également à limiter bien qu’il soit source d’acide gras Oméga 3.

Changez l’eau de son biberon

Utilisez une eau minérale riche en magnésium pour préparer son biberon et ses repas. Elle est laxative et aide à ramollir ses selles. Vous devez arrêter d’en utiliser lorsque vous voyez que la selle de bébé redevient normale. Boire cette eau est également recommandé chez les adultes constipés.

Enrichissez son alimentation en fibres insolubles

Sachez qu’il existe deux types de fibres : les solubles et les insolubles. Les fibres solubles sont à éviter, car ils favorisent la réabsorption d’eau. Ils rendent ainsi les selles moins molles et sont surtout nécessaires en cas de diarrhée. C’est pourquoi il faut privilégier les fibres insolubles que vous pouvez trouver dans les légumes feuillus, les enveloppes de céréales…

Les remèdes naturels pour venir à bout de la constipation de bébé

Outre les petits gestes précités, vous pouvez également faire usage des remèdes de grand-mère pour aider votre bébé. Certains d’entre eux sont simples et ne nécessitent aucune difficulté de préparation. D’autant plus que les ingrédients sont bien adaptés aux touts petits :

Du jus d’orange naturel

Faites bien attention, le jus d’orange est déconseillé aux nourrissons (d’âge inférieur à 5 mois). Le lait maternel ou le lait infantile leur apporte suffisamment les nutriments dont ils ont besoin. D’autant plus que l’état liquide du lait aide déjà à ramollir la selle et prévient alors la constipation. Il faut juste respecter le dosage d’eau si vous l’allaitez au biberon.

Si votre bébé commence à suivre une alimentation diversifiée, c’est le moment de lui faire gouter son bon jus vitaminé. S’il y a déjà gouté et qu’il aime, tant mieux, il faut lui en donner chaque matin. De 6 à 8 mois, une cuillère à café de jus lui suffit. À partir de 8 mois, vous pouvez augmenter la dose petit à petit.

Article recommandé:  La peau du bébé et ses spécificités. Comment en prendre soin ?

Pour les bébés de plus de 8 mois, vous pouvez presser le jus d’orange et le diluer dans de l’eau. Vous pouvez également ajouter un peu de jus de citron. Voici le dosage pour 6 personnes, profitez-en pour le boire en famille :

La liste des ingrédients:
  • Oranges : 3
  • Sucre glace : 50 g
  • Citron : 1
  • Eau : 1 litre

Préparation et consommation :

  1. Pressez les oranges et le citron.
  2. Retirez les pépins et la pulpe en filtrant le jus obtenu.
  3. Ajoutez le sucre et l’eau.
  4. Mélangez bien.
  5. Mettez celui de bébé dans son biberon pour lui faciliter la prise.
  6. La quantité varie selon l’enfant et son âge : 60 à 90 ml.
  7. Attention, évitez de lui en donner le soir ou à l’heure de sa sieste.

Les bienfaits du jus d’orange pour bébé :

Outre le fait qu’il soit laxatif, il constitue avant tout un bon apport de sucre pour lui. L’orange est en plus un fruit riche en vitamine C. Il est également une source de fibre, de calcium et de magnésium. Il permet en plus de stimuler le système immunitaire. Il contient des flavonoïdes, des glucides, des lipides et des caroténoïdes.

Le bouillon de légumes

Les légumes sont à introduire petit à petit dans l’alimentation de bébé. Dès qu’il le peut, vous pouvez commencer par lui donner du bouillon à boire au biberon ou à la petite cuillère. Il permet en effet d’éviter et de soulager la constipation.

Voici une recette de bouillon de légumes adaptés aux bébés :

La liste des ingrédients:
  • Eau froide : 2,5 litre
  • Sel : 1 cuillère à café
  • Pommes de terre : 2
  • Carottes : 2
  • Navet :1
  • Poireau : 1
  • Épinard ou salade verte : 4 à 5 feuilles

Préparation et consommation :

  1. Mettez le sel dans l’eau froide.
  2. Ajoutez les pommes de terre, les carottes, le navet, le poireau et les feuilles de salade ou d’épinards.
  3. Mettez à cuire à petit feu pendant une heure et demie.
  4. Filtrez ensuite au tamis et conservez au frais.
  5. Bébé peut consommer le bouillon dès l’âge de 4 mois.
  6. Vers ses 8 mois, vous pouvez ajouter du vermicelle.

Sachez que vous pouvez varier les légumes dans le bouillon de bébé. Vous pouvez mettre d’autres légumes au lieu de ceux proposés dans la recette à condition qu’ils lui conviennent.

Les bienfaits des légumes :

Les pommes de terre sont des réserves de glucides, d’amidon et de fibres. Elles contiennent surtout des fibres non digérées qui permettent de prévenir la constipation. C’est également l’un des rares féculents qui contiennent de la vitamine C. Il permet donc de mieux absorber le fer. Comme vitamine, il en contient également de la classe B (vitamine B2).

La carotte est très riche en caroténoïde et en vitamine C et E. C’ est l’allié nutritionnel idéal pour les petits comme pour les grands. Le bêta-carotène qu’elle contient est nécessaire à bébé, il est transformé par son organisme en vitamine A. C’est ce qui fait d’elle un aliment essentiel pour la santé et surtout pour la vision de bébé. Il permet en plus d’améliorer le fonctionnement des intestins et du foie.

Le navet est excellent pour le transit intestinal. Il est également riche en oligo-éléments et en vitamines, surtout en vitamine C. Il contient des fibres, du potassium, du magnésium et du cuivre. Il aide en plus à combattre les virus et les bactéries. Il faut en donner aux enfants lorsqu’il fait froid.

Le poireau est également un légume fibreux, surtout au niveau des feuilles vertes. D’ailleurs cette partie est moins digeste que la partie blanche. Il procure de la vitamine B6, B9, K et C. Il est capable de stimuler le système immunitaire et le bon fonctionnement du système nerveux. Il stimule en plus l’absorption du fer.

Les épinards sont surtout connus pour leur forte teneur en fer. Ils sont riches en minéraux et en vitamine. Il procure également des caroténoïdes qui participent à maintenir la santé oculaire. Ils favorisent en même temps une meilleure résistance des globules blancs.

Article recommandé:  Acné du nourrisson : que faire

La salade verte est une mine de minéraux et de vitamines. Elle améliore le transit intestinal grâce à sa teneur en fibres douces. Elle contient surtout des fibres solubles dont la quantité est différente selon le type de salade.  

Le psyllium blond pour le bon transit de bébé

Le psyllium est une plante principalement cultivée en Inde. Il en existe trois espèces qui se différencient par la couleur de leurs graines : blonde, noire ou brune. Il s’agit d’un laxatif naturel de masse qui est constituée de fibres. Il est fortement recommandé pour le bébé constipé.

Comment donner le psyllium à bébé ?

Le psyllium peut être dilué dans de l’eau : 1/2 cuillère à soupe pour 1/2 verre d’eau ou de jus. S’il est difficile pour bébé de le consommer de cette manière, vous pouvez également le mélanger à un aliment crémeux.

Vous devez lui en donner une fois par jour et surveiller le résultat. Si aucun changement n’est observé, vous pouvez augmenter la prise jusqu’à 3 fois par jour.  

Notez bien que bébé doit boire suffisamment d’eau durant la prise du psyllium.

Zoom sur les bienfaits du psyllium :

À part combattre la constipation, il est également recommandé en cas de diarrhée et de maladies inflammatoires des intestins. Avantageux pour les adultes, il permet de réduire le taux de cholestérol et les maladies cardiovasculaires. Il aide aussi à réduire le taux de glycémie si vous êtes diabétique.  

Huile de massage faite maison pour bébé constipé

Pour soulager davantage bébé pendant son massage, vous pouvez utiliser une huile de massage concoctée par vos propres mains. Voici comment la préparer :

La liste des ingrédients:
  • Huile de noisette : 10 gouttes
  • Huile essentielle de bois de hô : 1 goutte
  • Huile essentielle d’estragon : 1 goutte

Préparation et application :

  1. Prenez un petit contenant ou une cuillère pour mélanger les huiles.
  2. Versez d’abord l’huile végétale, puis les huiles essentielles.
  3. Mélangez bien et frottez légèrement dans vos mains pour répartir l’huile de massage.
  4. Massez le ventre de bébé par des mouvements rotatifs dans les sens des aiguilles d’une montre.
  5. Faites le massage 30 minutes après la tétée.

Bienfaits des ingrédients :

L’huile de noisette est très pénétrante. Sa texture douce et fluide permet de détendre bébé pendant le massage. Elle est également nécessaire pour diluer les huiles essentielles qui peuvent être irritantes pour la peau. Maman peut également profiter de l’huile pour atténuer les vergetures de grossesse.

L’huile essentielle de bois de hô a des vertus relaxantes. Elle contient en effet du linalol qui possède des propriétés calmantes, anti-convulsivantes et anxiolytiques.  Elle favorise en même temps l’endormissement de bébé.

L’huile essentielle d’estragon possède des propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs. Son effet antispasmodique permet de décontracter le ventre de bébé. Elle est aussi conseillée pour les douleurs menstruelles des femmes.

Faut-il consulter un médecin quand bébé est constipé ?

En général, la constipation du nourrisson est passagère. Mais, il arrive qu’elle devienne chronique et cela peut avoir de graves conséquences. Vous devez ainsi consulter un pédiatre :

  • Si elle dure plus d’une semaine.
  • Si les selles sont teintées de sang.
  • Si bébé souffre de l’abdomen.
  • S’il vomit.

Conséquences d’une constipation chronique

Si la constipation de bébé dure trop longtemps, cela peut entraîner :

  • Une fissure anale : le déchirement au niveau du canal anal est la conséquence la plus fréquente d’une constipation. C’est le cas chez les adultes et chez les enfants. Cela entraîne par la suite des selles sanglantes. Chez les enfants plus âgés, ils se retiennent de faire la selle pour éviter la douleur. La fissure peut alors avoir un effet inverse et causer une constipation.
  • Une occlusion intestinale : si bébé vomit, devient pâle, souffre beaucoup de l’abdomen, il peut s’agir d’une occlusion intestinale. Son intestin est partiellement ou complètement bloqué. Elle doit être traitée au plus vite pour éviter une perforation de l’intestin. Sachez que cela peut être fatal pour bébé.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+