La beauté au naturel

Prendre soin des cheveux crépus, affros de votre enfant

C’est vers le sixième mois de grossesse que les follicules pileux de l’enfant se développent. À partir de ce moment, il vous sera possible de voir les cheveux de votre petit bout de chou à l’échographie. La qualité et la quantité des cheveux varient d’un enfant à l’autre. Lorsque certains auront une abondance chevelure, d’autres seront presque chauves. À la naissance et les prochains mois qui suivront, la tête de bébé sera recouverte d’un fin duvet et sera remplacée, après quelques mois, par des cheveux plus épais. Quelle que soit la texture de ses cheveux, vous devez impérativement en prendre soin dès la naissance. C’est en adoptant les bonnes habitudes, en ayant la bonne hygiène et surtout en se tournant vers les produits adaptés que vous offrez à sa chevelure la possibilité de pousser vigoureusement et sainement. Et si les   cheveux de votre tout petit sont frisés ou crépus, par nature, les soins, surtout hydratants, seront encore plus utiles.

L’importance des soins sur les cheveux crépus

Les cheveux des enfants et des bébés et les cheveux des adultes ne demandent pas les mêmes soins. Ceux des plus jeunes sont en perpétuelle quête du bon équilibre et seront, par leur nature, plus sensibles à tous les divers bouleversements et agressions extérieures. Et ce, jusqu’à ce qu’ils atteignent la puberté. Selon diverses études scientifiques, les enfants jusqu’à l’âge de l’adolescence, ne peuvent pas produire une quantité suffisante de sébum. Pour rappel, le sébum est une substance sécrétée par les glandes sébacées.

Ses actifs ont une importance capitale pour la chevelure. Il intervient, en effet, dans la composition du film hydrolipidique. Pour faire court, ce film est destiné à envelopper la chevelure. Grâce à cette protection, aussi fine et fragile qu’elle puisse être, interviens dans le maintien des molécules d’eau sur les cheveux ainsi que sur toute la longueur : c’est-à-dire à partir de la tige, jusqu’à la racine.

Vous l’aurez compris, un rien suffira pour briser cet équilibre, surtout chez les jeunes enfants. Ainsi, il est d’une importance capitale de mettre en place un protocole de soin bien choisi et adapté aux cheveux crépus. L’objectif est d’assurer, en tout temps, la santé et le bien-être des cheveux.

Apprenez à faire aimer ses cheveux à votre enfant

Pour qu’un parfait équilibre soit respecté (cet équilibre encore très fragile et naissant chez le jeune enfant), il est indispensable d’avoir des réflexes simples quotidiennement. Mais avant, vous devez comprendre que les cheveux crépus de votre enfant requièrent vraiment beaucoup plus de soins que les autres types de cheveux. Il est donc normal qu’à la longue, votre enfant se lasse des soins quotidiens que vous leur offrez. Vous devez trouver un moyen pour que ces séances de « coiffages » deviennent un moment de complicité et non une punition. Apprenez également à faire aimer ses cheveux à votre enfant. Même si elle a les cheveux crépus, inutile de faire des remarques ou des réflexions désobligeantes à ce propos.

Les soins et routines pour les cheveux afros et crépus

La pause beauté, la routine capillaire pour les cheveux afros et crépus de votre enfant devrait être simple et sans tracas. Voici les étapes par lesquelles vous devez passer quotidiennement :

1-      Le shampoing

Cette première étape est la plus importante, car elle assure, la propreté du cuir chevelu. Normalement, il faudra faire un ou deux séances de shampoing toutes les semaines. Quel produit choisir ? Il est important de se tourner uniquement vers des shampoings doux, ceux qui conviennent aux enfants : des produits, sans sulfates, entre autres. Pour chaque shampoing, vous devez être certain de bien nettoyer le cuir chevelu en massant délicatement avec les bouts des doigts. Attention, au risque de blesser votre enfant il est impératif de ne pas utiliser les ongles pour le massage du cuir chevelu. Si nécessaire, vous ne devez pas oublier l’après-shampoing, car ce produit permet de garder les cheveux souples et bien hydratés.

2-      Le démêlage

Cette étape est également cruciale pour la santé et le bien-être des cheveux de votre enfant. Cette étape est, parfois, très délicate, car c’est celle que les enfants craignent le plus. Vous devez prendre le bon rythme pour ne pas traumatiser l’enfant en tirant les cheveux trop fort. Pour que cet instant soit le plus doux possible, faites en sorte que ses cheveux soient bien humides (il est préférable de le faire après le shampoing ou après le bain, car à ce moment les cheveux sont bien assouplis). Qu’utiliser pour le démêlage ? Les doigts ou encore un peigne spécial pour les cheveux afros. Comment s’y prendre ? Commencez par les pointes et remontez petit à petit jusqu’aux racines. Afin de ne rater aucune section, vous pouvez démêler section par section afin de couvrir toute la tête. Dès que vous aurez terminé de démêler une partie, tressez-la ou attachez-la tout simplement et passez, ensuite à la section suivante. Lorsque vous aurez fait tout le tour, peignez pour démêler au maximum ! Si vous remarquez que les cheveux s’emmêlent trop, pensez à les démêler deux fois par jour (par exemple le matin au réveil et le soir avant de dormir).

3-      La coiffure

Pour les cheveux crépus et les cheveux afros, vous ne pouvez tout simplement pas programmer une séance de coiffage au quotidien. Cette étape est réellement fastidieuse et vous demandera, dans ce cas, quelques heures. Et avec l’emploi du temps des parents ainsi que la routine scolaire, c’est tout simplement impossible. Préférez une coiffure à faible manipulation ou une coiffure protectrice qui tiendra 3 jours, par exemple. Tout au long de la semaine, prenez le temps d’hydrater ses cheveux (avec de l’eau ou plus préférablement, avec des huiles végétales). Vous avez une petite panne d’inspiration, voici quelques idées que vous pouvez adopter facilement : queue de cheval, tresses, couettes, chignons, etc. Vous pouvez trouver, sur internet, des tutoriels pour l’application de ces coiffures. Lorsque les enfants sont en vacances, vous pouvez laisser les cheveux en afros. Par contre, il faut les laisser attacher durant la semaine. Pour les petites filles, vous pensez à investir dans des petits accessoires : des pinces, des rubans, des barrettes, etc.

À faire et à ne pas faire !

En plus des soins quotidiens, voici les gestes à faire et à ne pas faire pour les cheveux afros et crépus de votre enfant :

À faire

–          Couper les pointes régulièrement

–          Aller chez le coiffeur si vous n’êtes pas à l’aise avec les ciseaux

–          Prendre bien soin des pointes, les hydrater suffisamment

–          Plaquer les cheveux de votre enfant la nuit, au pire, les attacher

–          Apprendre à votre enfant les gestes essentiels pour le soin de ses cheveux

–          Penser aux locs si vous appréciez ce style de cheveux

À ne pas faire

–          Utiliser n’importe quelle huile essentielle ou n’importe quelle huile végétale

–          Poser des rajouts ou encore des tresses dès son plus jeune âge

–          Ajouter des huiles tous les jours

–          Défriser les cheveux trop tôt

Les huiles à utiliser pour les cheveux crépus et/ou afros

Voici la liste des huiles à utiliser sur les cheveux de votre enfant :

Huile de coco

C’est certainement l’huile à avoir obligatoirement dans sa trousse de soins pour cheveux crépus. Cette crème est connue pour ses vertus hydratantes. Pénétrant réellement et en profondeur dans la fibre capillaire c’est la seule à vraiment hydrater. Contrairement à ce que l’on peut voir chez la spécificité de certaines huiles végétales, l’huile de coco ne scelle pas seulement l’eau dans les fibres, mais les hydrate vraiment.

Huile d’argan

Certes, cette huile est un peu plus couteuse que les autres huiles, toutefois, vous pouvez être certain que son efficacité n’ait aucun égal. Et pour cause, elle peut réellement faire des miracles sur des cheveux endommagés ou difficiles à coiffer. Vous pouvez l’utiliser pour hydrater régulièrement les cheveux de votre enfant ou insérer quelques petites gouttes dans son shampoing ou son après-shampoing habituel.

Huile d’amande douce

Vous êtes à la recherche d’une huile légère qui permettra efficacement de sceller les cheveux de votre enfant tout en soignant ses pointes ? Ne cherchez plus très loin, l’huile d’amande douce est un allié idéal pour cette quête.

Huile de jojoba

La formule de l’huile de jojoba se rapproche très intimement de celle du sébum du cuir chevelu. Vous pouvez donc faire confiance à son action sur les cheveux fragiles de votre enfant. En massage, l’huile de jojoba permet d’activer la circulation dans le cuir chevelu et permet, par conséquent de booster la repousse.

Huile d’olive

Contrairement à ce que vous pouvez être tenté de penser, l’huile d’olive n’est pas seulement destinée aux recettes. Elle est également parfaite pour prendre soin des cheveux crépus et afros de votre enfant. Vous pouvez l’utiliser en tant qu’huile de massage pour le cuir chevelu.

Huile de ricin

Cette huile est disponible à petit prix. Elle est parfaitement adaptée pour booster la pousse des cheveux. Vous pouvez l’utiliser sans la moindre hésitation et surtout sans modération.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+