La beauté au naturel

Mon enfant a un bleu : que faire ?

Durant les premières années de bébé, il gigote beaucoup, court partout, touche à tout. Les chutes et les blessures sont donc assez fréquentes. Même si vous faites preuve d’une grande vigilance, ce sont des situations par lesquelles vous passerez obligatoirement. Et ce, jusqu’à ce que bébé acquiert une aisance motrice et une plus grande autonomie. En attendant, vous devez donc apprendre à soigner les petits bobos qui peuvent se présenter. Dans la plupart des cas, l’apparition des bleus n’est pas grave. Néanmoins, il est indispensable d’évaluer les symptômes d’un besoin de prise en charge et de connaître les gestes qui soulagent, rapidement et efficacement, les éventuelles douleurs.  

Bleues : hématomes ou ecchymose ?

À la suite d’une chute, d’une maladresse ou d’un coup, vous remarquez l’apparition d’un bleu sur votre bébé ? Les bleus sont une poche de sang sous la peau, dans un muscle ou dans un organe. D’où viennent-ils ? Pour comprendre leur apparition, il convient de savoir que les bleus peuvent être une ecchymose ou un hématome.

Ecchymose

Une ecchymose provoque un épanchement de sang sous la peau. À la différence d’un hématome, il est beaucoup plus diffus et reste plat. Le gonflement est donc, beaucoup moins prononcé. Généralement, s’il s’agit d’une ecchymose, la tache bleu-violacé se transforme en une tache verdâtre et enfin, en une tache jaune ocre.

Hématome

Un hématome se trouve quant à lui sous la peau. Il se présente, généralement, sous forme de lésions bleutées et gonflées. Il se caractérise par la présence de sang. Pourquoi apparait-il ? Son apparition fait suite à une rupture de vaisseaux sanguins plus gros que ceux qui sont touchés à la suite d’une ecchymose. En fonction de l’endroit où l’hématome apparait, il peut y avoir d’autres signes :

  • Lorsque c’est au niveau de la paupière (on parle alors d’œil au beurre noir), l’hématome peut jusqu’à fermer complètement l’œil et perturber la vision
  • Lorsque c’est au niveau de l’ongle (on parle alors d’hématome sous-unguéal), le bleu peut être très douloureux à la pression ou spontanément
  • Lorsque c’est à l’intérieur d’un muscle (on parle alors de choc direct ou de claquage), le muscle gonfle jusqu’à comprimer les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Quels sont les signes d’un hématome ou d’une ecchymose ?

Pour réellement comprendre l’hématome et l’ecchymose, il convient d’identifier clairement les signes et les symptômes qui peuvent se produire :

Ecchymose

L’ecchymose qui est aussi considérée comme étant un hématome superficiel (ou sous la peau) est facilement distinguable grâce à la tache bleutée-rouge-noir. Ce dernier peut être, dans certains cas, assez douloureux. Généralement, l’ecchymose se décolore avec le temps. Il passe alors du bleu vers le vert, l’ocre et enfin le jaune. Ce phénomène est lié à la dégradation de l’hémoglobine que l’on retrouve dans les composants des globules rouges.  S’il s’agit d’une ecchymose, la peau devrait reprendre sa couleur normale au bout de 7 à 10 jours.

Hématome

Ce sont les enfants et les personnes âgées qui sont les plus touchés par les hématomes. En comparaison à une ecchymose, l’hématome provoque un saignement un peu plus important. À la forme, il est facilement distinguable, car il provoque un gonflement et l’on peut y observer une boule en profondeur.

Les deux, c’est-à-dire l’hématome et l’ecchymose, surviennent à la suite d’un choc (minime ou spontanée). Toutefois, certaines maladies qui causent la baisse des plaquettes peuvent également en être la cause. La prise de médicaments à base de corticoïdes fragilise les vaisseaux capillaires de la peau, et favorise donc l’apparition d’ecchymose et d’hématome.

Quelles sont les causes de l’apparition des bleues ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer l’apparition d’un bleu, que ça soit une ecchymose ou un hématome. Voici les principales causes :

  • Un choc ou un coup
  • Une chute
  • Une carence alimentaire
  • Une pratique intense d’un sport
  • Une exposition trop longue au soleil
  • Une piqure ou une prise de sang
  • Un traitement médical ou la prise de médicaments

Soigner les bleues de manière naturelle

Les bleus peuvent être gênants et douloureux. Il convient donc de trouver une technique pour les faire disparaître rapidement. Pour cela, vous devez aider les vaisseaux sanguins de votre enfant à se régénérer. Vous trouverez en pharmacie des médicaments qui permettent d’en prendre soin. Mais bien sûr, il n’y a rien de mieux que les remèdes naturels qui utilisent des ingrédients sans produits chimiques et 100 % sans effet secondaire.

L’arnica

Lorsqu’on parle de produit pour faire disparaitre les bleus laissés suite à des coups ou des chocs, l’arnica reste le produit phare le plus populaire. Il s’agit, en effet, d’un anti-inflammatoire très puissant. Il peut donc permettre un soulagement rapide et efficace de la douleur. En fonction des cas et de la gravité des bleus, l’arnica peut s’appliquer directement sur la région concernée. Mais il est, également, possible de créer une sorte d’infusion à imbiber dans des compresses.

Pour la préparation de cette recette, vous aurez besoin de :
    • 2 grammes de fleurs séchées d’arnica
    • 100 ml d’eau bouillante

Comme vous l’aurez compris, les fleurs séchées d’arnica seront à infuser dans l’eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Laissez le tout refroidir. Filtrez et appliquez sur la partie concernée. C’est un remède à appliquer plusieurs fois par jour à l’aide d’une compresse imbibée de ce mélange.

L’aloe vera

L’aloe vera est un composant naturel qui intervient dans la plupart des recettes que nos grands-mères utilisaient. Et pour cause, elle est connue pour ses propriétés calmantes et hydratantes pour la peau des petits comme des grands. Cette plante est, par ailleurs, un allié de taille pour stimuler les défenses immunitaires et accélérer la cicatrisation. C’est en plus un antibiotique et un anti-inflammatoire naturel. Comment utiliser l’aloe vera sur les bleus de votre enfant ? Il suffira de l’appliquer très froide sur les hématomes ou l’ecchymose. C’est une manière, rapide et efficace, de combiner les propriétés de l’aloe vera tout en apportant un soulagement par le froid.

Le persil

Vous remarquez des bleus sous-cutanés sur votre bébé, vous pouvez utiliser le persil pour un soulagement rapide et efficace. Pour ce faire, il vous faudra couper un peu de persil frais et l’appliquer directement sur la partie concernée par le bleu.

Pour la préparation de cette recette, vous aurez besoin de :
    • 1 bouquet de persil
    • Huile d’amande douce

Le persil sera à hacher et mélanger, par la suite, dans l’huile d’amande douce. Vous devez, ensuite, placer la préparation sur une compresse et appliquez directement en cataplasme durant ½ heure sur la partie concernée. Les propriétés analgésique et anti-inflammatoire du persil permettent une cicatrisation rapide, une réduction du gonflement et un soulagement instantané de la douleur.

L’ail

L’ail n’est pas seulement un condiment indispensable en cuisine. C’est, également, un élément de taille pour augmenter la régénération des tissus. Il s’agit donc d’un allié de taille en cas d’hématomes. En effet, l’ail possède des propriétés antioxydantes très puissantes.  L’ail est, également, connu pour stimuler la bonne circulation sanguine. L’enfant pourra donc le manger cru pour un résultat probant.

L’oignon

Un autre ingrédient utilisé très souvent en cuisine, mais qui permet également de lutter efficacement contre les bleus : l’oignon. Cet aliment contient beaucoup d’aliinase. C’est cette substance qui nous fait verser des larmes lorsque nous coupons des oignons. Mais au-delà de cette petite gêne, elle permet aussi de stimuler la circulation sanguine.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé de placer une tranche d’oignon récemment coupe sur l’endroit où les bleus apparaissent. Attention, cette technique ne porte ses fruits que si vous appliquez l’oignon le plus rapidement possible. Cette astuce permettra d’empêcher le sang de s’accumuler sur la zone précise. Ainsi, il n’y aura pas d’apparition de bleu.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre intervient dans plusieurs recettes : pour lutter contre les odeurs de pieds, pour déjaunir les cheveux gris ou encore pour se débarrasser de la peau d’orange et des cellulites. Pour le bleu, il vous suffira d’imbiber une compresse de vinaigre de cidre et de masser, directement, la partie concernée avec. En effet, le vinaigre de cidre favorise la circulation et permet de dissiper, rapidement, le sang accumulé. Pour jouir de résultats efficaces, il est conseillé d’appliquer le vinaigre de cidre sur le bleu, au moins, trois fois par jour.

La pomme de terre

La pomme de terre contient une enzyme que l’on connait sous le nom de « catalase ». Ce dernier permet de renforcer les cellules. Pour réduire la douleur et l’inflammation causées par les bleus, il convient d’appliquer une demi-pomme de terre directement sur le bleu. Laissez cette demi-pomme de terre au moins cinq minutes et répétez l’opération trois à quatre fois par jour.

Le sel

Vous cherchez un remède rapide, simple et efficace contre les bleus ? Vous pouvez utiliser le sel. Pour cela, il suffira d’appliquer le sel directement sur la peau. Cet ingrédient absorbera le liquide intracellulaire. Laissez le sel agir durant quelques minutes et retirez délicatement.

Pour la préparation de cette recette, vous aurez besoin de :
    • Chauffer 100 g de gros sel quelques instants dans une poêle
    • Mettre le sel dans un bas
    • Appliquer sur la zone concernée
    • Laisser agir 15 minutes
    • Recommencer si besoin

Quand faut-il appeler un médecin ?

Si les bleus, bénins, peuvent être soignés grâce à ces remèdes de grands-mères, il existe des cas où vous devez absolument appeler un médecin. Les voici :

  • Si votre bébé s’est cogné la tête et a un bleu derrière l’oreille
  • Si le bleu ne s’est pas atténué et qu’il n’a pas disparu au bout de deux semaines
  • Si votre bébé a mal depuis plus de 24 heures
  • Si le bleu est enflé et rempli de pus
  • Si bébé a de la fièvre
  • Si à la suite du choc ou de la chute bébé vomit
  • Si les bleus apparaissent sans explications

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+