Couperose et rosacée : tout ce qu’il faut savoir

La couperose est une affection de la peau caractérisée par des rougeurs au niveau du visage : sur les joues et en particulier sur la partie médiane de la face (front, ailes du nez et menton). Elle s’accompagne généralement d’une sensation de bouffée de chaleur et à un stade plus avancé, des petits boutons rouges ou blancs peuvent apparaître. Ce trouble cutané bénin touche principalement les femmes (3 femmes pour 1 homme) âgées entre 40 ans et 50 ans. Inconfortables et inesthétiques, les rougeurs sur le visage peuvent devenir aussitôt gênantes et ont un effet négatif sur l’image de soi.

Souffrez-vous de couperose ? Pour vous aider à mieux prendre soin de votre peau sujette aux rougeurs, tâchons d’en savoir plus sur la couperose.

Couperose : manifestation et cause

On reconnait la couperose par les rougeurs qui se forment soudainement sur les joues, le front, le menton ainsi que sur les ailes du nez. Les origines de cette maladie dermatologique sont encore à ce jour mal connues. En outre, il est dit que la couperose est un signe d’une anomalie vasculaire de la face. Elle est causée par un dysfonctionnement du circuit des vaisseaux du visage qui se trouve être trop chargé et sous pression et pour cause, un changement brusque de température. Les petits vaisseaux plus précisément les capillaires dont le rôle principal est de réguler le flux sanguin et maintenir une température idéale seront beaucoup stimulés et peuvent au bout d’un moment se lâcher et apparaître sous la peau. Des rougeurs se formeront accompagnées d’inconforts. Faisant plus de victimes chez les peaux hypersensibles, claires et fines, la couperose peut aussi être déclenchée par une forte émotion. Contrairement aux idées populaires, cette affection de la peau n’est pas due à l’alcoolisme.

Évolution et les formes de couperose

Il existe 4 formes de couperose en partant des simples rougeurs passagères jusqu’à la rosacée stade IV qui se caractérise par un épaississement du nez voire même sa déformation. L’évolution de la couperose n’est pas linéaire et varie d’un patient à un autre. En suivant un traitement adéquat, il est tout à fait possible de prévenir la rosacée en particulier le stade IV qui est la forme la plus sévère de cette maladie de peau.

Les flushes

Après une exposition prolongée au soleil, une variation brusque de la température ou une forte émotivité, la peau du visage rougit et ressent soudainement une sensation de bouffée de chaleur. Cette réaction passagère appelée « flushes » marque le premier stade de la couperose. Afin de prévenir la rosacée, il convient d’adopter immédiatement un soin anti-rougeurs.

L’érythrose

Les rougeurs peuvent évoluer et devenir permanentes. L’érythrose couvrira alors le front, le nez, le menton et les joues en évitant le contour des yeux et la bouche. Arrivée au stade II de la couperose, la peau sera plus sensible à l’environnement extérieur et se trouvera plus sujette aux bouffées de chaleur. Cette hypersensibilité rend la peau intolérante à de nombreux produits cosmétiques. En cas d’érythrose ou de rougeurs permanentes, il est conseillé de consulter un spécialiste. Sélectionnez judicieusement les soins apportés à la peau et protégez correctement le visage d’une exposition au soleil.

Les papules et les pustules

Les papules et les pustules indiquent la stade III de la rosacée. Elle se distingue par une poussée de boutons rouges ou blancs. Les boutons inflammatoires régressent généralement avec le temps et laissent une peau rouge vif. Un soin ciblé vous aidera à retrouver rapidement une peau plus saine.

L’hypertrophique

La forme hypertrophique se traduit par un aspect rouge et un épaississement de la peau du nez. Ce stade IV porte grandement préjudice à l’esthétique, car le nez peut être défiguré. L’hypertrophique peut également être associée à des papules et des pustules.

Conseils pour prévenir la rosacée

Avec des gestes simples à faire au quotidien, votre peau sera moins sujette aux rougeurs et sera surtout à l’abri de la rosacée. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux vivre avec la couperose :

Protégez-vous du soleil

Évitez au maximum de vous exposer au soleil pour éviter les rougeurs de la peau. En été, prenez le temps d’appliquer une protection solaire efficace et adaptée à votre type de peau. Protégez le visage en portant un chapeau à large bord et n’hésitez pas à vous rafraîchir pour équilibrer la température de la peau.

Attention au changement de température

En cas d’hypersensibilité des vaisseaux, il vous est conseillé d’éviter les bains trop chauds, le sauna ou le hammam. Évitez également de faire subir à la peau un changement brutal de température. Un passage soudain de chaud à froid et vice versa peut en effet déclencher des rougeurs et une couperose chez une personne présentant une anomalie vasculaire.

Attention aux repas épicés

Les plats épicés, chauds y compris les boissons excitantes peuvent entrainer l’élévation de la température interne et donc déclencher des rougeurs.

Les cosmétiques à éviter

Les produits irritants contenant de l’alcool, de savon et de parfum sont déconseillés à la peau sensible aux rougeurs. Si vous souhaitiez camoufler les rougeurs par un maquillage, il est recommandé d’utiliser un produit qui n’obstrue pas les pores et donc non comédogène. Comme tout autre type de peau, la peau sujette à la couperose réclame elle aussi un rituel nettoyant, hydratant et nourrissant.

Apaiser les rougeurs au naturel

Les huiles végétales sont bien connues pour leurs multiples bienfaits sur la peau et quelques-unes ont d’ailleurs la réputation d’atténuer efficacement les rougeurs de la couperose. Parmi ces trésors de la nature se trouve :

L’huile végétale de chanvre, l’incontournable soin de la couperose

Décongestionnante et stimulante de la micro-circulation, cette huile naturelle améliore le circuit des vaisseaux et aide à réduire la dilatation de ces derniers. L’huile végétale de chanvre qui est une excellente huile anti-inflammatoire apaise les rougeurs et les effets d’échauffement sur la peau.

L’huile végétale de tamanu, contre les problèmes circulatoires

Souvent associée aux différents soins des varices, l’huile végétale de tamanu possède un effet circulatoire qui va activer la micro-circulation d’où elle est également préconisée pour atténuer la couperose et estomper les rougeurs.

L’huile végétale de carthame, une alliée des peaux réactives et sujettes aux rougeurs

L’huile végétale de carthame favorise la vasoconstriction des vaisseaux sanguins entre autres elle améliore la micro-circulation et réduit la dilatation des vaisseaux. Grâce à ce précieux pouvoir, elle parvient à estomper rapidement les rougeurs et soulager les inconforts (sensation de bouffée de chaleur). En plus de cette qualité, l’huile de carthame rend la peau douce et souple.

Hormis les huiles végétales, les essences aromatiques ont aussi fait leur preuve en soin des rougeurs disgracieuses. Principalement gorgées d’actifs drainants circulatoires et anti-inflammatoires, les huiles essentielles suivantes vous aideront à combattre la couperose.

Huile essentielle d’hélichryse italienne, l’élixir anti-couperose par excellence

Riche en monoterpènes, l’huile essentielle d’hélichryse aura un effet drainant circulatoire et activera alors la circulation des capillaires. Elle préviendra la couperose et saura également apaiser les rougeurs déjà apparentes.

Huile essentielle de cyprès, une arme redoutable contre les rougeurs

Cette essence naturelle dite monoterpénique détient également un remarquable pouvoir décongestionnant circulatoire et veineux. Elle fluidifie la circulation au niveau des capillaires ce qui permet de réduire la stagnation du sang, principale cause de la rupture vasculaire et à l’origine de la couperose. Ajoutez donc quelques gouttes d’huile essentielle de cyprès à votre traitement de la couperose et bénéficiez pour longtemps une peau unifiée à l’abri des rougeurs.

Huile essentielle de ciste, un traitement contre la rupture des vaisseaux

Hémostatique, l’huile essentielle de ciste permet de stopper les légers saignements des capillaires dans la peau. Cette essence naturelle rendra donc les rougeurs moins visibles. Elle tonifie la peau et facilite la régénération tissulaire pour une peau éclatante et en pleine forme.

Voir les rituels de beauté naturels et recette de cosmétique maison pour la couperose

Laisser un commentaire