Huile végétale de Macadamia pour la beauté : propriétés et bienfaits

Affichant un pourcentage élevé en acide gras mono-insaturé, particulièrement en acide palmitoléique (un gras qui se rapproche plus de la composition du sébum), l’huile de Macadamia est sans le moindre doute, parfaite en soin de peau. Vivement recommandée aux peaux sèches, cette précieuse huile pénètre rapidement les différentes couches cutanées et équilibre l’hydratation des cellules. Agissant directement sur la barrière protectrice de l’épiderme, elle améliorerait l’étanchéité du tissu et renforcerait le mécanisme de défense contre les agressions climatiques et bactériennes. L’huile de Macadamia est ainsi l’actif indispensable en soin après-soleil, en soin des inconforts et en soin des imperfections. Déployant une qualité dite « ultra-régénérante », cette huile miraculeuse gomme les taches brunes, les vergetures ainsi que les ridules. Et oui ! Elle revêt un caractère anti-vieillissement, prévenant ainsi les rides et la perte d’élasticité. Mais encore, elle lisse les surfaces striées, crevassées et squameuses.

Sans oublier, l’huile végétale de Macadamia arbore également des bénéfices capillaires tout droit offerts des acides gras mono-insaturés. Elle compense la carence en gras des fibres asséchées et fixe notamment l’eau en créant un film hydro-lipidique protecteur. Cette généreuse huile naturelle aura pour but de maintenir le plus longtemps possible la douceur de la chevelure et surtout de prévenir les fissures et les fourches liées à la déshydratation. Adaptée aux chevelures bouclées, frisées et rebelles, elle domptera les fibres et laissera une coiffure plus structurée. Pour un toucher soyeux et un effet brillant, faites une routine d’huile de Macadamia pour sublimer votre crinière.

Origine et histoire

Le Macadamia ou « Macadamia Ternifolia » est un arbre natif des forêts tropicales du Queensland en Australie. De grande envergure, il peut atteindre 15 mètres de hauteur et est composé de feuilles vertes dentelées qui durent toute l’année. Ses fruits sont cachés dans une coque dure de couleur verte dans laquelle on trouve une amande riche en huile. Constituées d’environ 78 % d’huile naturelle, les noix de Macadamia servaient de soin de beauté aux femmes hawaïennes. Elles constituent une source d’hydratation pouvant préserver la douceur des cheveux et de la peau, et servaient également de protection contre les rayons solaires.

L’huile végétale de Macadamia : ses caractéristiques organoleptiques

Comme toutes autres huiles végétales, celle du Macadamia dite vierge et 100 % naturelle est extraite par première pression à froid (par presse hydraulique). Elle est tirée des amandes du fruit et subit ensuite une filtration. L’huile naturelle recueillie est généralement de couleur jaune pâle à orangé, assez limpide dont la texture est légère. Pour le plaisir des sens, elle exhale une note de noisette très agréable.

L’huile végétale de Macadamia est particulièrement très prisée en massage, mais aussi en soin de peau. De par son toucher délicat et sa vitesse de pénétration remarquable, elle laisse une peau douce et délicatement parfumée.

L’huile végétale de Macadamia : sa composition biochimique

Effectivement, la composition biochimique des huiles végétales varie selon les conditions de production. Pour garantir la qualité de l’huile naturelle utilisée, il est vivement recommandé de privilégier une huile végétale vierge et pure issue d’un procédé 100 % naturel. Optez donc pour de l’huile de Macadamia vierge extraite par « première pression à froid » pour pouvoir jouir pleinement de ses bénéfices cosmétiques.

En composition biochimique, cette précieuse huile sera constituée de :

  • environ 50 % à 65 % d’acide oléique ;
  • 15 % à 30 % d’acide palmitoléique ;
  • 5 % à 15 % d’acide palmitique ;
  • 2 % à 7 % d’acide stéarique et
  • la vitamine A et E

L’acide palmitoléique : riche en vertus

L’huile de Macadamia est l’une de principales sources d’acide palmitoléique également désigné sous la dénomination d’oméga 7. Cet actif peu connu de tous (par rapport aux omégas 3,6 et 9) n’est certainement pas indifférent au bien-être de la peau et des cheveux. Bien au contraire, il se révèle être très précieux notamment pour rétablir l’hydratation et pour encourager la cicatrisation des surfaces asséchées et abîmées.

L’acide palmitoléique est un actif de la famille des acides gras mono-insaturés. Il agit dans la construction lipidique et s’engage dans la lutte contre la perte hydrique et les problèmes dermatologiques liés aux attaques climatiques et microbiennes. Ce composé bio anti-âge prévient la perte d’élasticité et retarde la formation des rides et des taches.

Synthétisé par le corps et présent dans le sébum, l’oméga 7 diminue malheureusement avec le temps. Il est donc plus que nécessaire d’apporter au corps la quantité d’acide palmitoléique essentielle pour sa santé. En cosmétique, cet indispensable actif veillera à la bonne hydratation de l’épiderme et de la chevelure. Grâce à sa qualité « ultra-régénérante », il cicatrisera rapidement les plaies et les infections et atténuera les cicatrices y compris les vergetures et les ridules. Il disciplinera les chevelures sèches et rebelles et réparera les pointes abîmées.

L’acide oléique : actif assouplissant

De la famille des omégas 9, l’acide oléique est présent à 30 % dans le sébum. Il participe à la construction du film hydro-lipidique de l’épiderme favorisant une peau bien hydratée, douce et souple. Étant anti-inflammatoire, il apaise et soulage les démangeaisons ainsi que les rougeurs. Conférant aussi des bienfaits régénérateurs, il permet de formuler un soin adapté aux peaux atopiques et endommagées. Il lutte contre le vieillissement des cellules et préserve l’éclat et la souplesse de tissus.

L’acide palmitique et stéarique : pour une peau de velours

Tous deux de la famille des acides gras saturés, l’acide palmitique et stéarique maintiennent le mécanisme de protection lipidique de la peau et des cheveux. Ils protègent des agressions extérieures tout en hydratant également les cellules. En dehors de leur pouvoir nettoyant permettant d’éliminer les cellules mortes et les impuretés, ces actifs aux pouvoirs émollients adoucissent et assouplissent la peau et la chevelure.

La vitamine A : pour une peau lumineuse

La vitamine A est un nutriment connu comme étant l’actif activateur de la mélanine. Elle révèle notamment la pigmentation naturelle de la peau et booste son éclat. Elle confère un teint hâlé lumineux et doré. Pour s’assurer du confort de l’épiderme, la vitamine A stimule également son hydratation.

La vitamine E : pour une sans rides

La vitamine E est un actif essentiel en beauté. Ce nutritif antioxydant protège du vieillissement et prolonge ainsi l’élasticité de l’épiderme. Il fortifie les ongles et encourage la croissance des cheveux. La vitamine E apporterait à l’épiderme, une meilleure protection contre les inflammations et surtout contre les acnés. Grâce à sa particularité nettoyante, il favorise une peau tonifiée, douce arborant un teint unifié et brillant.

Les bienfaits de l’huile végétale de Macadamia

Particulièrement polyvalente, l’huile végétale de Macadamia est adaptée à toutes les peaux et chevelures et peut s’immiscer dans presque toutes les routines de beauté.

Hydratante, émolliente et assouplissante, elle fait un beau travail sur les peaux asséchées en rééquilibrant l’hydratation et en restaurant le confort du tissu. Cette miraculeuse huile soigne les surfaces rugueuses et laisse une peau soyeuse et éclatante. Pouvant être associée à un soin des lèvres, l’huile de Macadamia nourrit et répare les gerçures. Elle construit un film protecteur visant à protéger les lèvres des agressions du vent, du froid et de la chaleur. Pas seulement en soin de peau, cette précieuse huile rétablit la souplesse, la douceur et la brillance des cheveux.

Ultra-régénérante, l’huile de Macadamia répare en profondeur les peaux à problèmes. Elle estompera les taches ainsi que les cicatrices et préviendra notamment les rides et les ridules. Envie d’afficher une belle jambe, cette huile de beauté protégera des vergetures et améliorera l’aspect de celles qui sont déjà formées. En soin capillaire, elle offre une nouvelle vie aux longueurs fourchues et cassantes.

Anti-inflammatoire, l’huile issue des amandes de Macadamia fait disparaître les rougeurs et les inconforts. Elle protègera la peau des vilains boutons, mais aussi des méfaits des UV. En été, l’huile de Macadamia fera un miracle sur la peau agressée par les coups de soleil.

Application de l’huile végétale de Macadamia

L’huile végétale de Macadamia s’utilise à l’état pur et peut donc être appliquée directement sur la peau et les cheveux. Elle peut tout aussi bien être associée à d’autres huiles naturelles et peut entrer en synergie avec les actifs des huiles essentielles.

Elle est adaptée aux adultes et aux tout-petits et peut également faire le bonheur des femmes enceintes et allaitantes. L’huile de Macadamia est toutefois déconseillée aux personnes allergiques aux noix.

Conseil de conservation

Riche en acide palmitoléique, l’huile de Macadamia est peu sensible à l’oxydation, mais elle nécessite néanmoins quelques précautions pour mieux conserver ses actifs. Privilégiez donc les emplacements hors de portée du vent, de la lumière et de la chaleur. Conservez-la dans un flacon en verre teinté doté d’une fermeture hermétique.

Voir les Recettes de cosmétique maison sur l'huile végétale de Macadamia 

Laisser un commentaire