Peau acnéique : cause et traitement naturel

L’acné est un problème de peau courant. Très présents chez l’adolescent, ces boutons disgracieux et inconfortables peuvent resurgir et persister à l’âge adulte. Ils touchent en majorité les femmes entre 25 ans et 40 ans et font moins de victimes chez les hommes. Oui ! Ces vilains boutons ont beaucoup du mal à nous lâcher la grappe.

En général, l’éruption acnéique survienne occasionnellement, mais ce n’est pas le cas de tous. Chez d’autres patients, l’inflammation est plus sévère et envahissante. Les boutons sont plus gros, douloureux et laissent même des cicatrices s’ils ne sont pas traités correctement. En plus d’affecter la peau, ces inflammations génèrent des angoisses et ont souvent un impact sur la confiance en soi de la personne atteinte notamment si elles sont accessibles à l’œil. Inesthétique et source de stress, la peau acnéique est souvent la raison des visites chez le dermatologue.

Dans les lignes suivantes, on tentera de démontrer les facteurs internes et externes qui rendent une peau particulièrement sensible aux boutons. Les différentes causes qui puissent stimuler l’éruption des acnés, les différents types de boutons et enfin on énoncera les solutions qui peuvent atténuer et prévenir ces inflammations cutanées.

Peau acnéique : comment l’identifier ?

Une peau à tendance acnéique est une peau qui présente une sensibilité à développer des acnés et des points noirs aussi appelés comédons. Ce type de peau est généralement grasse et a un aspect luisant et terne. Il est particulièrement fragile et réactif aux agressions extérieures, environnementales et microbiennes.

J’ai une peau sujette aux acnés et comédons, pourquoi ?

Dès qu’on parle de peau acnéique, la peau grasse est souvent pointée du doigt. Étant plus humide que d’autres, ce type de peau offre en effet un terrain propice à la prolifération des bactéries et donc aux affections cutanées. Toutefois, sachez qu’une peau à tendance grasse ne souffre pas forcément d’acnés. Alors pourquoi ma peau est-elle plus sujette à ces vilains boutons ? Nous y voilà.

Selon une étude approfondie des origines et des facteurs qui favorisent le développement d’une peau à tendance acnéique, on peut en tirer que « l’hyperséborrhée » (hypersécrétion de sébum) n’est pas la seule cause de cette prédisposition à développer des boutons et des comédons. « La dyséborrhée » en est aussi responsable et elle est d’ailleurs considérée comme étant la principale cause. La dyséborrhée désigne l’altération qualitative du sébum. Entre autres, les glandes sébacées produisent du sébum de mauvaise qualité hautement acnégène et comédogène. Les éléments essentiels qui constituent le sébum sont en grande partie oxydés et on constate principalement une carence en vitamine E (actif antioxydant). Cette modification au niveau biochimique explique la diminution de la barrière protectrice de la peau d’où elle est sujette aux imperfections. La dyséborrhée s’explique également par l’épaississement du sébum, par la suite va obstruer les pores et induire une inflammation. La peau sera grasse et sujette aux poussées d’acnés ainsi qu’aux points noirs.

Sachez toutefois que le sébum est indispensable pour la peau comme pour les cheveux. Le réduire considérablement n’est donc pas une bonne idée. En soin de la peau grasse et à tendance acnéique, il s’agit plutôt de le réguler et restaurer sa composition biochimique en faisant appel à des soins adaptés.

Quels sont les rôles du sébum ?

Un sébum de bonne qualité, c’est-à-dire riche en glycéride, en acide gras, en squalène et en actifs antioxydants, offre un manteau de protection au tissu cutané communément appelé « la barrière hydrolipidique ». Ce film protecteur garantit une peau douce, confortable et souple. Il réduira les méfaits des agressions extérieures en particulier des rayons solaires. Arborant une activité antibactérienne, il stoppera la prolifération des micro-organismes et préservera la santé de la peau. Mais encore, le sébum fournit des vitamines E dont le rôle est de protéger efficacement le tissu de l’oxydation causée par les UV du soleil. Elles ralentiront le vieillissement des cellules et conserveront une peau jeune, douce, ferme et élastique avec le temps.

Les différents types d’acnés

L’acné est une affection de la peau caractérisée par une inflammation et une infection au niveau des glandes sébacées. Cette affection cutanée est notamment due à la prolifération d’une bactérie appelée « Propinionbacterium acnes ». Ce micro-organisme généralement présent sur la peau et à petite quantité renforce la protection de la couche superficielle ou épiderme. Il inhibe le développement des bactéries agressives. Dans la mesure où cette bactérie indispensable se développe et colonise le tissu cutané, la barrière de la peau est aussitôt fragilisée. La peau devient plus vulnérable aux imperfections. L’obstruction des follicules pileux par le sébum et les impuretés est aussi à l’origine de l’éruption des boutons et des comédons.

Ces boutons inesthétiques peuvent prendre différentes formes et sont catégorisés de léger, modéré à sévère. On peut citer :

  • Le bouton blanc ou comédon fermé : il est rond, légèrement surélevé et renferme une substance laiteuse ;
  • Le point noir ou comédon ouvert : bouton plat et foncé résultant de l’obstruction des pores. Le sébum qui bouche les pores s’oxyde au contact de l’oxygène et forme par la suite des points noirs ;
  • La papule: bouton rouge légèrement douloureux au toucher et qui ne présente pas de pus ;
  • La pustule: bouton rouge plus volumineux et douloureux à tête blanche contenant du pus ;
  • Le nodule: bouton dur logé en profondeur dans la peau ;
  • Le kyste: bouton plus mou rempli de pus et qui est lui aussi logé profondément dans la peau.

On dit qu’une acné est légère lorsque la peau présente des comédons et modérée lorsque les comédons sont accompagnés de papule et de pustule. Une acné sévère désigne par ailleurs les nodules et les kystes.

L’éruption des acnés sur le visage est souvent située sur les zones les plus grasses c’est-à-dire sur la zone T (ailes du nez, front et menton). Les boutons peuvent aussi toucher d’autres parties du corps à savoir le dos, l’épaule et le thorax.

Les déclencheurs des poussées de boutons

Facteur hormonal

Comme chez les adolescents, les poussées d’acnés chez les adultes sont également sous l’influence des hormones masculines : « androgènes ». L’androgène stimule le développement des glandes sébacées et favorise la sécrétion de sébum de ce fait, une légère augmentation de cette hormone rend la peau plus grasse et acnégène. Chez la femme, une fluctuation des hormones durant le cycle menstruel est responsable de l’éruption des boutons. Un traitement médical contenant des dérivés de progestérone peut aussi déclencher et aggraver les poussées d’acnés.

Le stress

Le stress a un impact sur l’activité hormonale. Il joue ainsi un rôle dans l’hyperséborrhée et la formation des acnés et des comédons.   

Le soleil

Exposée au soleil, la peau grasse à tendance acnéique parait plus matte et l’état des boutons semble nettement plus amélioré. Mais méfiez-vous des rayons solaires, car ils sont des faux amis de la peau. En asséchant le tissu cutané, ces UV épaississent la peau et rendent alors la sécrétion de sébum plus difficile d’où la « rétention séborrhéique ». L’excès de sébum formera des comédons et provoquera une inflammation cutanée.

Contrairement aux idées reçues, le soleil n’est pas une alliée de la peau à tendance acnéique. Il est estimé qu’une élévation de 1 °C de la température cutanée stimulerait grandement l’activité des glandes sébacées. La production de sébum augmentera de 10 % ce qui est loin d’être une bonne nouvelle pour la peau à tendance acnéique.

Le tabagisme

Le tabac est un puissant agent oxydatif. Ces substances nocives s’attaquent directement aux cellules saines de la peau et sont largement impliquées dans l’altération de la composition du sébum. Il détériore l’état de la peau et favorise le développement des boutons et acnés.

L’environnement extérieur

La pollution et le climat sont des ennemis de tous types de peaux en particulier de la peau acnéique qui présente un défaut de barrière protectrice. Ces agresseurs externes endommagent la couche superficielle cutanée (épiderme) et provoquent des inflammations.

Rituel beauté et soin inadapté

La peau acnéique a besoin d’être nettoyée plusieurs fois dans la journée pour éliminer l’excès de sébum et permettre d’arborer une peau plus nette. Faux ! La peau à tendance acnéique est une peau extrêmement fragile et sensible qui n’a pas besoin d’être nettoyée à maintes reprises. Elle requiert un soin doux ainsi les cosmétiques lavants et agressifs utilisés sans modération risquent de décaper davantage la peau et aggraver les poussées d’acnés. Certains soins de peau peuvent même obstruer les pores d’où il est vivement conseillé de bien sélectionner vos cosmétiques.

Maquillage et produit de beauté   

En cas de poussées d’acnés, nous sommes souvent amenées à utiliser des produits de beauté et des maquillages qui ont un effet camouflage sur les imperfections. Ces cosmétiques peuvent malheureusement boucher les pores et provoquer encore plus des acnés. La peau aura du mal à respirer et à évacuer le sébum d’où des lésions cutanées encore plus sévères.

Les solutions pour une peau moins sujette aux boutons

Les rituels beauté peuvent atténuer ou pire aggraver les poussées d’acnés. Pour rendre votre peau moins sujette à ces vilains boutons, voici des conseils de beauté et d’hygiène à adopter.

Le nettoyage

Une routine nettoyante qui répond aux besoins spécifiques de votre peau peut estomper et prévenir les boutons. Choisissez une lotion assainissante qui purifie et désincruste la peau tout en douceur. Pour cela, il existe des eaux florales naturelles ou encore mieux concocter une formulation enrichit aux actifs aromatiques des huiles essentielles. Ces élixirs ont un effet nettoyant, antibactérien et anti-inflammatoire et redonneront une seconde vie à votre peau. Utilisez votre soin nettoyant matin et soir et pas plus.

Le gommage

Le gommage aide à nettoyer en profondeur la peau et désincruster les pores. Il peut aussi déloger les points noirs ainsi réalisez une fois par semaine un soin gommant. Il est essentiel de ne pas trop frotter la peau pour éviter de la stresser encore plus.

Protection solaire

En vous mettant à l’ombre ou en portant tout simplement un chapeau, vous préservez votre peau des méfaits des UV du soleil. En été, utilisez une protection solaire et n’oubliez surtout pas de nettoyer correctement votre peau le soir pour se débarrasser des impuretés et bactéries. Après un bain-de-soleil, utilisez un soin hydratant et apaisant pour revitaliser votre peau.

Ne manipulez pas les boutons

Il est fortement déconseillé de manipuler les boutons au risque de les rendre plus gros et plus douloureux. Presser les boutons peut aussi laisser des cicatrices foncées qui vont tacher votre beauté.

Serviette propre et outil de maquillage propre

La serviette et les pinceaux à maquillage sont un vrai nid à bactéries donc nettoyez-les régulièrement. Pour prévenir les poussées d’acnés d’origine microbienne, utilisez une serviette en coton réservée au visage et lavez-la tous les 4 jours.

Main propre

Afin de prévenir la prolifération du Propinionbacterium acnes, lavez correctement vos mains avant de manipuler le visage. Vous pouvez y déposer des bactéries qui risquent d’aggraver les lésions cutanées.

Routine beauté pour la peau acnéique

Matin

  1. Pour enlever la transpiration du soir sur la peau, réalisez un soin nettoyant doux et tonifiant.
  2. Après le nettoyage, terminez par une crème hydratante. Pour un meilleur résultat, préparez une huile de soin hydratante en mélangeant des huiles végétales et quelques gouttes d’huile essentielle.

Soir

  1. Nettoyez en profondeur votre peau pour se débarrasser des microbes, des impuretés et du sébum. Choisissez une lotion purifiante et désincrustante aux huiles essentielles pour un effet optimal.
  2. Toujours terminez par un soin hydratant, équilibrant et non comédogène.

Routine hebdomadaire

Réalisez une fois par semaine un masque pour désincruster efficacement la peau et tuer les bactéries à l’origine des boutons. Concoctez un masque astringent qui va resserrer les pores et réduire le sébum.    

Soin naturel pour la peau acnéique

À chaque type de peau son type de soin. Pour la peau grasse et acnéique, le marché de la cosmétique propose une large gamme de soin. Pour s’assurer de retrouver rapidement une belle peau et saine, privilégiez les cosmétiques bios, car ils regorgent de vertus insoupçonnées qui vous aideront à équilibrer et réguler l’épiderme.

Les huiles essentielles sont de puissants agents assainissants et revitalisants très appréciés en traitement des acnés. Elles peuvent accélérer la cicatrisation des boutons et stimulent la réparation des zones abîmées. Ces essences naturelles restaurent aussitôt la barrière protectrice de la peau et préviennent les vilains boutons.

À partir de ce jour, ajustez donc l’efficacité de votre soin anti-acné et anti-séborrhée en y ajoutant quelques gouttes de ces huiles essentielles :

  • Huile essentielle de tea-tree
  • Huile essentielle de palmarosa
  • Huile essentielle de géranium rosat
  • Huile essentielle de lavande vraie
  • Huile essentielle de sauge scarlée
  • Huile essentielle de romarin

Les huiles végétales sébo-régulatrices et régénérantes sont aussi indiquées en soin contre les acnés. On peut citer l’huile végétale de noisette, l’huile de jojoba, l’huile de macadamia et l’huile de sésame. Ces huiles naturelles ont un toucher sec, pénètrent rapidement la peau et n’obstruent pas les pores. Elles apportent une bonne dose d’acides gras et notamment de vitamine E essentiels pour la peau.

Voir les rituels beauté au naturel et recette cosmétique maison pour la peau acnéique

Laisser un commentaire