La beauté au naturel

Homme : Comment se débarrasser des pellicules ?

La peau du cuir chevelu composée du derme et de l’épiderme se renouvelle périodiquement. Les pellicules apparaissent lorsqu’un dérèglement perturbe ce renouvellement cellulaire.
Bien que les pellicules soient sans conséquence graves, elles peuvent être gênantes à cause des démangeaisons et des problèmes d’esthétique.

Voici quelques conseils pour se débarrasser des pellicules.

Les différents types de pellicules

Il existe deux types de pellicules : les pellicules sèches et les pellicules grasses.

Les pellicules sèches 

Les pellicules sèches, petites et blanches comme des flocons de neige, se décollent du cuir chevelu, tombent sur les épaules et accentuent les démangeaisons.

Les pellicules grasses

Les pellicules grasses, grosses et jaunâtres, se fixent sur les racines des cheveux et forment des plaques collantes avec le sébum. Ces plaques se détachent difficilement et provoquent aussi des démangeaisons. Elles peuvent apparaitre en général sur les cuirs chevelus gras.

À long terme, elles peuvent provoquer la chute des cheveux. Plusieurs méthodes sont possibles pour se débarrasser des pellicules. Mais avant d’envisager de l’éradiquer, on doit connaitre les causes éventuelles.

Les causes de l’apparition des pellicules

Le plus souvent, les pellicules viennent d’une affection causée par un champignon sur le cuir chevelu. Il trouble le système de renouvellement des cellules. Les pellicules sont très fréquentes et touchent généralement plus les hommes que les femmes. Mais heureusement, elles ne sont pas contagieuses.
Avant de commencer le traitement pour éradiquer les pellicules, il faut d’abord connaitre ses causes. Les pellicules peuvent être causées par plusieurs facteurs.

Les causes génétiques ou médicales 

Il peut s’agir d’un dérèglement hormonal, de la prise de certains médicaments ou tout simplement la nature des cheveux gras.

Les causes psychologiques

On distingue le stress, la fatigue ou encore l’anxiété.

Les causes externes

Plusieurs facteurs externes peuvent favoriser l’apparition des pellicules à savoir le climat, la pollution atmosphérique, les produits capillaires agressifs et une mauvaise alimentation.

Traitements des pellicules en utilisant les shampoings antipelliculaires

Les shampoings antipelliculaires traitent le cuir chevelu en maitrisant la quantité du sébum et en ralentissant l’apparition des champignons.

Bien choisir le shampoing adapté

Premièrement, il faut trouver le produit adapté, il faut bien le choisir. Le résultat doit être visible dès la première application.
Les bons produits doivent contenir les ingrédients suivants : le zinc pyrithione contre les champignons et les bactéries, le kétoconazole, le sulfure et l’acide salicyliques, le goudron de houille. Privilégiez les shampoings et soins sans sulfates et si possible avec un PH neutre.

Deuxièmement, favorisez les formules capables de diminuer les sensations de démangeaisons et surtout des produits adaptés à votre type de cheveux.

Actuellement, il existe des shampoings antipelliculaires adaptés à tous les types de cheveux : normaux, gras, secs et même pour les cuirs chevelus sensibles. Plusieurs marques sont maintenant disponibles sur le marché.

Fréquence et utilisation des shampoings antipelliculaires

La fréquence d’utilisation des shampoings antipelliculaires est de deux à trois applications par semaine. Le traitement s’étale sur une période de quatre à six semaines. Pour un résultat optimal, au moment de l’application, bien repartir la mousse du shampoing et brosser délicatement les racines, puis rincer abondamment.

Nourrir et hydrater le cuir chevelu

Pour garder les cheveux en bonne santé, il faut nourrir et hydrater le cuir chevelu.

Pourquoi nourrir et hydrater les cheveux

Pour nourrir en profondeur, le shampoing antipelliculaire doit être suivi d’un soin hydratant. Utiliser par exemple un après-shampoing, une huile, un masque nourrissant ou une crème. Ces produits fortifiant ou réparateur doivent contenir des matières hydratantes. Pour un effet immédiat, utiliser les formules hydratantes après le shampoing.

Alterner les produits pour plus d’efficacité

A la suite du traitement ( quatre à six semaines), il est conseillé de continuer à utiliser le shampoing antipelliculaire. Cependant, il faut l’alterner avec l’utilisation d’un shampoing classique pour éviter d’abîmer les cheveux.

Choisissez un shampoing doux, adapté à la nature et au type de vos cheveux pour un usage normal et fréquent. À ce stade, l’application du shampoing antipelliculaire une fois par semaine suffit pour maintenir le traitement.

Un gommage peut aider à l’élimination des pellicules

Ici, on parle de gommage du cuir chevelu, car il s’agit de la peau.

Rôle des gommages sur le cuir chevelu 

Les effets des shampoings antipelliculaires sont décuplés après ce procédé. En effet, il contribue à l’élimination des pellicules et purifie les cuirs chevelus. Il assainit également la peau en nettoyant toutes les impuretés.

Le gommage peut convenir aux peaux sensibles. On doit choisir le bon gommage à partir de son type de cheveux. D’ailleurs, certaines marques proposent des shampoings gommant qui à la fois favorise le décollement des pellicules grasses et aide à l’absorption des autres traitements.

Application du gommage

Pour une bonne application, suivez les étapes suivantes. D’abord, il faut humidifier les cheveux. Après, appliquez le produit de gommage par petites quantités sur l’ensemble de la tête. Enfin, frottez bien avant de rincer abondamment. Un gommage par mois suffit en général.

Sur le marché, on retrouve des produits de gommage, en crème ou en gelé, faciles à appliquer.

Les soins naturels : extraits végétaux et huiles essentielles

Il existe plusieurs traitements naturels pour lutter contre les pellicules, en voici quelques-uns.

Les huiles essentielles 

Certaines huiles essentielles s’avèrent très efficaces pour lutter contre les pellicules de manière naturelle.
L’huile essentielle d’arbre à thé possède des propriétés qui assainissent et apaisent le cuir chevelu.
La sauge régule l’excès de sébum et limite la multiplication des pellicules.

Les extraits végétaux

 De nombreuses plantes comme le romarin (antifongiques et antimicrobiennes) permettent de traiter les pellicules.

Quelques recettes maison à partir des composants naturels

1.    Geste à faire avant le shampoing :

Pensez à acidifier le cuir chevelu. Pour cela, massez délicatement le cuir chevelu avec le jus d’un citron et laissez poser 10 minutes. Vous pouvez également utiliser le vinaigre de cidre pour masser les cheveux.
Il faut prendre quatre cuillères à soupe de vinaigre de cidre pur à mélanger avec une cuillère à café de miel préalablement dilué dans une tasse d’eau chaude.

2.    Utilisation d’huile essentielle :

Mélanger votre shampoing classique avec 10 à 20 gouttes d’huile essentielle de votre choix (sauge, arbre à thé, thym, etc.) et laver vos cheveux normalement avec ce mélange.

3.    Utilisation d’extraits végétaux :

D’abord, faire bouillir 1 litre d’eau dans une casserole, puis verser 3 cuillères à soupe de romarin séché. Ensuite, filtrer le romarin et laisser l’eau refroidir. Vous pouvez utiliser cette eau pour rincer vos cheveux après shampoing.

Beaucoup de traitements naturels peuvent être conseillés, cependant, il faut connaitre les dosages et surtout éviter de s’improviser chimiste. Cela peut provoquer des conséquences graves liées aux pellicules. On recommande toujours de consulter un spécialiste avant d’utiliser les soins naturels. Autrement, des produits fabriqués seulement à partir d’extraits naturels sont disponibles.

Une alimentation équilibrée, rôle des compléments alimentaires et des vitamines face aux pellicules

Il est recommandé de suivre un régime alimentaire sain et équilibré pour protéger et renforcer le cuir chevelu et les cheveux.

Une alimentation équilibrée

Pour préserver la santé de la peau et des cheveux, consommez les aliments avec des nutriments comme les protéines, le fer, les acides gras et le zinc. On peut retrouver les bons apports nutritionnels nécessaires dans les légumes, la viande blanche et les fruits. Essayez aussi de limiter et de bien doser certaines nourritures comme le café, les sucreries, les laitages et les viandes rouges.

Les compléments alimentaires et les vitamines

Il existe quelques compléments alimentaires et vitamines pouvant aider à se débarrasser des pellicules. Il s’agit des vitamines A, B6, et E.

La vitamine A exerce une action antipelliculaire. On le retrouve dans les œufs, les produits laitiers.

La vitamine B6 avec le même effet se trouve dans les céréales complètes, les pommes de terre, les bananes, les saumons ou les champignons.

La vitamine E réduit la formation des pellicules. On la retrouve dans les poissons gras, le beurre, l’amande, l’huile de colza, etc.

À voir aussi les oligo-éléments, dont le sélénium. Il a un effet antioxydant et on le retrouve généralement dans les noix du Brésil ou les thons en conserve.

Quelques conseils pratiques pour se débarrasser des pellicules et éviter leurs retours

Les bons gestes à adopter

Au moment du shampoing, il faut avoir le bon réflexe en utilisant de l’eau fraîche. Pour laver et rincer les cheveux, opter pour de l’eau froide ou de l’eau tiède à quantité abondante afin de calmer et apaiser les sensations d’inflammations et de resserrer les pores.

Et si possible, utilisez simplement une serviette et non un appareil chauffant pour sécher, car cela favorise son apparition. Les peignes et les brosses à cheveux doivent être régulièrement nettoyés pour éviter l’accumulation de pellicules et de résidus.

Les pratiques à éviter 

En outre, évitez de toucher vos cheveux trop souvent, limitez dans la mesure du possible l’utilisation de gels, de sprays ou de laques coiffants ou pourquoi ne pas cesser définitivement d’en utiliser.

Oubliez les ports des accessoires pour cheveux comme les chapeaux, les bonnets ou autres couvrant la tête. Il faut éviter tous ces gestes, car il s’agit de facteurs d’apparition de pellicules.

Une fois traitée, soyez vigilant, les pellicules peuvent revenir. Il faut arrêter de maltraiter les cheveux. Évitez d’utiliser des produits agressifs qui favoriseront des inflammations.

L’application des colorations surtout à base d’ammoniac et des lotions antichute sur les cheveux est avant tout à proscrire. Ces produits entraîne le retour des pellicules.

Consultation médicale

Le moment où l’on doit consulter un médecin

Si les produits et astuces antipelliculaires ne permettent pas d’améliorer la situation, si les pellicules persistent et si les démangeaisons deviennent intenses, envisagez de consulter un médecin ou plus spécifiquement un dermatologue dans la mesure du possible.

Le médecin examine et reconnaît les pellicules par la présence des squames, des cellules mortes blanchâtres ou jaunâtres.

Les traitements prescrits

Le médecin peut prescrire des médicaments ou des produits spécifiques comme les shampoings médicamenteux pour traiter les pellicules.

Seulement dans des cas sévères, il peut prescrire des lotions à base de corticoïdes à appliquer sur le cuir chevelu. Ses lotions ne doivent pas être utilisées trop longtemps.

Le plus important est de suivre minutieusement ses conseils et l’utilisation des produits. Il faut donc bien comprendre comment appliquer son traitement.

En général, le traitement préconisé par le médecin peut durer jusqu’à six mois. Par contre, au bout d’un moment, si aucun changement ne s’opère il vaut mieux retourner consulter.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+