La beauté au naturel

Hygiène intime pour les hommes

Comme les femmes, les hommes aussi doivent prendre soin de leurs parties intimes pour prévenir les mauvaises odeurs. Pour une mauvaise hygiène, les conséquences peuvent être nombreuses et désagréables. L’hygiène chez les hommes doit se faire au quotidien. Cela est inévitable pour limiter la macération propice aux infections et les risques d’irritation. Pour la gente masculine, le nettoyage de la partie intime doit se faire tous les jours avec les bons accessoires et les bons gestes.

En quoi consiste l’hygiène intime chez les hommes ?

Chez les hommes, l’hygiène intime concerne la zone pileuse de pubis, la partie que vous pouvez raser ou épiler. Ensuite, la zone cutanée de la verge qui se situe à la partie antérieure du périnée. Et enfin, la zone muqueuse du prépuce de gland, qui est la partie la plus fine et la plus sensible. Il ne faut pas aussi oublier l’hygiène de la raie des fesses.

En quoi nécessite l’hygiène intime pour les hommes ?

L’hygiène intime est fondamentale pour tout le monde. Pour le cas des hommes, laver son appareil génital est nécessaire pour éviter les infections liées aux micro-organismes par exemple : les bactéries, les virus, les parasites et les champignons microscopiques responsables des fréquentes mycoses génitales.

L’apparition d’une substance blanche appelée « le smegma » fait partie des risques si l’hygiène intime est négligée.  Cela est une composition de débris de cellules mortes et de sécrétions naturellement présentes sur le gland. Des bactéries peuvent s’y développer et engendrer des odeurs désagréables.

N’oubliez pas que la mauvaise odeur de la transpiration sur la partie intime des hommes est due à la négligence de nettoyage de ce dernier.

Pour éviter d’exhaler l’odeur de transpiration, être propre est la solution. Cela est aussi nécessaire pour éliminer le risque de contagion si l’homme a une partenaire.

Comment procéder à l’hygiène intime chez les hommes ?

Le nettoyage doit s’effectuer avec les mains préalablement lavées et procéder par des gestes très simples.

Les bons gestes à adopter pendant le nettoyage intime ?

Faites toujours le lavage intime avec douceur surtout sur la zone muqueuse qui est une partie très fragile. Ensuite, insistez sur la zone pileuse du pubis et passez un lavage énergique sur la verge et le gland. Vous devez aussi laver avec soin le scrotum appelé aussi les bourses et la zone du périnée jusqu’à la raie des fesses.

Le rasage systématique de la zone génitale n’est pas crucial. Par contre, garder ses poils et son prépuce irréprochable nécessite un rinçage et un séchage plus attentifs.

Le rinçage après le nettoyage est primordial, surtout, en cas d’utilisation de produit nettoyant. Cela peut éviter la pénétration des actifs et leur accumulation sur la zone muqueuse de plis de prépuce. Vous pouvez terminer avec un séchage délicat, sans frotter pour éviter l’irritation.

L’hygiène intime pour les hommes non circoncis

 Pour les hommes non circoncis, il faut se laver seulement avec de l’eau claire, sans utiliser ni savon ni gel douche. Cela est indispensable pour respecter la muqueuse. Car elle fabrique des sécrétions qui contiennent d’immunoglobulines pour protéger contre les germes.

Article recommandé:  Cheveux hommes : comment en prendre soin

Les hommes non circoncis ont le prépuce qui recouvre toute la partie du gland. Donc, le décalottage est nécessaire pour permettre l’hygiène jusqu’au derrière gland, où se trouvent des petits glands qui sécrètent du sébum de façon plus ou moins importante. S’ils ne sont pas lavés, ils peuvent macérer et provoquer une odeur désagréable.  

l’hygiène intime pour les hommes circoncis

Pour les hommes circoncis, le nettoyage intime peut se faire comme n’importe quelle autre partie du corps. Vous pouvez utiliser du savon doux spécial pour la partie intime.

l’hygiène intime pour les enfants 

Pour les nouveau-nés, la partie génitale est très fragile et nécessite des nettoyages fréquents. Cela est dû au nombre de selles et d’urines émises chaque jour. Dans ce cas, l’utilisation du savon à chaque fois n’est pas nécessaire.

Il ne faut pas décalotter le prépuce à tout prix, car il est beaucoup plus serré chez les bébés. Et pour les zones de brousses jusqu’à la zone anale, veuillez à bien les nettoyer, car des fragments de selles peuvent s’y incruster.

Pour les petits garçons, il faut juste utiliser de l’eau claire pendant le nettoyage de la zone intime. Puis essayer de décalotter tout doucement sans forcer dans le bain. Cependant, il est nécessaire de demander auparavant le conseil du médecin ou du pédiatre.

Après le bain, n’oubliez pas de rincer et de sécher, surtout, sur les zones propices aux érythèmes.

A quelle fréquence, l’hygiène intime des hommes doit se faire ?

Certains hommes préfèrent prendre plusieurs douches dans une journée pour se sentir bien et être propre. Pourtant, l’hygiène excessive peut être contre-productive, donc une toilette par jour suffit.

L’obsession de l’hygiène intime ou quelques situations (un rapport sexuel, une activité sportive, une activité salissante…) peut parfois pousser les hommes à trop se nettoyer. Pourtant, cela n’est pas conseillé, sinon faites-le seulement avec l’eau sans utiliser un savon ou un gel douche. Une toilette fréquente avec un produit même très doux, peut déséquilibrer le mécanisme de défense de la peau et des muqueuses. Cela peut se développer et engendrer des irritations, voire des infections.

Avec le temps, une toilette excessive peut rendre le nettoyage trop vigoureux et plus abrasif. La zone génitale risque de se fendiller et provoquer des démangeaisons.

L’hygiène intime après un rapport sexuel est-elle nécessaire ?

L’hygiène après un rapport sexuel n’est pas indispensable, puisque les sécrétions sexuelles ne sont pas sales. En plus, les flores vaginales et génitales empêchent la prolifération de germes pathogènes. Par contre, elle est inévitable en cas de rapport pendant les règles.

En outre, si vous avez utilisé de l’huile de massage ou des lubrifiants pendant un rapport sexuel, une petite douche est obligatoire, pour éviter que les actifs du produit ne s’accumulent sur les zones fragiles et pour éviter les effets secondaires comme une allergie ou une irritation par exemple.

En aucun cas, le nettoyage intime ne peut éliminer le risque d’IST après un rapport sexuel non protégé.

Le type de savon qu’il faut utiliser

Le règlement général du lavage intime est d’utiliser un savon au pH neutre. Sinon, le pH ne doit pas dépasser 4 ,il doit être inférieur à 5, et ne doit contenir ni parfum ni colorant. Et pour ceux qui utilisent un gel, la vérification du pH est aussi bien importante. Il est préférable d’utiliser les gels sans parfum et de se tenir loin des marques trop parfumées.  Trop de parfum dans les produits corporels est mauvais pour la santé.

Astuce pour fabriquer un savon au lait de chèvre

Vous pouvez vous-même fabriquer votre savon chez vous. Le savon au lait de chèvre est bénéfique pour laver les zones intimes. Son pH est neutre et il n’a ni parfum ni colorant.

Liste des ingrédients

  • 250 grammes d’huile végétale d’olive
  • 105 grammes d’huile végétale de coco
  • 55 grammes d’huile végétale d’avocat
  • 130 grammes d’eau distillée
  • 65 grammes de lait de chèvre
  • 56 grammes de soude caustique (Hydroxyde de sodium)
  • 1 cuillère à soupe de miel (le miel de lavande par exemple)
  • 2 bols en plastiques
  • Un moule
  • Une lunette de protection
  • Une paire de gants
Article recommandé:  S’hydrater la barbe : le guide complet

Application et préparation

  1. Congelez le lait de chèvre. Cela l’évite de brûler lorsqu’il se mélange avec le soude caustique.
  2. Mettez une lunette et un gant pour vous protéger.
  3. Versez l’eau distillée dans un bol.
  4. Ajoutez l’hydroxyde de sodium dans l’eau, puis mélanger.
  5. Ajoutez le lait de chèvre congelé dans la solution de soude caustique. Remuez jusqu’à ce qu’il ait complètement fondu.
  6. Mélangez dans un autre bol, l’huile d’olive, l’huile de coco et l’huile d’avocat.
  7. Ajoutez dans les huiles le mélange de lait de chèvre et de la solution de soude caustique. Remuer doucement pour obtenir un liquide homogène.
  8. Mixez le mélange jusqu’à son émulsion pour obtenir une pâte.
  9. Ajoutez le miel dans le savon.
  10. Versez la pâte dans un moule (un moule à pain par exemple).
  11. Mettez le moule dans le frigo ou le congélateur.
  12. Démoulez le savon. Et coupez-le en barres égales.
  13. Laissez les barres durcir et sécher pendant 8 semaines. Et pour que la saponification fasse son effet.
  14. Après le délai, vous pouvez profiter de votre savon.

La saponification à froid

La saponification à froid est une méthode simple pour fabriquer votre propre savon chez vous. Le savon est un produit de réaction chimique entre une matière grasse (animal ou végétal) et de soude (pour le savon solide) ou de potasse(pour le savon liquide) et de l’eau.

La saponification ne cessera de continuer que lorsque l’un des réactifs (soude ou huile) est complètement épuisé. C’est-à-dire qu’elle neutralise l’effet de la soude et ne s’arrêtera que lorsqu’il n’y aura plus que de l’huile non saponifiée dans le savon final.

L’hydroxyde de sodium

L’hydroxyde de carbone appelé aussi soude caustique est un produit chimique dont vous avez besoin pour fabriquer un savon solide. C’est un sel blanc obtenu à partir de la chaux. Il sert à saponifier les huiles et les gras, sans lui, vous ne pouvez pas obtenir un savon.

Zoom sur les ingrédients

L’huile d’olive permet au savon de nettoyer en douceur sans agresser l’épiderme. Elle protège le corps du dessèchement.

L’huile de coco fait partie des huiles phares de la savonnerie grâce à ses pouvoirs durcissants, nourrissants et nettoyants. En plus, elle permet au savon d’ avoir plus de mousse. L’huile de coco nourrit la peau, la tonifie et lui donne de l’éclat.

L’huile d’avocat est bénéfique dans la fabrication d’un savon pour sa capacité adoucissante.

Le lait de chèvre diminue le risque d’allergie. Il a une propriété adoucissante et soulage la zone à laver. Il est 100% naturel et ne risque pas de provoquer des irritations.

Le miel prend soin au quotidien des muqueuses sensibles.

Précaution pendant la fabrication du savon.

N’oubliez pas d’utiliser une lunette de protection pour éviter le contact d’hydroxyde de sodium avec les yeux et une paire de gants pour éviter le contact avec la peau.

Il faut toujours verser l’hydroxyde de sodium dans de l’eau. Si vous faites le contraire, vous pouvez obtenir l’effet de volcan avec éclaboussure.

N’utilisez jamais de l’aluminium, car celui-ci serait rapidement rongé par l’hydroxyde de sodium.

Les outils du travail doivent être en plastique épais, en bois, en silicone…

L’huile de coco ne doit pas dépasser le 30% dans le mélange.

Le rasage intime pour les hommes

Le rasage fait partie de l’habitude chez les hommes. Par contre, le rasage intime n’est pas la priorité de tout le monde. Pourtant, s’épiler ou raser cette zone, c’est esthétique, mais surtout, hygiénique.

Pour cette partie très fragile du corps, il faut adopter les bons gestes pendant le rasage, pour éviter les conséquences désagréables, comme l’irritation ou l’incarnation des poils par exemple.

Pourquoi raser la partie intime ?

Tout d’abord, les poils favorisent le développement des bactéries, qui peuvent entrainer les mauvaises odeurs. L’épilation peut donc éviter ce désagrément.

Ensuite, s’épiler est esthétique. Certaines femmes préfèrent que leurs hommes se rasent.

Les bons gestes pour le rasage intime.

La zone intime nécessite quelques règles. Vous pouvez commencer par une douche chaude pour ramollir la peau et rendre plus facile le passage du rasoir.

Choisissez bien votre matériel. Utiliser votre rasoir habituel, ou tout autre rasoir que vous pouvez manier facilement pour éviter toute blessure.

Article recommandé:  Quel rituel beauté pour l'homme

Utilisez un exfoliant peut-être avantageux, mais faites attention, avec le choix de votre produit. Cela est nécessaire pour éviter les allergies et les irritations.  Optez pour ce qui convient à votre type de peau et surtout si elle est sensible.

Si c’est possible, choisissez des produits à base naturelle ou bio pour éliminer les risques.

le type de rasoir qu’il faut utiliser pour le rasage intime ?

Chacun peut choisir le matériel qu’il veut. Mais chaque matériel n’a pas les mêmes effets. Faites bien votre choix pour un rasage sans difficulté et pour un résultat satisfaisant.

Le rasoir

L’épilation avec un rasoir est la plus fréquente, pour un rasage précis et plus rapide. Cependant, elle peut être périlleuse, si vous ne faites pas attention, le risque de se couper est important. L’utilisation préalable des ciseaux peut vous aider, pour faciliter le passage du rasoir. L’épilation avec un rasoir nécessite un soin, donc n’oubliez pas d’appliquer une lotion hydratante avant tout.

L’épilation électrique

L’épilation électrique est déconseillée, car elle n’est pas conçue pour l’épilation du sexe masculin. Les poils pubiens sont plus épais et plus abondants.

L’épilation à cire

L’épilation à cire peut être douloureuse, mais elle présente des avantages. Elle laisse la peau douce. La durée de repousse des poils est plus longue qu’avec les autres types de rasoirs.

Pourtant, il faut éviter d’appliquer la cire sur les muqueuses qui sont beaucoup plus fragiles.

Astuce naturelle d’une cire pour une épilation intime

Cette recette faite maison va vous aider à bien réussir votre épilation. En plus d’être écologique, elle est vraiment économique.

Liste des ingrédients

  • 500g de sucre
  • ½ verre d’eau
  • Du jus d’une moitié de citron
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • Une casserole

Préparation et application

  1. Mettez la casserole sur un feu doux.
  2. Mélangez dedans l’eau et le sucre.
  3. Remuez sans arrêt pour obtenir un caramel liquide.
  4. Quand le mélange commence à éclaircir, ajoutez-y le citron et le miel.
  5. Appliquez la cire chaude sur la zone à épiler.

Zoom sur les ingrédients

Le citron brûle le bulbe du poil. Sa propriété désinfectante neutralise la propagation des bactéries. Il lutte contre l’irritation.

Le miel a des propriétés anti-inflammatoires et adoucissantes. Il apaise la douleur et favorise la cicatrisation. Riche en vitamine A, Il nourrit la peau en la rendant plus douce.

Quelques conseils et précautions pendant l’hygiène intime

  1. Une toilette par jour est suffisante.
  2. L’appareil génital est très fragile, il faut éviter de faire des gestes brusques pendant son lavage ou lors d’un rasage.
  3. Evitez d’utiliser des gels douche ou des savons parfumés, des savons antiseptiques ou des sels de bain, pour les hommes qui ont tendance à avoir des irritations ou des allergies.
  4. Evitez d’utiliser un bain moussant à chaque fois, si vous avez besoin plus d’une douche par jour. Utilisez tout simplement de l’eau.
  5. N’utilisez pas un gant pendant le nettoyage intime. Faites-le avec les mains, car la toilette doit être superficielle.
  6. N’oubliez jamais de rincer et de sécher soigneusement la zone génitale après un bain.
  7. Portez toujours des sous-vêtements en coton.
  8. Il est préférable de porter des vêtements aérés pour éviter la macération et le frottement fréquent.
  9. Evitez de savonner le bout du gland, car c’est la partie où débouche le méat urinaire. Cela est nécessaire pour éviter au savon d’y pénétrer et le risque d’ irritation ou d’effets désagréables. L’eau suffit à nettoyer et enlever les molécules urinaires odorantes déposées au niveau du méat.

Les hommes peuvent-ils utiliser des déodorants pour leur parte intime?

Prendre une douche et changer de sous-vêtement par jour est suffisant pour les hommes. Pourtant, l’utilisation de déodorant n’est pas déconseillée, pour avoir plus de sensation de fraîcheur. Il existe des déodorants conçus spécialement pour la partie intime des hommes et à base des ingrédients naturels. Cela permet d’éliminer les odeurs, les bactéries et de neutraliser la transpiration.

Pour cela, vous pouvez utiliser le déodorant intime Comfy Boys, que vous pouvez trouver sur amazon.

Vous pouvez utiliser ce déodorant après un bain ou à tout moment de la journée (après un effort physique ou un sport).

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+