La beauté au naturel

Mycoses et les champignons des pieds : quel traitement ?

Les mycoses et les champignons sont des infections qui apparaissent fréquemment au niveau des pieds. L’infection est à la fois douloureuse et gênante, puisqu’elle blesse et amoche les pieds. Les parasites peuvent survenir sur la peau comme sur les ongles. Quelle chance que des remèdes naturels peuvent les traiter. Ils sont cités dans l’article ci-dessous avec d’autres informations à connaître sur les mycoses et les champignons de pieds.

Les différents types de mycoses et les champignons de pieds

La mycose des pieds, appelée « Pied d’athlète » est causée par des champignons microscopiques de la peau (dermatophytes). Elle apparaît souvent entre les orteils et est accompagnée de petite entaille et de rougeur. Ces microchampignons aiment l’environnement humide et chaud, car il est favorable à leur développement. Comme les pieds restent longtemps à l’intérieur des chaussures, ils en profitent pour s’y installer.

Mycose des pieds : pied d’athlète

Les mycoses ne restent pas seulement sur la peau. Elles se répandent facilement et peuvent atteindre les ongles rapidement. Dans ce cas, on parle des « onychomycoses  ». Ils jaunissent les ongles, les cassent et les déforment.

Mycose des ongles: ongle incarné

Manifestation du pied d’athlète :

  1. Le pied d’athlète apparaît entre le quatrième et le cinquième orteil.
  2. Il présente une rougeur et des fendillements de la peau.
  3. On constate également des démangeaisons qui peuvent être intolérables, mais indolores.
  4. Le pied peut présenter des crevasses entre les orteils voire des coupures douloureuses, pour les stades plus avancés.

Comment attrape-t-on les mycoses des pieds ?

Ces champignons sont très contagieux et peuvent donc se transmettre d’un individu à un autre. Vous pouvez en attraper à la piscine, saunas, salle de sport, vestiaire, douche commune… Il peut aussi contaminer des objets comme la serviette, les draps, les vêtements, etc. À la piscine, à la douche publique, aux vestiaires…, ils flottent sur l’eau stagnante. C’est pourquoi le port de tongues est obligatoire dans ces lieux publics.

Les facteurs de risques

Il y a beaucoup de facteurs qui favorisent le développement des mycoses. Nous pouvons citer :

  1. Le port de chaussure fermé : cela est inévitable en sport, alors que les chaussures de sport sont les préférées des champignons, des microbes et des bactéries. Les pieds transpirent beaucoup durant l’activité physique.
  2. La transpiration excessive : l’humidité est un milieu de vie favorable aux champignons. Certaines personnes sont génétiquement sujettes à une forte transpiration sous l’effet de la chaleur.
  3. Les lésions du pied : le cas arrive souvent chez les personnes diabétiques. Lorsque vous êtes diabétiques, les plaies et les blessures tardent à cicatriser et peuvent même s’empirer.
  4. Les problèmes circulatoires : les risques de contamination sont également majeurs chez les personnes à varices et artérite.
  5. La prise de corticoïde : les corticoïdes peuvent stimuler le développement des mycoses, des bactéries et des virus.
  6. L’affaiblissement des systèmes immunitaires : l’organisme ne peut plus combattre naturellement les parasites et les bactéries.
  7. Le climat chaud et humide.
Article recommandé:  Recette de cosmétique maison pour la peau déshydratée

Les solutions naturelles pour y remédier

La nature nous offre la possibilité de traiter plusieurs maladies : bactériennes, virales et fongiques. Nous ne sommes donc pas partis loin pour vous dégoter des solutions simples et efficaces. Les remèdes suivants sont à base d’ingrédients naturels que vous pouvez dénicher dans votre jardin, au supermarché ou dans un magasin bio.  

Les bains naturels anti-mycoses

Pour traiter efficacement les microchampignons, il vaut mieux faire un bain, car il permet d’immerger la totalité des pieds. Cela évite la répartition de l’infection sur la peau et sur les ongles. Vous pouvez faire votre choix parmi ces bains ci-dessous. Munissez-vous d’une bassine et d’une serviette pour faire votre bain de pieds.

En plus de faire disparaître les mycoses, le bain réduit aussi la fatigue et le stress. Vous devez en faire au moins une fois par semaine, c’est aussi utile pour vous éloigner de problèmes et pour se détendre.

Le bain au bicarbonate de soude

Il est très efficace pour traiter la mycose des pieds. Il suffit de faire un bain de pieds dans une eau carbonatée pendant 15 minutes. Pour faire le bain, vous avez besoin de diluer 4 cuillères à soupe de bicarbonate en poudre dans 1L d’eau tiède. Pour éviter que les champignons ne reviennent, il est conseillé de saupoudrer les orteils avec du bicarbonate de soude. Faites-le avant de mettre des bas ou des chaussettes. Cela permet d’absorber l’humidité durant toute la journée.

Le bain d’eau salé

L’eau salée est souvent utilisée en médecine comme désinfectant. C’est pourquoi elle est sollicitée pour remédier aux mycoses. Elle empêche les microchampignons de se proliférer. Pour en venir à bout, vous devez alors faire un bain de pieds tous les jours. Pour préparer le bain salé, vous devez verser une cuillère à soupe de gros sel dans un litre d’eau.

Le bain de lapacho

Le lapacho ou Pau d’arco est un arbre d’origine du Sud-Américain. Faites bouillir son écorce dans l’eau pendant une dizaine de minutes. Il a le pouvoir de réduire les infections et de venir à bout des mycoses. Pour 500 ml d’eau, il faut 10 à 20 g de poudre d’écorce séchée. Le bain est à faire 2 fois par jour, pendant une quinzaine de minutes.

Article recommandé:  Les différentes utilisations de l'Aloe Vera pour la beauté

Le bain au vinaigre

Les champignons et les bactéries craignent l’acidité du vinaigre. Pour éliminer les mycoses de pieds, vous pouvez utiliser du vinaigre de cidre ou du vinaigre blanc. L’eau et le vinaigre doivent être de la même quantité. Laissez tremper vos pieds dans l’eau vinaigrée pendant une demi-heure. Le bain est à faire une fois par jour jusqu’à l’élimination totale des mycoses.

Remèdes naturels par application locale

Les remèdes suivants sont à appliquer directement sur les zones affectées. Ils sont également à base d’ingrédients naturels qui ne risquent pas de nuire à l’organisme. Par ailleurs, il y a une certaine contre indication sur les huiles essentielles, qui sont fortement déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants.

Huile essentielle de lavande

Faites attention, l’huile essentielle de lavande et de lavandin sont deux huiles essentielles différentes. Il vous faut celle de lavande, elle permet d’éliminer les mycoses. Ce traitement à base d’huile essentielle de lavande nourrit la peau. Il vous permet d’adoucir et d’embellir la peau. Voici la recette :

Liste des ingrédients :
    • Huile de lavande : 1 ml
    • Huile essentielle de sarriette : 1 ml
    • Huile d’amande douce : 4 ml

Préparation et application :
  1. Prenez un petit contenant pour verser les huiles.
  2. Ajoutez les ingrédients un à un.
  3. Mélangez en secouant délicatement.
  4. Appliquez quelques gouttes sur la peau ou l’ongle affecté.
  5. Le traitement est à répéter 3 fois par jour jusqu’à ce que les mycoses disparaissent.
  6. Poursuivez le traitement 1 fois par jour pendant quelques semaines pour éviter la récidive.
Bienfaits du traitement :

L’huile essentielle de lavande joue ici le rôle de désinfectant, de cicatrisant et de calmant. Elle permet donc de soulager les démangeaisons et de réduire la plaie due aux mycoses. Sur ce point, elle est renforcée par l’action de l’huile d’amande douce. Elle réduit les démangeaisons et les rougeurs. Elle permet également de nourrir la peau sèche autour de la zone infectée. L’huile d’amande est aussi un excellent anti-inflammatoire. Elle est aidée par l’huile essentielle de sarriette qui a une propriété antiparasitaire et antifongique.

Remède à l’ail pour mycose d’ongles

Les mycoses de la peau peuvent disparaître plus vite que celles des ongles. C’est pourquoi il faut faire un traitement spécifique des ongles. Vous pouvez faire le traitement après un bain de pieds.

Liste des ingrédients :
    • Ail :  1 gousse
    • Vinaigre : 2 cuillères à soupe

Préparation et application :
  1. Écrasez la gousse d’ail.
  2. Ajoutez le vinaigre.
  3. Mélangez le tout.
  4. Appliquez sur les ongles infectés.
  5. Couvrez avec un bandage.
  6. Répétez chaque jour jusqu’à ce que les champignons disparaissent.
Bienfaits du traitement à l’ail :

L’ail est un antifongique naturel qui s’utilise dans plusieurs remèdes, dont celui contre les mycoses.

Traitement local aux huiles essentielles

Dans cette recette, seules les huiles essentielles sont privilégiées. Voici comment la préparer :

La liste des ingrédients :
    • Huile essentielle de cannelle : 20 gouttes
    • Huile essentielle de géranium rosat : 20 gouttes
    • Huile essentielle de Tea Tree : 40 gouttes
    • Huile essentielle de lavande aspic : 40 gouttes

Préparation et application :
  1. Prenez un flacon.
  2. Ajoutez tous les ingrédients un à un.
  3. Mélangez en secouant doucement.
  4. Appliquez 3 à 4 gouttes sur la zone affectée : ongle ou peau.
  5. À répéter 3 fois par jour, pendant 3 semaines.
  6. Dans le cas où il reste des mycoses après 3 semaines de traitement, faites une pause d’une semaine avant de continuer.
Bienfaits du traitement :

L’huile essentielle de cannelle est très puissante et peut stopper toutes les infections (bactériennes, virales ou fongiques). Elle est particulièrement efficace pour éliminer le Candida, responsable du pied d’athlète.

L’huile essentielle de géranium rosat contient de l’alcool monoterpénique qui permet de désinfecter les plaies. Elle sert aussi d’anti-inflammatoire pour réduire la rougeur et la sensation de brûlure. Elle renforce l’action cicatrisante de l’huile essentielle de Lavande.

L’huile essentielle de Tea Tree est également une anti-infectieuse. Elle est spécialement utilisée pour en venir à bout des mycoses. Elle contient également de l’alcool monoterpénique qui détruit les germes des microchampignons. En plus, elle stimule les défenses immunitaires de l’organisme et l’aide à produire de l’anticorps.

Quant à l’huile essentielle de lavande aspic, elle renforce l’action antifongique du remède. Elle aide donc à détruire les champignons responsables de l’infection. Elle permet également de cicatriser les entailles faites par les mycoses. Et surtout, elle répare les fibres cutanées et limite la surinfection due aux bactéries.

Antifongique oral naturel

En traitement oral, vous avez le choix entre les produits homéopathiques et d’autres produits naturels :

Remèdes homéopathiques :

Le remède naturel oral est à prendre en complément du traitement local. Ce sont surtout les mycoses des ongles qui tardent à disparaître. Il faut entre 6 à 9 mois pour éradiquer les onychomycoses et le traitement local doit alors être poussé par un autre antifongique par voie orale. Pour cela, il vous est conseillé d’avoir recours à l’homéopathie. Voici des produits antifongiques qui peuvent traiter les mycoses des pieds :

  • Graphite 5CH et Nitricum acidum 5CH : 5 granules de chaque à prendre 2 fois par jour pendant 15 jours.
  • Sepia officinalis, Arsenicum iodatum, Mecurius solubilis, Monilia albicans ou encore Trichophyton rubrum.

Infusion au lapacho

Oui, la poudre d’écorce de lapacho s’utilise en traitement par voie orale. Voici la recette à suivre :

La liste des ingrédients :
    • Poudre de lapacho : 4 cuillères à soupe
    • Eau : 1 litre

Préparation et posologie :
  1. Faites bouillir le lapacho pendant 5 à 7 minutes.
  2. Laisser ensuite infuser pendant 12 minutes environ.
  3. Buvez 3 tasses par jour durant le traitement des mycoses.
  4. Vous pouvez rajouter un peu de miel pour améliorer le goût.
Bienfaits de l’infusion au lapacho :

Boire l’infusion de lapacho vous permet de renforcer votre système immunitaire. Vous devez donc en boire pour éviter les récidives. Le lapacho est idéal pour accompagner le traitement des mycoses des ongles. Il est à la fois antibactérien, antioxydant, antiviral et antiparasitaire.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+

Par popularité

Les plus commentés