La beauté au naturel

Transpiration : les alternatives naturelles

La transpiration s’accompagne souvent de mauvaise odeur et il faut l’avouer, c’est assez gênant. Plusieurs déodorants sont proposés sur le marché pour y remédier. Bien qu’ils soient efficaces, il y a des personnes qui réagissent mal aux composants chimiques. C’est justement pour eux que ces alternatives naturelles sont destinées.

Homme transpirant: solutions

La transpiration, un processus naturel

Même si la transpiration est indésirable, il est indispensable pour maintenir la santé de notre organisme. C’est un phénomène naturel qui est impossible à arrêter. C’est grâce à elle que notre corps élimine les toxines et émet les hormones. C’est pourquoi les déodorants anti-transpirants sont déconseillés, car ils empêchent le processus naturel de suivre son cours. Et si les substances toxiques sont bloquées sous la peau, cela crée des problèmes plus graves (acnés, infections, kystes…).

En réalité, la sueur secrétée par l’ensemble du corps est généralement inodore. Ce sont surtout les sueurs qui sortent par les aisselles, les mamelons et l’anus qui sentent fort. Cela est dû au manque d’aération et parfois à la pilosité. Ces zones sont très appréciées par les bactéries puisqu’elles sont favorables à leur développement. Et les bactéries sont donc les vrais responsables de l’odeur désagréable. Et cela peut s’empirer si l’hygiène est négligée.

Femme: transpiration des aisselles

Les conseils à suivre pour atténuer l’odeur de la sueur

Même si vous utilisez un déodorant, cela ne sert à rien si vous n’avez pas la peau propre et saine. Il faut prendre une douche au moins une fois le matin. Et cas d’irritation, vous devez soigner votre peau avant d’y appliquer quoi que ce soit. Par ailleurs, suivre les conseils ci-dessous vous permet de limiter la mauvaise odeur. Si vous les suivez bien, il se peut que vous n’ayez plus besoin d’utiliser du déodorant.

  1. Les douches sont à faire régulièrement et il faut insister dans les zones non aérées (aisselles, mamelons, anus).
  2. En cas de mauvaise odeur, laver au savon et rincer abondamment les parties malodorantes.
  3. Porter des vêtements en fibre naturelle : coton, chanvre, lin…
  4. Pour réduire les toxines à éliminer, il est également conseillé de suivre une bonne alimentation : fruits, légumes, céréales, huiles riches en acides gras insaturés…

Si l’odeur persiste, vous pouvez également vous orienter vers les remèdes et soins naturels.

soins naturels transpiration

Pourquoi utiliser des produits naturels ?

Comme vous le savez déjà, les produits chimiques nuisent à l’organisme. Beaucoup de composants chimiques contenus dans les déodorants peuvent être allergisants et irritants. Ils ont tendance à boucher les pores et à créer des boutons d’acné qui se transforment parfois en kystes. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser des produits bio et naturels. D’ailleurs, il est tout à fait possible de fabriquer ou de se procurer du déodorant naturel. En plus de sa propriété désodorisante, il laisse la peau respirer, la nourrit également et la maintient en bonne santé. Il existe des produits naturels qui sont capables d’activer naturellement le système immunitaire et d’éradiquer les bactéries.

La différence de prix entre le produit bio et le produit classique est flagrante. Les produits naturels sont beaucoup moins chers puisqu’ils ne nécessitent aucune transformation en usine. Et certains peuvent être gratuits puisqu’ils se cultivent dans le jardin.

Les alternatives naturelles pour combattre la transpiration

Nous avons la chance d’avoir une mère Nature généreuse et bienfaisante. Elle nous offre tout un choix d’ingrédients à manger, à boire et à utiliser en soin. Et justement, elle nous offre la possibilité de traiter les mauvaises odeurs. Les produits naturels dans la liste suivante régulent la transpiration au lieu de la stopper. Ils peuvent parfaitement remplacer le déodorant classique.

Le citron

Le jus de citron est la première alternative à prendre en compte lorsqu’il s’agit de combattre une odeur. L’agrume dans le citron permet de réduire la transpiration et l’odeur. Il s’applique directement sous les aisselles après chaque bain ou douche. Faites attention à ne pas en appliquer lorsque vous venez de vous raser. Cela risque d’irriter la peau et d’attirer plus de bactéries.

Le bicarbonate de soude :

La poudre de bicarbonate de soude est aussi un bon remède pour limiter la transpiration. Mais, il est surtout sollicité pour éliminer les bactéries et absorber l’odeur.  Une petite pincée suffit pour passer une journée tranquille. Et il faut dire qu’il est très économique comparé aux crèmes et déodorants classiques. Par contre, le bicarbonate est déconseillé aux peaux sensibles, d’autres alternatives s’offrent à eux.

L’argile blanche :

L’argile blanche est également désodorisante. Elle a un effet antimoiteur et réduit ainsi l’humidité dans la zone à traiter. C’est également un bon soin pour la peau, elle est inoffensive. Si vous doutez sur la sensibilité de votre peau, vous pouvez l’essayer. Elle s’applique comme le talc. Une petite quantité suffit en application chaque matin sur une peau propre et sèche.

La pierre d’alun :

La pierre d’alun se trouve parfois dans les composants de déodorants. Et il est possible de l’utiliser seule, brute, en poudre ou mélangée à d’autres ingrédients naturels. La pierre d’alun est une arme redoutable pour combattre les odeurs. Si vous l’utilisez en déodorant, elle peut être efficace pendant des heures. Étant un antiseptique, elle est parfaite en après-rasage et sur les coupures. Pour utiliser la pierre d’alun, il suffit de l’humidifier avec de l’eau froide et d’appliquer directement sur la peau. En plus, la pierre d’alun se conserve deux à trois ans.

L’aloe vera :

Le gel d’aloe vera est connu pour ses vertus antibactériennes et purifiantes. Elle peut alors éliminer les bactéries qui se cachent dans les zones concernées. L’odeur disparaît avec elles et la peau reste saine et propre. Par ailleurs, il faut bien nettoyer la peau avant l’application.

L’huile de coco :

L’huile de coco est également une alternative intéressante. Elle peut éliminer les bactéries et traiter la peau en profondeur. Effectivement, l’huile pénètre facilement sous la peau et la nourrit en même temps. Elle est conseillée aux personnes à peau sensible et à transpiration excessive.

L’huile essentielle de Palmarosa :

L’huile essentielle de Palmarosa est efficace pour neutraliser les bactéries. Si votre peau peut la supporter, cette huile essentielle peut s’appliquer pure. Dans le cas où vous avez une peau délicate, mélangez-la avec une huile végétale. Il faut faire très attention à ne pas prolonger le soin à l’huile essentielle. Elle est aussi fortement déconseillée aux femmes enceintes.

Les déodorants solides : une grande tendance

Les déodorants solides sont généralement fabriqués à base des produits cités précédemment. Contrairement aux autres types de déodorants, ils durent longtemps. Il est léger et ne prenne pas de place. Il peut vous suivre n’importe où : en voyage, à la piscine, à la plage et, etc. Pour savoir si tel ou tel déodorant est bio et naturel, il faut vérifier leur contenant. Il doit porter une certification ou une mention d’un label bio. Voici petite liste de déodorants solides qui sont labellisés et qui sont appréciés :

Lamazuna

Il s’agit d’un déodorant au Palmarosa, fabriqué en Yvelines. Il est certifié par le label Cruelty Free & Vegan, Slow Cosmétique. Il est efficace et dure assez longtemps.

Pachamamaï

Fabriqué en Yvelines, le Produit déodorant Fresh Up Pachamamaï est labellisé par Cruelty Free & Vegan, Slow Cosmétique. Il contient des huiles végétales et des beurres végétaux bio.

Fabriquer son propre déodorant

Fabriquer un déodorant est facile et réalisable à la main avec des ingrédients naturels. Il faut seulement qu’il contienne une base désodorisante et régulatrice de transpiration. Voici d’ailleurs quelques recettes à réaliser chez vous :

Déodorant naturel solide fait maison

La recette combine plusieurs ingrédients de base pour être beaucoup plus efficace que le déodorant ordinaire. Il réduit au maximum votre transpiration, tout en laissant la peau respirer. Prenez un bol et un fouet pour la préparation.

Liste des ingrédients :
    • Argile blanche : 20 g
    • Huile essentielle de Palmarosa : 5 à 10 Gouttes
    • Bicarbonate de soude : 30 g
    • Huile végétale de coco : 50 g

Préparation et application :

  1. Faites fondre l’huile de coco si elle est solide et versez-la dans le bol.
  2. Ajoutez peu à peu l’argile blanche en mélangeant avec votre fouet.
  3. Ajoutez aussi progressivement le bicarbonate de soude en continuant à mélanger pour avoir une mixture bien homogène.
  4. Ajoutez ensuite l’huile essentielle de Palmarosa.
  5. Faites durcir au frigo pendant 1 heure environ.
  6. Appliquer sur la peau en prélevant une petite quantité.

Déodorant au bicarbonate de soude

Avec le bicarbonate de soude comme base, vous pouvez réaliser un déodorant efficace et non irritant. Il est mélangé à d’autres ingrédients naturels qui sont tout à fait capables de combattre les mauvaises odeurs.

La liste des ingrédients :
    • Bicarbonate de soude : 2 cuillères à soupe
    • Fécule de maïs : 6 cuillères à soupe
    • Huile essentielle d’arbre à thé (Tea Tree) : 10 gouttes
    • Huile de noix de coco : 3 cuillères à soupe

Préparation et application :

  1. Prenez un récipient.
  2. Mélangez le bicarbonate de soude, la fécule et l’huile essentielle d’arbre à thé.
  3. Ajoutez l’huile de noix de coco et remuez pour obtenir une pâte.
  4. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle à votre goût pour le parfum (lavande, d’eucalyptus, de bois de santal ou de rose).
  5. Mettez le mélange dans un petit pot à couvercle.
  6. Placez ce pot au réfrigérateur jusqu’à ce que la pâte prenne.
  7. Appliquez-le chaque jour sur une peau propre et sèche.

Zoom sur les ingrédients :

Peut-être que vous ne le saviez pas, mais la fécule de maïs est un désodorisant très efficace. Il peut même enlever la mauvaise odeur des pieds. Elle agit comme le talc en absorbant l’odeur nauséabonde. Elle réagit exactement pareil sur les aisselles.

L’huile essentielle d’arbre à thé permet aussi de maîtriser les odeurs indésirables. Comme elle est antifongique et anti-infection, elle vous permet d’utiliser le déodorant naturel, même après un rasage.

Déodorant solide à base d’argile blanche

Vous allez apprécier la recette suivante, elle est 100 % naturelle. Les ingrédients sont adaptés à tous les types de peau, même les sensibles. Vous pouvez obtenir 4 à 5 palets de déodorants selon la taille des moules que vous utilisez.

La liste des ingrédients :
    • Bicarbonate de soude : 38 g
    • Huile de coco : 37 g
    • Amidon de maïs : 20 g
    • Argile blanche : 12 g
    • Cire de Candelilla : 10 g
    • Huile essentielle de pamplemousse: 20 gouttes
    • Huile essentielle de géranium: 20 gouttes
    • Huile essentielle de vétiver: 20 gouttes
    • Huile essentielle de sauge: 20 gouttes

Préparation et application :

  1. Faites fondre la cire avec l’huile de coco dans un bol au bain-marie ou au micro-ondes.
  2. Ajoutez les autres ingrédients et mélangez à l’aide d’un petit fouet.
  3. Malaxez avec les doigts.
  4. Prenez des moules en silicone et déposez-y la pâte pour former les palets.
  5. Laissez durcir au congélateur pendant une vingtaine de minutes.
  6. Sortez les déodorants et laissez reposer à l’air libre sur un torchon propre pendant 48 heures.
  7. Appliquez sur une peau propre et sèche.

Zoom sur les ingrédients :

La cire de Candelilla est souvent utilisée dans les produits cosmétiques pour sa fonction protectrice. Elle peut remplacer la cire d’abeille, parce qu’elle possède les mêmes propriétés. Sa capacité à retenir l’humidité est très efficace et très utile pour limiter la transpiration.

L’huile de pamplemousse est détoxifiante et aide donc la peau à évacuer les substances toxiques. Cela va alors réduire la quantité de sueur qui évacue les toxines. Elle est aussi idéale pour camoufler les mauvaises odeurs.

L’huile essentielle de géranium est utilisée ici pour combattre les bactéries, les microbes et les odeurs. Elle laisse une senteur fragrance douce et qui se marie parfaitement avec celle de l’huile essentielle de pamplemousse.

Dans le cas d’une irritation après un rasage ou une épilation, l’huile essentielle de vétiver est un bon remède. Il apaise les petites blessures laissées par les lames de rasoir. Sur ce point, elle est aidée par l’amidon de maïs qui aide également à soulager l’irritation et la rougeur. D’autant plus que l’amidon de maïs limite la production excessive de sueur.

L’huile essentielle de sauge aide également dans la lutte contre la transpiration. Elle est surtout utilisée en cas de transpiration excessive. Il faut faire attention à ne pas dépasser la dose prescrite, car cette huile essentielle est assez irritante. Elle doit être mélangée à de l’huile végétale avant une application cutanée. Ici, elle est neutralisée par d’autres huiles essentielles et de l’huile végétale de coco. Alors, il n’y a aucun risque.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+

Par popularité

Les plus commentés