La beauté au naturel

L’arbre à thé : un allié de taille pour les femmes

L’arbre à thé ou le Tea Tree, nous en parlons dans cet article. Antiseptique, anti-acarien, antivirale, tonifiante, antifongique, autant de bienfaits pour une seule plante ! Si dans la plupart des cultures, elle est considérée comme étant un « petit miracle botanique », ce n’est pas une simple coïncidence. Ce que vous ne savez pas, c’est que l’arbre à thé est, également, un véritable composant de taille pour la trousse de maquillage, pour la cuisine, pour la trousse à pharmacie, etc. Bref, c’est un véritable caméléon dans vos indispensables.

Carte d’identité de l’arbre à thé

Noms communs : Arbre à thé, Mélaleuque à feuilles alternées, Théier

Nom anglais : Tea Tree

Nom latin : Melaleuca Alternifolia

Famille botanique : Myrtacées

Ordre : Myrales

Division : Magnoliophyta 

Description générale de la plante

L’arbre à thé ou le Tea Tree chez nos amis les américains, est un arbuste originaire d’Australie (ou plus précisément sur les côtes du nord-est du pays). En fonction des conditions dans lesquelles cet arbuste pousse, elle peut atteindre les 6 mètres de hauteur. Il est, également, important de préciser que la qualité de l’huile ainsi que sa composition chimique varient en fonction du climat et de son origine géographique.

Les feuilles

Les feuilles de cet arbuste sont alternes. Elles sont particulièrement faciles à reconnaitre car en forme d’aiguilles. Généralement, ces feuilles mesurent entre 1 à 4 cm de longueur et 1 mm de largeur. Côté couleur, les feuilles sont, généralement vert brillant. Les feuilles, dans leur ensemble, contiennent 2 % d’huile essentielle.

Les fleurs

On retrouve, sur cet arbuste, des petites fleurs blanches formées de :

·      4 sépales

·      4 pétales ovés

·      5 colonnes staminales

·      1 stigmate

Les graines et les fruits

Ces fleurs produisent, chaque année, plusieurs petites graines.

Histoire de l’arbre à thé

L’histoire de l’arbre à thé remonte à plusieurs siècles. Dans ces débuts, les feuilles de cet arbuste étaient utilisées pour venir à bout de plusieurs maux du quotidien. Pour ce faire, les aborigènes faisaient bouillir les feuilles et les buvaient en infusion, comme du thé. Certains appliquaient, également, l’arbre à thé directement sur les blessures en les broyant, au préalable.

En 1767, Linné nomme, pour la première fois cette plante, comme étant le « Melaleuca ». Et pour la petite anecdote, le nom « Arbre à thé » vient d’une erreur commise par le capitaine Cook et Joseph Banks, en 1770. En effet, c’est après avoir découvert cette arbre que ces derniers ont décidé de l’appeler ainsi. Pourquoi ? Car ils ont vu que les australiens utilisaient les feuilles pour faire du thé.

Les propriétés et les bienfaits

En plus d’être une plante miraculeuse, l’arbre à thé est, également, une plante très polyvalente. Et pour cause, elle se dote de toutes sortes de propriétés. Les plus importantes sont :

  • Anti-infectieux
  • Antiseptique
  • Anti-acarien
  • Antifongique
  • Stimulant des défenses immunitaires
  • Antifatigue
  • Décongestionnant
  • Tonifiant cardiaque 

Un véritable indispensable pour les femmes

Les usages de l’arbre à thé sont très nombreux. C’est pour cette raison qu’il est particulièrement bénéfique de l’avoir dans votre trousse à maquillage, votre trousse à pharmacie, etc. Mais concrètement, pourquoi dit-on que c’est un véritable allié pour les femmes ? Voici les diverses utilisations que vous pouvez en faire :

Pour l’acné

C’est certainement le petit plus beauté que toutes les femmes doivent connaitre. Si vous avez des boutons disgracieux sur le visage, si vous souffrez depuis longtemps d’une pousse d’acnés importante ou non, l’arbre à thé est particulièrement utile pour y faire face correctement.

Comment ? En appliquant une goutte pure sur la lésion concernée. Cela se faire soit à l’aide d’un coton-tige, soit avec vos doigts. Pour jouir de résultat maximal, il convient de le faire deux à trois fois par jour durant cinq jours maximum.

Vous verrez, cela peut réduire considérablement l’inflammation. Et si vous n’avez pas le temps d’en mettre à plusieurs reprises, vous pouvez, également, tirer un grand avantage en ne l’appliquant qu’une fois, en soirée (de préférence quelques heures avant d’aller vous coucher).

L’huile d’arbre à thé peut aussi vous servir d’ingrédient principal pour un sauna facial ou un bain de vapeur. L’objectif sera le même : purifier la peau, détoxifier et supprimer, le plus possible, les comédons. Pour ce faire, prenez un bol d’eau très chaude et faites-y couler deux à trois gouttes d’huile essentielle d’arbre de thé. Penchez délicatement votre visage au-dessus du bol en le recouvrant d’une serviette ou autre tissu en coton.

Ce processus est à recommencer deux fois par semaine durant une dizaine de minutes. Vous verrez, il suffira de quelques semaines pour que les premiers résultats se fassent voir.

Pour les mains

Avant de cuisiner, avant de réaliser votre routine de beauté quotidienne ou tout simplement avant de sortir, il est important d’avoir des mains propres et désinfectés. L’arbre à thé est bien connu comme étant un désinfectant naturel pour les mains. D’ailleurs, des études montrent que cette huile est particulièrement efficace pour éliminer les bactéries et les virus responsables de certaines maladies (comme la pneumonie, le rhume, la grippe et autre). Avant d’être « jolie », une femme se doit d’être « propre » et d’assurer sa « bonne santé ».

Pour la peau grasse

Vous avez la peau grasse ? Cette situation peut être particulièrement dérangeante. Heureusement, vous pouvez compter sur les bienfaits de l’arbre à thé ou plus précisément, son huile essentielle. Pour une application cutanée, vous devez diluer l’huile essentielle d’arbre à thé avec une à deux gouttes d’huile essentielle dans une noisette de crème de jour. Vous pouvez, par la suite, l’appliquer sur votre visage comme vous appliquez votre crème du jour classique. Comme c’est un ingrédient naturel, il n’y a pas de risque d’effets secondaires. Ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser quotidiennement.

Pour la transpiration

Savez-vous que l’huile d’arbre à thé a des effets antibactériens très puissants ? Résultat : il s’agit d’un candidat idéal pour contrôler les mauvaises odeurs laissées par un excès de transpiration, surtout au niveau des aisselles. Vous devez comprendre que la transpiration en elle-même ne devrait pas secréter une mauvaise odeur. Par contre, les sécrétions de vos glandes sudoripares en combinaison avec les bactéries donnent une forte odeur. L’arbre à thé vous aidera à lutter contre ces mauvaises odeurs corporelles. Vous avez, ici, une recette 100 % naturelle et efficace d’un déodorant maison à base d’arbre à thé :

  • Fondre 3 cuillères à soupe d’huile de coco
  • Ajoutez 3 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 10 à 20 gouttes d’huile essentielles d’arbre à thé

Le mélange est à verser dans un petit bocal en verre. Laissez reposer durant quelques heures. Appliquez sous vos aisselles à l’aide de vos doigts.

Pour la bouche

Des recherches disent que l’huile d’arbre à thé est un excellent composant pour combattre les germes qui causent les caries dentaires et la mauvaise haleine. Si vous êtes donc à la recherche d’un bain de bouche naturel, vous pouvez faire confiance aux bienfaits de cette plante. Pour ce faire, il vous suffit d’ajouter une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé dans une tasse d’eau chaude. Vous pouvez, par la suite, mélangez le tout et remuez dans votre bouche durant une trentaine de secondes. Attention, comme les bains de bouche classique, l’huile d’arbre à thé ne doit pas être avalée. Ce dernier peut être toxique.

Pour la peau mixte et la peau grasse

Peu importe si vous avez la peau mixte ou grasse, l’huile d’arbre à thé est un composant idéal pour rehausser les bienfaits de votre crème de jour ou de crème de nuit. Quelques gouttes suffissent pour un résultat optimal. Pour cela, veillez à bien faire pénétrer le produit dans votre peau, en insistant particulièrement sur la zone T. Pour la quantité, vous devez veiller à ne jamais dépasser 2 % de la crème. Par exemple, pour 50 ml de produit, vous compterez entre 20 et 30 gouttes.

Pour les cheveux gras

Vous avez les cheveux gras ? Vous avez des pellicules ? L’huile d’arbre à thé est un allié de taille pour votre routine capillaire. Et pour cause, cette huile a des bienfaits assainissantes sur le cuir chevelu. Elle vous aide aussi à équilibre la flore bactérienne du cuir chevelu. Comment jouir de ces avantages ? C’est simple ! Mélangez 1 à 3 gouttes dans votre dose de shampoing habituel. Une fois de plus, il convient de ne pas dépasser les 2 % du volume total dans votre shampoing neutre.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+