La beauté au naturel

L’aigremoine : bienfaits et propriétés cosmétiques

L’aigremoine est une plante médicinale qui peut aussi servir de soin cosmétique. Elle est beaucoup appréciée en cosmétologie pour ses vertus cicatrisantes et astringentes. Mais elle possède plusieurs autres pouvoirs bienfaisants pour la peau.

Qu’est-ce que l’aigremoine ?

Le thé des bois ou aigremoine (Agrimonia eupatoria) est une plante sauvage qui possède des propriétés thérapeutiques et cosmétiques. Originaire de l’Europe et de l’Asie, la plante pousse communément dans des endroits ombragés. Vous pouvez en apercevoir le long des chemins, des lisières, des haies, dans les prairies et les clairières. C’est une bio-indicatrice d’un sol riche en azote.

Elle est aussi connue sous d’autres noms comme : « eupatoire des anciens », « herbe de Saint-Guillaume », « thé du Nord » et « francormier ». Il s’agit d’une herbacée vivace, rhizomateuse qui est de la famille des rosacées.

Beaucoup de personnes la connaissent comme étant une plante médicinale. Mais, elle est aussi une herbe aromatique et comestible qui se mange crue ou cuite. En infusion, les feuilles et ses fleurs peuvent ont un goût légèrement citronné.

Petite histoire sur l’aigremoine

Durant l’Inquisition, elle est utilisée pour faire la chasse aux sorcières. Les chasseurs entraient dans les maisons suspectent avec un bouquet d’aigremoine. Les fleurs se fanaient de haut en bas si un ou des sorciers habitaient le lieu.

Elle est utilisée depuis longtemps dans la magie. Les druides l’utilisaient comme encens pour purifier l’aura et leur cercle rituel. Ceux qui pratiquent encore la magie de nos jours l’utilisent toujours. Elle est surtout sollicitée dans les charmes de protections.

Description de la plante

La tige de l’aigremoine est velue et rougeâtre. Ses feuilles sont également poilues et dentées. Ses fleurs sont simples à cinq pétales et de couleur jaune. Elles forment des grappes terminales. Les fruits de la plante sont des akènes, ils sont marqués de sillons avec des poils crochus au sommet. L’herbe peut mesurer 50 à 80 cm de hauteur.

Plantation et récolte

Bien qu’elle soit sauvage, les gens la plantent dans leur jardin pour pouvoir s’en procurer facilement en cas de besoin. Il s’avère qu’elle est facile à planter et nécessite très peu d’entretien. Elle pousse sur un sol argileux, calcaire, sableux et caillouteux. Il s’adapte au sol frais ou sec, mais il faut seulement qu’il soit bien drainé et peu acide.

Article recommandé:  Faire son propre démêlant

Vous pouvez semer les graines au printemps ou dès l’automne. Leur germination est généralement rapide. La plante se multiplie naturellement et ne nécessite aucun soin particulier. Par ailleurs, l’apport d’humus ou d’engrais reste indispensable pour le bon développement d’un végétal.

La plante fleurit de juin à septembre. Pour un usage journalier, vous pouvez récolter l’aigremoine en été. Si vous souhaitez la conserver, il vaut mieux attendre l’automne pour faire la récolte.

Usage de l’aigremoine en phytothérapie

Toutes les parties de l’aigremoine peuvent être utilisées en cosmétologie comme en phytothérapie. Vous pouvez ainsi faire usage des feuilles, de la tige, des fleurs et des graines. Ils peuvent être utilisés pour réaliser des soins et remèdes faits maison.

En usage interne, elle est surtout connue pour ses actions dépuratives et diurétiques. Elle évacue les calculs biliaires ou rénaux et aide en cas de digestion lente.

Elle possède aussi des propriétés hypoglycémiantes, hypotensives et antispasmodiques.

Comme elle est astringente, elle permet de resserrer les muqueuses intestinales. Elle peut aider en cas de dysenteries ou de diarrhées.

La plante est traditionnellement utilisée en usage externe (sur la peau et les muqueuses) pour son effet anti-inflammatoire. Elle est désinfectante et cicatrisante. Elle traite les petites plaies et les contusions grâce à son action hémostatique (qui stoppe le saignement). Ce même effet peut aussi arrêter le saignement de nez.

Elle permet également d’atténuer la toux sèche et les maux de gorge. C’est aussi un bon remède pour soigner un début d’angine. La plante traite également les stomatites et les aphtes. Pour ce faire, il suffit de faire un gargarisme ou un bain de bouche avec les feuilles ou les fleurs fraiches de la plante.

À part cela, l’effet anti-inflammatoire de l’aigremoine agit aussi sur les ulcères variqueux, les entorses et les migraines.

Les propriétés cosmétiques de la plante

Plusieurs propriétés sont attribuées à l’eupatoire des anciens. Il est plus commode en soin cutané qu’en soin capillaire. Il est plus recommandé pour prendre soin d’une peau abîmée, flasque ou mature, parce qu’il possède des pouvoirs :

  • Cicatrisant
  • Antioxydant
  • Adoucissant
  • Astringent
  • Régénérant
  • Tonifiant
  • Antibactérien

Les principes actifs de l’aigremoine

La plante tire ses pouvoirs des principes actifs suivants :

  • La silice : elle assure la formation et le maintien des tissus cutanés. Elle contribue également à l’élasticité de la peau en stimulant la production de collagène. Elle participe au renouvellement et à la réparation cellulaire. Elle rééquilibre la peau.
  • La vitamine K : elle est cicatrisante et aide à soigner la peau irritée. Elle possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Elle peut traiter la couperose et atténuer les boutons.
  • La vitamine P : aussi appelée flavonoïde, elle est antioxydante, immunostimulante, antiseptique et antibactérienne. Elle protège ainsi la peau contre toute agression extérieure : radicaux libres, microbes, bactéries…
  • La vitamine C : elle est surtout réputée pour ses propriétés anti-âge et antioxydantes. Elle ravive le teint et stimule la production de collagène. Elle protège la peau contre les radicaux libres et les ultraviolets.
  • Le tanin : il rend la peau imputrescible de l’intérieur. Il est astringent et aide à la guérison des plaies et des blessures. Elle a des pouvoirs antioxydants et antibactériens.
  • La vitamine B1 : elle est l’alliée des peaux sensibles aux agressions extérieures. Elle possède des vertus anti-âge. Elle aide la peau à maintenir sa souplesse, sa tonicité, son hydratation et sa jeunesse.
  • Les polyphénols :  ce sont de puissants antioxydants. Ils luttent contre le vieillissement cellulaire prématuré.
  • Les saponines : elles ont des propriétés nettoyantes, antibactériennes et antiseptiques. Elles peuvent soulager le psoriasis, l’acné, la rosacée et l’eczéma.
Article recommandé:  Rituel beauté au naturel et recette cosmétique maison pour la peau mixte

Comment utiliser l’aigremoine ?

Prenez avant tout note que l’aigremoine doit être utilisée fraiche, parce qu’elle perd tous ses principes actifs en séchant. Si n’avez pas d’aigremoine dans votre jardin, vous pouvez vous en procurer en pharmacie ou en herboristerie.

Avec la plante, vous pouvez faire :

Une infusion

Si vous avez des problèmes d’hémorroïdes, d’insuffisance veineuse, intestinaux ou digestifs, l’aigremoine peut venir à votre secours.

Pour préparer l’infusion, vous avez besoin de :

La liste des ingrédients:
  • Feuilles d’aigremoine : 10 à 30 g
  • Eau : 1 litre

Préparation et posologie :

  1. Faites bouillir l’eau.
  2. Ajoutez les feuilles d’aigremoine et couvrez.
  3. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes.
  4. Buvez-en trois à quatre tasses par jour.

Une décoction

La décoction de thé des bois est surtout à utiliser localement sur la peau ou dans la bouche. Elle peut soigner et soulager la peau irritée. Vous pouvez également l’utiliser en gargarisme ou en bain de bouche pour traiter les maux de gorge et les aphtes.

La liste des ingrédients:
  • Aigremoine : 100 g
  • Eau : 1 litre

Préparation et posologie :

  1. Mettez tout de suite la plante dans l’eau.
  2. Portez à ébullition pendant cinq minutes et sortez du feu.
  3. Laissez refroidir et filtrez.
  4. A utiliser en gargarisme ou en bain de bouche deux à trois fois par jour.
  5. A utiliser en lotion ou en compresse pour soigner les plaies et les ulcères.

Une tisane florale

Pour un usage interne, vous pouvez aussi réaliser une tisane avec les sommités fleuries de l’aigremoine. Il est surtout recommandé d’en boire en cas de diarrhée.

La liste des ingrédients:
  • Poudre de sommités fleuries : 1,5 g à 4 g
  • Eau : 250 ml

Préparation et posologie :

  1. Commencez par faire bouillir l’eau.
  2. Ajoutez la poudre d’aigremoine.
  3. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes.
  4. A consommer en trois prises par jour.

Lotion pour peau flasque

Vous pouvez vous servir de cette lotion pour nettoyer et rajeunir votre peau en même temps. Elle peut servir à combattre les rides, les pores dilatés, le bas du visage mou, le cou relâché, les seins flasques… Pour ce faire, il vous faut quelques fleurs et tiges des plantes suivantes :

La liste des ingrédients:
  • Aigremoine
  • Ronces
  • Prunellier
  • Eglantier

Article recommandé:  L’avoine : bienfaits et propriétés cosmétiques

Préparation et application :

  1. Faites bouillir de l’eau.
  2. Ajoutez les plantes en même temps.
  3. Laissez infuser pendant une trentaine de minutes.
  4. Utilisez la lotion matin et soir pour vous nettoyer la peau avec du coton ou en compresse.

Bienfaits des ingrédients :

La ronce est une bonne régulatrice de sébum. Elle peut prévenir l’acné, l’eczéma et les dartres. Elle possède des propriétés antioxydantes, astringentes et antibactériennes. C’est aussi un bon soin pour le cuir chevelu.

Le prunellier aide à combattre l’acné. Étant diurétique, il peut combattre la cellulite, les œdèmes et la rétention d’eau. Riche en vitamine C, il est également tonifiant.

L’églantier favorise la régénération cellulaire. Il réduit les cicatrices et l’eczéma. Étant riche en vitamine A, il favorise l’hydratation de la peau et améliore le teint. Sa teneur en vitamines A et C lui permet de stimuler la production de collagène. Il est également riche en antioxydants et permet ainsi de lutter efficacement contre les radicaux libres et les méfaits du soleil.

Contre-indication et effets secondaires

Comme pour tous médicaments, il faut toujours demander l’avis d’un médecin avant de commencer un traitement quelconque. Même s’il s’agit d’un traitement naturel. En effet, il est possible que certains traitements soient incompatibles ou diminuent l’efficacité d’autres traitements.

Par ailleurs, la consommation de l’aigremoine est déconseillée chez les personnes atteintes de constipation. Elle est également contre-indiquée chez celles qui sont sous traitement anticoagulant ou pour la tension.

Elle peut être administrée chez les enfants à condition de réduire les dosages. Vous devez alors vous renseigner sur le bon dosage auprès d’un praticien.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+