La beauté au naturel

SOS, j’ai beaucoup trop d’acnés

Dérangeant, choquant, énervant ou dégoûtant, comment décrivez-vous l’acné ? Que vous soyez adolescent ou adulte, homme ou femme, vous pouvez en attraper. Ce sont surtout ceux qui recouvrent le visage qui gênent le plus. Cependant, beaucoup de facteurs externes et internes favorisent leur apparition sur la peau. Mais, comment lutter contre ces boutons affreux ?

Qu’est-ce qu’une acné ?

Il s’agit d’une infection de la peau dû à l’obstruction du pore provoquée par des excès de sébum. L’acné est un bouton qui peut faire éruption au visage, au cou, au thorax et même au dos. Des bactéries se prolifèrent et causent les inflammations, d’où les boutons de couleur rouge. Le bouton non traité se remplit de pu, grossit et s’endurcit petit à petit. Lorsqu’il y a trop de dilatation, l’acné se transforme en points noirs et microkystes.

Les responsables de l’apparition d’acnés

Il faut toujours traiter un problème à la racine pour éviter que le cas ne se répète souvent. C’est pourquoi il est important de savoir les raisons qui causent les boutons. Cela aide à déterminer quel type de traitement y est adapté. Tout le monde associe souvent l’acné au passage à la puberté. Ce n’est pas faut, mais ce ne sont pas seulement les adolescents qui sont sujets aux acnés. Si 9 sur 10 d’adolescents sont touchés, 2 sur 5 de femmes sont également atteint par cette infection. 10% des hommes s’en plaignent aussi. Il existe donc plusieurs facteurs, dont des facteurs internes provenant de l’intérieur du corps et des facteurs externes provenant de l’environnement extérieur.

Les facteurs internes :

Les acnés apparaissent lorsqu’il y a des problèmes sous la peau. Cela peut être expliqué par des moyens scientifiques.

  • La puberté chez les adolescents :

La poussée hormonale est le premier facteur de l’éruption cutanée chez l’adolescent. Les hormones activent la glande sébacée qui produit de la sécrétion grasse. Cela engendre l’hyperproduction de sébum et cause ensuite l’apparition d’acnés.

  • Le déséquilibre hormonal chez la femme :

Les femmes sont les plus touchées par le sujet. La menstruation est l’une des causes du trouble hormonal. Des boutons d’acné apparaissent souvent 2 à 7 jours avant cette période. Certaines femmes sous contraceptif font aussi des réactions. La contraception règle la production hormonale et cela peut provoquer un déséquilibre. Et les contraceptifs sont composés de progestatifs potentiellement acnéigènes . C’est pourquoi le nombre de boutons d’acné s’accentue durant la prise de médicament contraceptif.

  • Cas exceptionnel chez la femme :

Certaines femmes sont atteintes d’un trouble de fonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales. A part les acnés, ces troubles engendrent également plusieurs autres signes comme les règles irrégulières, l’augmentation de poils etc…

Les facteurs externes :

  • Utilisation de mauvais produits :

L’huile minérale et le silicone présents dans les produits cosmétiques peuvent boucher les pores. Il ne faut jamais oublier de lire les inscriptions sur l’enveloppe ou la boite du produit qu’on achète. Le choix de produits doit se faire en fonction de votre type de peau. Ce sont les dermatologues ou les esthéticiens qui peuvent déterminer le produit adapté.

Il faut savoir qu’une peau trop hydratée est très sensible à l’acné. Il faut donc connaître la posologie de chaque produit. Il arrive également que l’acné apparaît à cause d’une allergie à des composants du produit. Pour ne pas avoir d’accident, il est toujours préférable de consulter un professionnel. Sinon, l’acné peut s’aggraver et s’accumuler.

  • Abus de traitement et de soin :

Certains produits assèchent la peau et la pousse à produire plus de sébum. Cela accentue donc l’accumulation d’acnés. Le fait d’appliquer fréquemment des produits sur la peau obstrue les pores. Ce n’est pas pour rien que le gommage a été inventé. Il permet d’enlever les encrassements dus à plusieurs applications de produits. Ces couches de crasses empêchent la peau de respirer et favorise l’apparition d’acnés. Le gommage n’est pas forcément nécessaire si la peau est nettoyée régulièrement.

  • Agression du rayon de soleil

Le rayon ultra-violet est le plus grand ennemi de la peau. Bien que la peau a besoin de vitamine D, l’exposition au soleil n’est pas recommandée. Le bronzage épaissit la peau et cela aggrave les manifestations d’acnés. En plus, les rayons du soleil pigmentent et brunissent les cicatrices. L’usage des crèmes solaires à haute protection est alors primordial. Il faut aussi se recouvrir la tête pour minimiser l’agression de la chaleur et du rayonnement.

  • Le stress chez l’adulte :

Le stress est connu comme étant source d’angoisse et d’énervement. Il est également un facteur de l’apparition d’acnés. Les cellules nerveuses proches des glandes sébacées en sont les causes. Avec le stress, elles produisent une substance qui stimule la production de sébum. Et à part l’acné, le stress engendre également plusieurs autres maladies de la peau.

Les différents types d’acné et leurs aspects

Comme nous l’avons précisé plus haut, l’acné se concentre surtout sur le visage, le cou et le thorax. Néanmoins, il peut apparaître sur plusieurs parties du corps. Par ailleurs, la lésion de chaque acné se présente différemment et de même pour leur niveau de gravité.

Des comédons fermés : ce sont boutons blancs causés par l’encombrement et la dilatation de follicules pileux. Ceci est dû à l’excès de sébum. Le niveau de gravité de ces lésions est encore au plus bas. Ils sont donc faciles à soigner.

Boutons blanc-acné

Des points noirs ou comédons ouverts : il s’agit de boutons à tête noire qui apparaissent à cause du mélange sébum-cellules de peau qui change de couleur au contact de l’air. A ce stade, les boutons ne sont pas encore difficiles à traiter.

Points noirs-acné

Des papules : ce sont les boutons qui rougissent à cause d’une inflammation. Elles sont généralement sensibles au toucher. L’apparition des papules montre que la lésion commence à s’aggraver.

Papules_acné

Des pustules : Ce sont les lésions qui contiennent du pus. Elles ont une base rouge et sont sensibles au toucher. Elles se forment lorsqu’il y a accumulation de bactéries. L’état des lésions est grave. Il faut les traiter en profondeur et le plus rapidement possible pour éviter que cela ne s’aggrave encore plus.

Pustules-acné

Des nodules : ils forment des boules dures au toucher. Comparés aux pustules, ils sont plus gros, plus profonds et plus douloureux au toucher. L’apparition des nodules indique que la lésion est grave. Ce qui veut dire que leur traitement est plus long et plus difficile.

Nodules-acné

Des kystes : comme les nodules, ils sont situés plus profondément sous la peau. Parfois ils sont douloureux et ils rougissent en cas d’infection. Arrivée à ce stade, la gravité est très sévère.

Kystes-acné

Conseils pratiques pour prévenir l’acné

Il est tout à fait possible d’éviter ou d’atténuer l’apparition d’acnés. Il suffit de :

  • Eviter de toucher et de percer les acnés au risque d’infecter davantage des lésions.
  • Eviter l’exposition au soleil sans protection solaire.
  • Réduire la consommation de tabac et d’alcool.
  • Limiter le stress quotidien.
  • Nettoyer la peau comme il faut, avec des produits adaptés.
  • Eviter les produits antiseptiques, alcoolisés et ou dégraissants sur le visage.
  • Ne pas utiliser de savon à pH basique qui irrite et dessèche la peau.
  • Utiliser systématiquement une crème avec filtre solaire intégré.
  • Nettoyer directement la peau à la fin des efforts sportifs.
  • Consommer des aliments riches en vitamine A, vitamine B6, zinc et vitamine C.

Les remèdes pour lutter contre les acnés

Il existe plusieurs solutions pour traiter une acné. Il y a les moyens bio-naturels et les moyens homéopathiques ou l’aromathérapie.

Les remèdes naturels

Les lésions légères, c’est-à-dire les petits boutons se traitent facilement avec des produits naturels. Il est tout à fait possible d’utiliser des fruits, des légumes, de l’argile ou de l’huile végétale. D’ailleurs en voici quelques exemples :

Le citron ou la tomate

Ce sont des fruits antioxydants qui permettent de lutter contre les boutons disgracieux. Le jus de citron ou la tomate peut être appliquer directement sur le visage. Il suffit de masser légèrement avec le bout des doigts. Il faut ensuite laisser agir pendant une vingtaine de minutes et rincer abondamment à l’eau tiède.

L’argile verte

Elle se vend en poudre et s’utilise en masque ou en application locale. Il suffit de la mélanger avec de l’eau pour avoir une pâte. S’il s’agit d’un traitement de quelques acnés, il suffit d’appliquer l’argile sur chaque bouton. En revanche, si l’infection recouvre presque tout le visage, il faut l’appliquer en masque. Laissez la pâte d’argile se sécher lentement et entièrement. Et rincez à l’eau tiède pour retirer le masque. Vous verrez qu’elle va faire disparaître les petits boutons immédiatement. Pour les plus gros, il faut répéter l’application régulièrement, jusqu’à ce qu’ils disparaissent totalement.

Le vinaigre de cidre

Il s’agit d’une vieille recette de grand-mère. Outre son usage en cuisine, il peut aussi être utilisé en traitement dermatologique. Il aide à assainir une lésion. Son application se fait avec du coton ou une compresse. Et après la pose, rincez à l’eau tiède.

L’huile de jojoba

On entend souvent parler de l’huile de jojoba dans les soins capillaires. Mais, il s’agit également d’un remède efficace contre l’acné. Elle purifie la peau et peut servir à atténuer l’irritation des boutons rouges.

Le remède homéopathique

En fait, l’homéopathie est très efficace si vous l’accompagnez des traitements traditionnels. Attention, il faut demander l’avis d’un homéopathe pour connaitre la dose de traitement adapté. En attendant, voici quelques petits exemples :

  • Le selenium metallicum 7CH traite les microkystes et les points noirs. Il faut prendre 3 à 5 granules 2 fois par jour. La dose dépend de la gravité de la lésion.
  • L’eugenia jambosa 7CH est à utiliser en cas de papules. Prendre 3 à 5 granules 2 fois par jour selon les conseils de l’homéopathe.
  • Le silicea 7CH ou le graphites 5CH sont à prendre pour réduire les cicatrices et pour favoriser leur guérison.

L’aromathérapie

L’aromathérapie est parfaitement une option pour le traitement d’acné. Mais, elle nécessite beaucoup d’attention. Il ne faut pas utiliser une huile essentielle sans prendre conseils auprès d’un dermatologue ou d’un pharmacien. Certaines huiles ont des contres indications, comme les risques allergènes, la grossesse, la moyenne d’âge etc… En cas d’acné, ce sont les huiles essentielles de lavande et de thym qui sont sollicitées. Il faut les appliquer directement sur la zone à traiter.

Surveillance d’hygiène de vie générale

Beaucoup de personnes parlent d’aliments qui causent l’acné, ce qui est faux. Précisément, l’alimentation n’est pas un facteur qui engendre l’apparition d’acnés. Une mauvaise alimentation peut seulement accélérer l’infection de la peau. C’est pourquoi il faut suivre une alimentation saine. Il est préférable de limiter la consommation de mauvaise graisse (snacks, fritures, charcuterie…). Il existe des aliments contenant de bonnes graisses et qui sont à consommer à volonté. La cigarette et l’alcool sont aussi à limiter pour éviter l’acné.

Il faut boire chaque jour une quantité d’eau nécessaire à l’organisme. C’est-à-dire 1,5 litre d’eau minimum. Cela va permettre à l’organisme d’éliminer les toxines, de purifier la peau et de minimiser les risques d’apparition de boutons.

Il faut prendre soin de sa peau régulièrement. Des soins naturels existent pour maintenir la peau en bonne santé.

Nettoyez et hydratez la peau quotidiennement. Il ne faut jamais oublier le démaquillage le soir et l’application d’une crème de nuit hydratante ou d’un hydrolat. Cela préserve le tonus et protège la peau. N’oubliez pas de laisser les boutons tranquilles. Traitez-les et laissez-leur le temps de guérir. Il ne faut pas les presser ou jouer avec. Cela va atténuer l’infection et les boutons vont laisser des taches.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+