La beauté au naturel

Aphte : qu’est-ce que c’est et comment le soigner ?

Beaucoup de personnes ont déjà contracté l’aphte sans savoir ce que c’est réellement. Parfois, les boutons laissent croire qu’il s’agit d’une infection. Pourtant, il est sans danger, il peut guérir sans traitement. Mais lorsqu’il est récidivant, il vaut mieux accélérer la guérison. D’autant plus que les lésions aphteuses sont douloureuses et très gênantes surtout pendant les repas.

Qu’est-ce que l’aphte ?

Les aphtes sont des affections bénignes et non contagieuses, car ils n’ont aucune origine infectieuse. Ils se manifestent par des lésions (ulcères) douloureuses se formant sur la muqueuse. Ils sont généralement de couleur blanche ou jaune. Lorsque l’aphte est répétitif, il s’agit d’une stomatite aphteuse ou aphte récidivant.

Où apparaissent les aphtes ?

Dans la majorité des cas, ils se forment dans l’appareil buccal, ce sont les aphtes buccaux. Ils apparaissent surtout sur :

  • la partie interne des lèvres,
  • la face interne des joues,
  • la langue,
  • la gencive,
  • le palais,
  • la gorge.

A savoir : Il est également possible que l’aphte apparaisse sur la muqueuse des organes génitaux. Il s’agit alors d’aphte génital ou vaginal (la maladie de Behçet) et les cas sont plutôt rares. Chez les hommes, il se forme sur le gland, tandis que chez la femme, il se forme sur la vulve.

Il arrive aussi que l’aphte se manifeste sur d’autres organes et les viscères.

Les symptômes

Les symptômes sont les mêmes pour toutes les parties affectées. Dans de nombreux cas, l’ulcère aphteux apparait seul ou en groupe de 3 à 5. Les lésions sont douloureuses avec une sensation de brûlure. Cette douleur dure environ 2 à 5 jours.

Selon son niveau de gravité, l’aphte peut se manifester de plusieurs façons :

  • Cas mineur : 1 à 5 lésions ovales de 2mm à 1 cm de diamètre. Cette forme d’aphte guérit naturellement au bout d’une à deux semaines. Les ulcères ne laissent aucune cicatrice.
  • Cas majeur ou gênant : les lésions atteignent plus de 1cm de diamètre avec des contours irréguliers. La guérison prend plus de temps : environ 6 semaines. Cette forme d’aphte laisse souvent des cicatrices.
  • Cas herpétiforme ou miliaire : les ulcères sont minuscules (3mm de diamètre) et se regroupent de 10 à 100. Leurs contours sont également irréguliers. Ils guérissent au bout d’un à 2 semaines et ne laissent pas de cicatrice.  

Les personnes à risque

Environ 17 % de la population est atteinte par cette ulcération durant un moment de sa vie. Majoritairement, ce sont les femmes qui sont les plus sujettes, à cause de leurs changements hormonaux durant le cycle menstruel. Les personnes stressées et fatiguées présentent également des risques d’atteinte.

L’aphte a aussi des caractères héréditaires. Il est donc possible que vous soyez sujet si vous avez des parents présentant des ulcères aphteux.

La première poussée d’aphtes se présente durant l’enfance. Les symptômes surviennent ensuite à certaines périodes. Ils finissent par disparaître définitivement vers la trentaine.

Article recommandé:  Les meilleurs soins naturels pour cheveux secs

Les causes et facteurs de risques

Si l’aphte est sans origine infectieuse, quelles peuvent être ses causes ? Il se forme souvent à cause de :

  • Une blessure de la muqueuse : cela peut survenir après un brossage de dents trop intense, une morsure, un appareil dentaire mal ajusté, une égratignure due à un os, du pain…
  • L’arrêt du tabac : le seul effet positif du tabac est le fait qu’il protège la muqueuse de l’aphte. C’est pourquoi vous pouvez avoir une poussée d’aphte à l’arrêt du tabac.
  • Des allergies : les aphtes peuvent également traduire des symptômes d’allergie.
  • Des carences alimentaires : il peut s’agir d’une carence en vitamines B (B12, B1, B2 et B6) ou une carence en fer.
  • L’alimentation : plusieurs aliments contribuent à l’apparition des aphtes. Il y a par exemple : les fruits secs (particulièrement les noix), l’ananas, les épices et les produits laitiers (le gruyère…). Certains aliments acides, le gluten, l’alcool et le vinaigre peuvent également les favoriser.

Les aphtes récidivants sont parfois favorisés par des maladies comme la maladie de cœliaque et la maladie de Crohn.  L’immunodéfience dû à un traitement corticoïde prolongé présente aussi un facteur de risques.

Comment traiter l’aphte naturellement ?

Bien qu’il soit inoffensif, la sensation de brûlure est souvent gênante et il faut la soulager. D’autant plus qu’un traitement permet d’accélérer la guérison. L’idéal est de privilégier les traitements et remèdes naturels qui sont sans danger et efficaces. La nature vous offre d’ailleurs un large choix de traitements pour soigner l’aphte :

Le bicarbonate de soude

Il est efficace et recommandé pour réguler le pH de la bouche. Il réduit l’acidité et soulage de façon immédiate l’ulcère. Il permet en plus d’améliorer l’hygiène en limitant la prolifération des bactéries.  En général, l’aphte disparaît après 3 jours de traitement. Voici comment l’utiliser :

La liste des ingrédients:
  • Bicarbonate : 1 cuillère à café
  • Eau tiède : 1 verre

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Mélangez le bicarbonate de soude dans le verre d’eau tiède.
  2. Utilisez la solution pour faire du gargarisme.
  3. Il faut répéter l’opération tous les matins jusqu’à la cicatrisation de la lésion.

Vous pouvez aussi faire un bain de bouche au bicarbonate de soude de temps à autre pour garder l’hygiène de votre bouche. Cela permet en plus de prévenir l’apparition de l’aphte.

Le gargarisme à l’eau chaude salée

Une astuce de grand-mère qui s’avère être très efficace contre l’aphte : le bain de bouche et le gargarisme à l’eau salée. Le sel permet en effet de décontracter et d’apaiser la zone affectée.

La liste des ingrédients:
  • Bicarbonate : 1 cuillère à café
  • Eau tiède : 1 verre

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Faites d’abord bouillir de l’eau
  2. Diluez-y le sel.
  3. Laissez tiédir avant de procéder au bain de bouche et au gargarisme.

Le basilic

Les feuilles de basilic ont des vertus anti-inflammatoires et antiseptiques. Elles permettent ainsi d’atténuer la douleur causée par l’aphte. Il vous protège en plus d’une éventuelle infection bactérienne en cas de lésion ouverte.

Le traitement au basilic peut se faire de différentes manières :

  • Vous pouvez mâcher les feuilles.
  • Vous pouvez également faire une infusion avec les feuilles :
La liste des ingrédients:
  • Feuilles de basilic : 3 à 5 g
  • Eau bouillante : 200 ml

Préparation et mode utilisation :

  1. Faites bouillir l’eau et ajoutez-y les feuilles.
  2. Laissez infuser une dizaine de minutes pour libérer les substances actives.
  3. Vous devez en boire 3 fois par jour.
Article recommandé:  Rituel beauté au naturel et recette cosmétique maison pour la peau mixte

La sauge officinale

La sauge officinale est également un remède qui s’avère être très efficace pour combattre l’aphte. Elle possède des propriétés : antiseptique, dépurative, astringente, cicatrisante, digestive, antisudorale et tonique. Elle vous offre ainsi d’autres vertus en plus de soigner votre aphte.

Pour utiliser la sauge, il faut faire une infusion. Vous avez besoin de :

La liste des ingrédients:
  • Feuilles de sauge : 20 g
  • Eau bouillante : 1 litre

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Faites bouillir l’eau avant d’y ajouter les feuilles de la plante médicinale.
  2. Laissez infuser pendant quelques minutes.
  3. Il y a deux possibilités d’utilisation de l’infusion de sauge : en bain de bouche ou en tisane à boire à jeun : 3 tasses par jour.

Mise en garde :

La sauge officinale est interdite pour les femmes enceintes, allaitantes et les personnes épileptiques. Elle est également déconseillée pour les enfants de moins de 7 ans.

La teinture mère de calendula

Le calendula ou « souci officinal » est efficace pour calmer les irritations et les ulcérations cutanées et muqueuses. Il possède des bienfaits cicatrisant, antiseptique, calmant et anti-inflammatoire. La teinture mère de calendula est obtenue par macération de plantes fraiches dans l’alcool.

La liste des ingrédients:
  • Fleurs fraiches : 100 g
  • Alcool pharmaceutique ou Vodka : 500 ml

Si vous utilisez des fleurs séchées, mettez 50 g d’alcool.

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Séparez les parties dures des parties tendres.
  2. Coupez les parties tendres des fleurs en morceaux.
  3. Écrasez les parties dures dans un mortier.
  4. Versez les morceaux de fleurs (parties dures et tendres) dans un bocal.
  5. Ajoutez l’alcool et remuez.
  6. Laissez macérer pendant 3 semaines dans un endroit sec et sombre.
  7. Filtrez ensuite la préparation et pressez les morceaux de plantes.
  8. Transférez dans un contenant en verre teinté ou opaque.
  9. Pour l’appliquer sur les aphtes, il faut imbiber du coton-tige.

Comme la préparation est assez longue, il vaut mieux en préparer et en conserver chez soi. Lorsque votre aphte survient, vous pouvez alors en utiliser. Par ailleurs, il est possible de s’en procurer en pharmacie.

La teinture de myrrhe

La myrrhe possède des bienfaits cicatrisants, anti-inflammatoires et antiseptiques. Le procédé de fabrication de sa teinture mère est similaire à celle de la teinture de calendula. Il vous faut la macérer dans l’alcool.

La liste des ingrédients:
  • Myrrhe : 20 g
  • Alcool 70°: 100 ml

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Macérez la myrrhe pendant 10 jours.
  2. Agitez de temps en temps la solution.
  3. Filtrez ensuite la préparation.
  4. Transférez dans un contenant en verre teinté ou opaque.
  5. Appliquez 2 à 3 gouttes par jour en utilisant toujours du coton-tige.

Vous pouvez également faire un bain de bouche avec la teinture mère de myrrhe en la diluant dans l’eau : ajoutez une dizaine de gouttes dans un verre d’eau.

Mise en garde :

La myrrhe est interdite pour les femmes enceintes ou allaitantes. Quant aux doutes sur une pathologie, il vaut mieux demander conseil à un médecin avant d’en utiliser.

La propolis

La propolis est aussi un remède naturel très efficace contre l’aphte. Elle est à la fois antibiotique, antimicrobienne, anti-inflammatoire, antifongique et antivirale. Les abeilles utilisent la propolis pour assainir leur ruche. Elle leur sert de protection contre les microbes.

Mode d’utilisation :

Son utilisation est simple puisqu’il suffit de le sucer comme une pastille ou de le mâcher. Il existe aussi des sprays de propolis disponibles dans les magasins bio. Il est également possible de faire de la teinture mère de cette substance naturelle.

Mise en garde :

Elle est déconseillée chez les enfants moins de 3 ans et chez les personnes faisant de l’allergie aux produits de la ruche.  

Article recommandé:  Prendre soin des cheveux fins

L’huile essentielle de laurier noble

Les huiles essentielles sont réputées pour leurs multiples vertus. Celle de laurier noble est surtout recommandée pour le traitement d’ulcère, dont l’aphte. En effet, elle possède des propriétés antifongique, antibactérienne, anti-inflammatoire, antalgique et antivirale.

Mode d’utilisation :

Pour soigner l’aphte, il est inutile de diluer l’huile essentielle de laurier. Il suffit de verser 1 goutte sur du coton-tige et de l’appliquer directement sur la lésion.

Par contre, si vous souhaitez l’utiliser sur un bébé ou un enfant, il faut la diluer avec de l’huile végétale : une goutte d’huile végétale d’abricot avec une goutte de l’huile essentielle.

Mise en garde :

Pour n’importe quelle huile essentielle, il faut toujours respecter les doses indiquées. Il est dangereux de l’utiliser non diluée ou à forte dose.

Elle est interdite pour les femmes enceintes de moins de 3 mois.

Le jus de citron

Le citron est un anti-inflammatoire naturel. En bain de bouche, outre le traitement de l’aphte, il permet également de soigner votre hygiène dentaire et calmer la douleur dentaire. Si vous buvez de son jus, il va réduire les douleurs musculaires et articulaires.

La liste des ingrédients:
  • Citron : 1/2
  • Eau: 1 verre
  • Miel : 1 cuillère à café

Préparation et mode d’utilisation :

  1. Prenez un verre d’eau tiède (refroidie après ébullition).
  2. Pressez le demi-citron dans cette eau.
  3. Ajoutez le miel et mélangez bien.
  4. Utilisez la solution pour faire votre bain de bouche et le gargarisme deux à trois fois par jour.

Vous pouvez également utiliser du jus de citron pur directement sur la zone à traiter :

Pressez du citron pour en récolter son jus. Puis, imbiber du coton-tige pour vous aider à l’application. Au début, le traitement pique, mais cela se dissipe peu à peu et c’est vraiment efficace.

L’argent colloïdal

Il s’agit d’un traitement naturel utilisé par les pratiquants de la médecine avant l’arrivée des antibiotiques de synthèse. Il a des propriétés immunosuppressives, cicatrisantes et anti-inflammatoires. Vous pouvez vous procurer de la solution d’argent colloïdal en pharmacie. Elle permet de guérir l’aphte au bout de trois jours.

Mode d’utilisation :

Faites un bain de bouche avec une cuillère à café de solution d’argent colloïdal. Gardez-la en bouche durant 5 minutes avant de recracher et rincer. Faites l’opération deux à trois fois par jour jusqu’à la guérison totale de l’aphte.

Comment prévenir l’aphte ?

Si vous êtes une personne à risque, vous pouvez parfaitement prévenir l’apparition de l’aphte en soignant quelques gestes quotidiens :

  • Bien entretenir l’hygiène buccale : utilisez une brosse à dents douce pour éviter l’agression des muqueuses.
  • Bien ajuster la prothèse ou l’appareil dentaire : demandez à votre dentiste de le faire.
  • Éviter de parler en mastiquant : cela peut favoriser la morsure de la langue ou des joues.
  • Manger moins vite.
  • Réduire la consommation de fruits secs, de produits laitiers, de fruits acides, d’épices, de vinaigre et d’alcool : bannissez les aliments dont vous êtes sûr de faire apparaître vos aphtes. Notez ceux que vous avez mangés la veille de leur apparition.

Aphte : faut-il aller voir un médecin ?

Il est vrai que l’aphte est sans danger, mais dans certains cas, il faut aller voir un médecin. Il faut par exemple y aller lorsque l’aphte est accompagné d’autres symptômes : des rougeurs aux yeux, douleurs articulaires, troubles intestinales… Effectivement, il est possible que l’ensemble des symptômes traduisent une maladie plus grave.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+

Par popularité

Les plus commentés