La beauté au naturel

Le déséquilibre hormonal chez la femme : influence sur la beauté

Certains problèmes cutanés et capillaires chez la femme sont souvent reliés au trouble hormonal. En effet, les hormones sont l’essence même de la beauté. Les hormones sont les responsables de votre équilibre physique et psychique. Lorsqu’on parle de beauté, il y a toujours une relation avec l’œstrogène, la progestérone, le cortisol et l’insuline. Que ce soit pour la peau ou pour les cheveux, leurs déséquilibres ont des conséquences néfastes. Lorsque les problèmes de peau ou de cheveux persistent, pensez alors à consulter votre médecin. Mais déjà, apprenez « comment les hormones influencent-elles sur votre beauté ? »

Une hormone : qu’est-ce que c’est ?

L’hormone est une substance chimique que votre corps utilise comme messager. Les hormones sont synthétisées et sécrétées par les glandes. Elles contiennent des informations qui représentent divers états. Elles régulent l’activité des organes et des organismes, et elles modifient les comportements.

Fonctionnement des hormones

Les hormones sont attachées à des cellules à l’aide de récepteurs. Ce sont ces récepteurs qui permettent de stimuler les activités des cellules. Les cellules peuvent avoir un ou plusieurs récepteurs. Chez la femme, les récepteurs d’œstrogènes sont surtout concentrés au niveau des seins, des os et de l’utérus. Les hormones sont sécrétées dans le sang par des glandes endocrines. Par ailleurs, il existe des perturbateurs endocriniens qui peuvent brouiller les pistes et créer des troubles.

À quel moment de votre vie peut survenir le trouble hormonal ?

Le dérèglement des hormones peut vous arriver, quel que soit votre âge. Les risques sont surtout constatés chez les nouveau-nés, les adolescents, la femme enceinte, la femme en préménopause et en ménopause, ainsi que les personnes âgées.

L’importance de l’œstrogène dans la beauté

La féminité repose entièrement sur l’apparence et l’esthétique. C’est pourquoi une femme offre tant d’importance à leurs entretiens. Par ailleurs, le déséquilibre hormonal est lié aux problèmes cutanés et capillaires. Les œstrogènes jouent un rôle important dans l’esthétique : c’est à lui que vous devez votre teint frais et éclatant. Si son niveau est trop élevé, cela peut provoquer l’apparition des cellulites et réduire la fermeté de votre peau.

Article recommandé:  Les meilleurs soins naturels pour cheveux secs

C’est également l’œstrogène qui est responsable du volume et de la qualité des cheveux. Son taux chute après une grossesse ou à la ménopause. Ce qui explique les chutes de cheveux durant ces périodes.

Les effets de la progestérone sur les cheveux et la peau

Outre leur importance dans l’évolution de la grossesse, les progestérones jouent aussi un rôle dans l’apparence de la femme. La progestérone a des impacts sur la qualité de la peau et des cheveux. Elle favorise la rétention d’eau et donne de l’éclat à la peau. C’est également elle qui est responsable de son élasticité. Quand production de progestérone monte, la sécrétion de sébum augmente également. Et l’hyperséborrhée est la source des imperfections comme : la peau grasse, les acnés, les points noirs… Elle garde votre peau douce, lisse et élastique. La diminution des progestérones entraîne la sècheresse et la perte d’élasticité. Cette diminution d’hormones s’accentue petit à petit au fil du temps.

La progestérone favoriseaussi la pousse de cheveux. Pour cela, elle contrebalance l’effet des androgènes qui sont les principaux responsables des chutes. Lorsque votre taux de progestérones descend, vos cheveux s’affinent et se cassent facilement. Et ils perdent également leur souplesse.

Lien entre la beauté et le cortisol

Le cortisol aussi appelé hormone de stress est produit par l’organisme dans les moments de stress. À petite quantité, il maintient votre équilibre. Mais, lorsque le stress vous envahit, la production de cortisol augmente. Cela favorise l’apparition des acnés, rend le teint terne et peut entraîner les maladies cutanées comme le psoriasis ou l’eczéma. En plus, il accélère le vieillissement cutané et accentue donc les signes de l’âge. Les séances de yoga, de spa, de massage… font donc plus que vous relaxer, elles vous embellissent également.

L’insuline et ses influences sur la beauté

Vous devez certainement penser au sucre lorsque vous entendez le mot « insuline ». Effectivement, il s’agit du régulateur de sucre dans votre organisme. Plus vous consommez du sucre, plus la production d’insuline augmente. Et le surplus de cette hormone provoque à son tour une surproduction de sébum. Votre peau s’épaissit et devient grasse, terne et les imperfections apparaissent. L’élévation du taux de sucre a aussi d’autres conséquences sur les protéines. Le sucre se fixe par glycation sur les protéines et votre organisme ne peut plus faire la synthèse. La fabrication d’élastine et de collagène diminue, ce qui dégrade ensuite votre peau.

Les causes du déséquilibre hormonal

Le déséquilibre hormonal chez la femme est surtout constaté au niveau de l’œstrogène et de la progestérone. Par ailleurs, il existe plusieurs facteurs pouvant expliquer leur dérèglement. Les causes peuvent survenir d’un médicament, de l’hygiène ou de l’environnement ou encore d’une origine héréditaire (tumeur cancéreuse). Ainsi, une liste des facteurs les plus fréquents a pu être établie, à savoir :

  • Le stress
  • La grossesse
  • La ménopause
  • Le diabète
  • La puberté
  • La malbouffe
  • Les régimes à répétition
  • Les carences
  • La pollution
  • Le choc psychologique
  • Les contraceptifs
  • L’anorexie
  • Le surpoids
  • L’exposition au tabac
  • Les troubles de la thyroïde
  • Le syndrome de Cushing ou de Turner
  • La maladie d’Addison
  • Les allergies
  • Les infections
  • Les tumeurs
  • Le cancer
  • Les kystes
Article recommandé:  Rituel beauté au naturel et recette cosmétique maison pour la peau sèche

Les meilleures manières de rééquilibrer vos hormones

L’équilibre de votre organisme dépend entièrement de votre cerveau et de votre alimentation. Cela concerne également votre équilibre hormonal.

Manger des produits frais et bio

Pour améliorer votre niveau d’œstrogène, vous devez manger des produits frais, naturels et bio si possible. Cela vous éloigne des perturbateurs endocriniens qui favorisent la dominance des œstrogènes. Ces perturbateurs sont les pesticides, les traitements chimiques utilisés sur certains produits alimentaires. Il faut varier votre alimentation, certains végétaux contiennent des phytœstrogènes. En grande quantité, ils peuvent favoriser les troubles. Ce sont surtout les produits à base de soja qui sont

Suivre un régime alimentaire équilibré.

Consommer une grande quantité de fibres peut aider votre côlon à éliminer les surplus d’œstrogènes. Cela l’aide aussi à l’élimination de toxines. Et c’est une bonne nouvelle pour votre foie, puisqu’il travaille moins.

Consommer des aliments riches en oméga-3 permet également de baisser le niveau de cortisol. Vous pouvez en trouver dans les : saumon, maquereau, graines de lin, huile de colza, fruits à coque, œufs, graines de chia, légumes verts…

Prendre soin de son foie

Faites également attention à votre foie, car il permet d’éliminer l’excès d’œstrogènes dans votre sang. C’est pourquoi il doit rester insaturé. Pour le préserver, dites stop à l’alcool pour laisser reposer votre foie. Réduisez votre consommation de sucre (pâtisserie, soda…), de viandes grasses et de charcuterie. Une tasse de café sans sucre peut avoir un effet protecteur sur le foie. Une tasse, pas plus parce que trop de caféine accentue le stress. Ajoutez de l’ail et de l’oignon (crus ou cuits) dans vos plats aide également votre foie à évacuer les toxines. Pour nettoyer votre foie, vous pouvez également boire une boisson détox à la pomme et à la cannelle par exemple.

Utiliser les bons cosmétiques

Les composants dans certains cosmétiques (ceux qui ne se rincent pas) sont également des perturbateurs. Ils peuvent atteindre votre organisme en traversant la peau. Si possible, préférez les cosmétiques à base de produits naturels et bio. Choisissez des produits qui sont bien adaptés à votre morphologie.

Savoir être positif

Le monde moderne a accentué le niveau de stress. Cependant, changer le monde est difficile. Ce que vous pouvez faire, c’est changer votre manière de le percevoir. Apprenez à voir les choses du bon côté, cela peut vous mettre en harmonie avec vous-même et le monde. Pour réduire le stress et la production de cortisol, offrez-vous quotidiennement des moments de détente. Arrêtez l’excès de caféine, car cela augmente rapidement le taux d’hormone de stress.

Article recommandé:  Le bicarbonate de soude et ses vertus cosmétiques

Faire régulièrement des activités physiques

Les activités physiques sont à faire avec modération. Trois fois par semaine suffit pour vous mettre en forme et vous éviter la fatigue chronique. En plus, le sport permet à votre organisme de produire des hormones du bonheur « endorphines ». Cela peut contrer les effets stressants des cortisols.

Bien dormir

Vous devez également stabiliser votre sommeil. Lorsque vous êtes en maque de sommeil, votre corps se fatigue et votre cerveau reste longtemps en état d’alerte. Ce qui provoque la production excessive de cortisol. Pour vous aider à dormir, vous pouvez essayer les massages ou bains relaxants aux huiles essentielles. Voici des exemples d’huiles essentielles relaxantes : huile essentielle de ciste, d’eucalyptus citronné, de sarriette…

Les principaux symptômes du dérèglement hormonal

Les symptômes du trouble sont très nombreux et ils se diversifient selon l’hormone en question. Mais, les symptômes les plus fréquents sont :

D’ordre dermique :

D’ordre capillaire :

 D’ordre physique :

  • la transpiration excessive
  • la fatigue
  • la casse des ongles
  • la constipation et des troubles digestifs
  • le trouble du sommeil
  • la pâleur
  • la perte ou prise de poids
  • le vertige
  • bouffées de chaleur

D’ordre psychique :

  • l’anxiété
  • les sauts d’humeur
  • l’hypersensibilité
  • l’agressivité
  • etc.

La sauge : pour traiter les symptômes

La sauge est une plante médicinale à multiples vertus globalement adaptées au traitement du trouble chez la femme. Outre l’apaisement des différents symptômes psychique, digestif et aussi physique, elle a des vertus cosmétiques. Elle peut renforcer les cheveux, prévenir les acnés, réduire la transpiration… Parmi les nombreuses espèces de sauge, seuls deux sont utilisés en médecine et en cosmétique. Il s’agit de la sauge sclarée et de la sauge officinale. Ils sont parfaitement capables d’imiter l’œstrogène (effet œstrogene-like).

Cependant, vous pouvez trouver dans le commerce des huiles essentielles de sauge. Seule l’huile essentielle de sauge sclarée est recommandée aux particuliers. La sauge officinale est réservée aux pratiquants. Même transformée, la plante garde toutes ces propriétés et peut traiter le trouble hormonal. Elle peut être surtout recommandée aux femmes en préménopause et en ménopause. En effet, l’huile agit directement sur la glande sudoripare et atténue les symptômes (bouffées de chaleur, transpiration, douleur menstruelle…).

Pour profiter des bienfaits de l’huile essentielle de sauge, il faut la diluer dans une huile végétale ou une autre huile essentielle (non irritante). Vous pouvez par exemple la mélanger avec une huile d’olive et l’utiliser en application cutanée sur le plexus solaire.

Le dosage :

  • Huile essentielle de sauge sclarée : 2 gouttes
  • Huile d’olive : 1 cuillère à café

Le mélange peut aussi être utilisé par voie orale en 2 à 3 fois par jours. Mais il vaut mieux consulter un professionnel de la santé avant d’ingérer l’huile essentielle de sauge. Ce traitement est idéal pour atténuer les bouffées de  . Son utilisation est réservée aux adultes et aux adolescentes.

Les propriétés de l’huile de sauge :

  • Œstrogene-like
  • Anti-infectieuse
  • Antispasmodique
  • Calmante
  • Relaxante

Qui consulter en cas de déséquilibre hormonal ?

La consultation d’un professionnel de la santé est importante et fortement recommandée en cas de troubles hormonaux. Cependant, le spécialiste à consulter dépend du type de trouble, il y a :

  • Le médecin endocrinologue (spécialiste des dérèglements hormonaux)
  • Le gynécologue (dérèglement d’hormones sexuelles)
  • Le dermatologue (problèmes de peau)

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+

Par popularité

Les plus commentés