La beauté au naturel

Calmer naturellement les poussées dentaires

À partir de 6 mois, votre bébé est en âge de faire ses dents. Si cette étape est importante pour l’enfant, elle est également source de plusieurs maux. Et pour cause, cette période n’est certainement pas la période la plus simple pour votre petit bout de chou, mais également pour toute la famille. Pourquoi donc ? Dans la plupart des cas, les poussées dentaires se font très rarement dans le silence. Même si chaque enfant est différent, vous verrez tout de même que l’arrivée de ses petites quenottes restera gravée, à jamais dans votre mémoire de maman ou de papa. Quels sont les principaux signes de cette poussée dentaire ? Comment soulager efficacement votre petit ? Il y a-t-il des moyens naturels pour apaiser ses maux ? On vous dit tout !

Premières dents : quand ?

Si l’arrivée des premières dents peut se faire dès l’âge de 3 mois pour certains enfants, dans la généralité des cas, la première dentition se fait entre 4 à 7 mois. Les premières dents à apparaitre sont les deux dents de devant inférieures (ou incisive centrale). 2 ou 3 mois plus tard, s’en viennent les quatre dents supérieures avant (ou incisive centrale et latérale). Un mois après, c’est les incisives latérales inférieures qui feront leur apparition. Les prochains sur la liste ? Les molaires et les dents de l’œil (il s’agit des dents pointures de la mâchoire supérieure). Généralement, au moment de souffler leur troisième bougie, votre enfant devra déjà avoir ses 20 dents primaires.

Est-ce douloureux ?

Votre bébé devient grincheux, il se tortille dans tous les sens et commence à mâchouiller tout ce qu’il peut se mettre sous les « futures » dents ? Sachez qu’en faisant cela, il cherche tout simplement à apaiser la désagréable sensation en exerçant une sorte de pression sur ses gencives afin d’atténuer la douleur, mais également à aider sa petite dent à percer la gencive. Vous devez comprendre que l’évolution progressive des dents dans l’os de la mâchoire est vraiment très douloureuse pour votre petit bout de choux. Et cette douleur, si ce n’est ces douleurs, peut persister durant plusieurs jours (voire semaines) avant que la petite dent réussisse à apparaitre à la surface.

Les symptômes

Les symptômes de la poussée dentaire varient d’un enfant à l’autre. D’ailleurs, vous remarquerez que certains enfants n’ont aucun symptôme tandis que d’autres les auront tous. Mais pour que vous ne soyez pas totalement dans le flou, voici les signes les plus fréquents annonçant l’arrivée prochaine des futures dents de votre enfant :

–          Irritabilité

–          Pleurs inhabituels

–          Gencives rouges et enflées

–          Diarrhée

–          Érythème fessier

–          Joues rouges et chaudes

–          Hyperventilation

–          Fièvre

–          Perte d’appétit

–          Mordillement

–          Difficultés d’endormissement

–          Problème de sommeil (surtout la nuit)

Les remèdes naturels pour soulager bébé

La poussée dentaire est une étape aussi éprouvante pour vous que pour votre petit être. Alors, si vous remarquez les premiers symptômes de la poussée dentaire, pensez tout de suite à ces quelques astuces qui vous seront d’une grande aide pour le permettre de soulager efficacement ses douleurs :

La pression sur les gencives

Avez-vous remarqué que votre petit bout de chou se met à mordre tout ce qu’il attrape ? Y compris vos seins et vos doigts. Il s’agit d’une réaction tout à fait naturelle pour mettre de la pression sur ses gencives. Cette pression lui permet d’apaiser la gencive enflammée. Et si l’objet à mordre est froid, cela aura aussi un effet antalgique. Vous ne savez pas que lui donner ? Voici des exemples d’objets que vous pouvez mettre dans le congélateur pendant deux heures et lui donner, ensuite :

·         Anneau de dentition

·         Carotte

·         Racine de guimauve

·         Gant ou tissu humide

La nourriture saine

Cette astuce est d’une évidence pour certains parents et peut ne pas l’être pour d’autres. Comprenez que l’inflammation des gencives est source de douleur, presque insoutenable pour votre petit. Si vous trouvez un moyen de baisser le niveau d’inflammation dans tout son corps, vous pouvez également diminuer les sensations de douleurs ressenties. Comme chez les adultes, certains aliments ont un effet inflammatoire sur le corps. Au contraire, les aliments que vous devez favoriser sont les suivants :

·         Les légumes

·         Les fruits et les baies

·         Les poissons

·         Les noix

·         Les volailles

Si vous êtes une maman allaitante, sachez que TOUT se passe dans le lait. Vous devez donc veiller à bien manger. Il est également important de boire beaucoup d’eau (conseil valable pour vous et pour votre enfant).

Le réconfort

Un bébé qui fait ses dents et un bébé irritable et très grincheux. Il pourra également avoir des problèmes à s’endormir la nuit ou à se réveiller plusieurs fois dans la nuit. Face à cette situation, les parents pourront perdre patience et devenir irritables, à leur tour. Attention, ce n’est pas de cette manière que vous soulagerez votre enfant. Les douleurs violentes causées par les dents qui percent peuvent provoquer des angoisses. Bébé, étant donné son âge, n’est pas encore capable de se rassurer lui-même. Il ne sait pas d’où vient la douleur et ne sait pas non plus combien de temps la douleur durera. Les parents auront donc besoin de le rassurer pour lui prouver qu’il est en sécurité même s’il a mal. Comprenez que la peine sera réellement plus facile à porter lorsque bébé se sentira compris et soutenu.

Les massages

Le massage est un excellent moyen pour soulager la douleur de votre petit bout de chou. Vous pourriez le masser tout le corps pour le soulager, certes indirectement, mais efficacement. Si vous le voulez, vous pouvez également demander des conseils à un réflexologue pour trouver les points à masser pour apaiser les douleurs. Il est également possible de le masser la mâchoire. Enfin, privilégiez aussi le massage gingival qui consiste à masser les gencives avec une brosse à dents à doigt. Bien évidemment, en prenant soin de bien laver vos doigts, vous pouvez également masser sa gencive directement avec les doigts.

Le pouvoir des plantes pour apaiser les douleurs

Face à ses premières dents qui veulent se frayer un chemin, les plantes vous seront d’un grand secours. Attention tout de même à bien les choisir.

Huile essentielle de lavande officinale

L’huile essentielle de lavande officinale est un excellent allié car elle a des vertus cicatrisantes, antalgiques, antiseptiques et anti-inflammatoires. Chez l’enfant de plus de 3 mois et uniquement en externe, vous pouvez faire un petit massage de la joue gonflée à partir de cette recette :

–          1 goutte d’huile essentielle de lavande officinale

–          Une noisette de gel d’arnica

3 fois par jour, 3 jours maximum et à partir de 3 mois.

Huile essentielle de camomille romaine

S’il y a bien une huile à utiliser face à une poussée dentaire, c’est certainement l’huile de camomille romaine. Cette huile est particulièrement appréciée pour ses propriétés calmantes et relaxantes. Il vous suffit de tremper une compresse dans cette huile et de masser délicatement les joues à l’intérieur de la cavité buccale de bébé, au moins, deux fois par jour. Vous pouvez également vaporiser directement l’hydrolat sur la cavité buccale plusieurs fois par jour.

Quand consulter ?

La poussée dentaire ne demande pas forcément une consultation médicale. Une fois que vous aurez appliqué toutes les petites astuces pour soulager bébé,  il se sentira nettement mieux. Toutefois, vous devez immédiatement voir votre médecin si votre enfant présente une fièvre supérieure à 38° sur un intervalle de 48 heures. De même pour une diarrhée importante. Et si vous avez des doutes, il ne faut pas hésiter de demander conseil auprès d’un professionnel de la santé.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+