La beauté au naturel

Hydrater la peau de bébé au naturel

La peau de votre nouveau-né et/ou de votre bébé est non seulement plus fine et plus sensible que la vôtre, mais elle produit également moins d’huiles hydratantes. Il n’est donc pas étonnant qu’elle soit facilement sèche, voire gercée. Et avec les mois d’hiver qui peuvent être très rudes, la peau de votre bout de chou en pâtit grandement.  Chouchouter bébé signifie aussi prendre soin de sa peau. Alors, que pouvez-vous faire pour protéger la peau sensible de votre bébé et la soulager si elle se dessèche ?

Attention aux huiles minérales !

Vous souhaitez traiter la peau de bébé naturellement ? Faites tout de même attention, car ce ne sont pas toutes les huiles qui sont adaptées à la peau de votre bout de chou. Comme pour l’achat de n’importe quel produit cosmétique, vous devez impérativement vous concentrer sur les ingrédients qui composent le produit avant de passer à l’achat. Le principal problème est que, bien souvent, la composition des huiles pour bébé intègre des huiles minérales. Ces derniers ne sont pas interdits sur le marché, mais peuvent grandement affecter la capacité de respiration de la peau des tout-petits. Or, la peau de bébé, comme celle des adultes d’ailleurs, a besoin de bien respirer.

Qu’est-ce que l’huile minérale ?

L’huile minérale est un corps gras hydrophobe et occlusif. Si initialement, elle est utilisée dans l’industrie mécanique (notamment pour lubrifier le moteur), on la retrouve également dans les produits cosmétiques.  Elle agit pour assouplir la peau et pour éviter le dessèchement. Si elle présente des avantages indéniables, force est de constater que ces inconvénients sont également très nombreux : elle est non-écologique, elle est défavorable à l’écoulement naturel du sébum et l’oxygénation de la peau, elle est inerte, elle reste en surface de la peau sans être absorbée.

La composition de la peau de bébé

Dans le ventre de maman, la peau de bébé est entouré par le liquide amniotique. Dès la naissance, sa peau est recouverte par une substance protectrice grasse qui le protège de l’environnement extérieur.  Mais cette couche de protection disparaît quelques jours après l’accouchement. C’est alors que la peau de bébé devient plus sèche. Comme la peau des adultes, la peau de bébé est composée de plusieurs couches : l’épiderme, le derme ainsi que l’hypoderme. Mais ces couches sont moins développées que chez les adultes. Elle est pauvre en micro-organismes, très fine et perméable. Ce qui lui donne beaucoup plus de difficultés à faire face aux agressions du milieu extérieur. Cette peau aura donc tendance à se sécher beaucoup plus rapidement. Pour plus d’informations, sur la spécificité de la beau de votre bout de chou, reportez-vous à cet article.

Les huiles végétales pour hydrater la peau de bébé

Pour hydrater efficacement la peau de bébé, les huiles végétales sont vivement conseillées. Non seulement, les huiles végétales, sont connues pour laisser respirer la peau de bébé, mais elles sont également efficaces pour l’hydrater tout en la nourrissant. Ayant une texture grasse, ces huiles sont de parfaites substituts naturelles aux crèmes classiques que vous verrez sur le marché. Le problème avec ces crèmes c’est qu’elles donnent à la peau un aspect gras, mais n’a pas les bons ingrédients pour nourrir et/ou hydrater la peau efficacement. Mais pour tirer parti des avantages sur la peau, il est indispensable de bien choisir l’huile à appliquer sur la peau de bébé.

L’huile végétale de calendula

Si vous êtes à la recherche d’une huile végétale pour hydrater et nourrir la peau sensible et délicate de votre enfant, l’huile végétale de calendula vous sera proposée à plusieurs reprises. D’ailleurs, les parents qui veulent concocter leur propre produit pour hydrater bébé devront impérativement inclure cette huile dans leur recette. En plus de l’effet hydratant, elle est également connue pour plusieurs vertus : soulager la peau sensible, soigner la peau irritée et même embellir la peau des adultes. Comme la plupart des huiles végétales, l’huile de calendula ne laisse pas la peau grasse. Comme elle est facile à absorbée, il n’y aura aucune trace d’huiles après chaque utilisation. Toutefois, elle hydrate et nourrit efficacement la peau de votre bébé. D’une grande douceur, les composants de cette huile contiennent plusieurs propriétés tout aussi bénéfiques : anti-inflammatoire, cicatrisante et régénérante. C’est, par conséquent, une excellente base pour tous les produits de soins que vous souhaitez utiliser pour votre enfant ou votre bébé.

Compositions

AG mono insaturés : 55 à 83 % oléique (omega9)

AG poly insaturés : 3.5 à 21 % linoléique et gamma-linolénique (omega6)

AG saturés : 5 à 20 % palmitique, 2 à 12 % stéarique, 0.5 % arachidique

Vitamines : E, D, K, provitamine A, polyphénols, squalènes, phytostérols, chlorophylle, sélénium

Bienfaits

  • Anti-inflammatoires
  • Anti-œdémateux
  • Anti-oxydant
  • Nourrissant
  • Cicatrisant
  • Protecteur, adoucissant et assouplissant cutané
  • Regénérant
  • Anti-allergique
  • Antiseptique

L’huile végétale de sésame

À part le calendula, l’huile végétale de sésame est aussi une huile végétale adaptée pour la peau de votre bébé, et même pour un nourrisson. La raison est qu’en plus d’être très douce, cette huile hydrate aussi efficacement. La plupart des personnes qui optent pour cette huile sont celles qui souhaitent profiter de ses effets apaisant, antioxydant et dépuratif. Contenant des acides gras essentiels très bénéfiques pour la peau des bébés et des enfants, elle sera également utilisée pour la peau sensible ou réactive des adultes.

Compositions

AG mono insaturés : 39 % à 42 % d’acide oléique (omega9)

AG poly insaturés : 39 % à 41 % d’acide linoléique (omega6)

AG saturés : 8 % à 10 % d’acide palmitique, 4 % à 5 % d’acide stéarique

Insaponifiables environ 2 % : vitamines E et B, provitamine A, sesésamin, sésamolin, lécithine, sésamol

Bienfaits

  • Emolliente, assouplissante
  • Antioxydante
  • Nourrissante
  • Régénérante
  • Apaisante cutanée
  • Filtre solaire
  • Assainissantes

 L’huile végétale d’avocat

Ce n’est pas un hasard si l’huile végétale d’avocat est dans cette liste. Elle est, en effet, considérée comme étant l’huile végétale la plus hydratante qui soit. Si vous cherchez à prendre soin de la peau de bébé, de l’hydrater et de l’apporter tous les éléments essentiels pour sa santé, n’hésitez pas à vous tourner vers elle. L’un des grands avantages de l’huile végétale d’avocat est qu’elle n’est pas seulement utilisée pour la peau. Vous trouverez également beaucoup d’avantages en l’appliquant sur les cheveux, notamment pour stimuler la croissance et favoriser la repousse. Son utilisation chez bébé et les enfants et aussi très bénéfique.

Compositions

AG mono insaturés : 65 à 68 % acide oléique (omega9), 2 à 12 % acide palmitoléique (omega7)

AG poly insaturés : 5 à 9 % acide linoléique (omega6), 1 % alpha linolénique (omega3)

AG saturés : 10 à 13 % acide palmitique

Vitamines : A, B, D, E, K

Bienfaits

  • Emolliente
  • Antioxydante
  • Nourrissante
  • Régénérante, réparatrice cutanée
  • Adoucissante
  • Apaisante
  • Pénétrante

L’huile végétale d’amande douce

L’huile d’amande douce est un indispensable de la trousse de soin de votre enfant. C’est, en effet, un parfait allié pour la réhydratation de la peau sèche et abimée. Cette huile a l’avantage d’être absorbée très facilement. Elle laisse également, à chaque passage, une odeur très agréable et très appréciée par les bébés. Attention tout de même, avant de vous tourner vers cette huile, il est indispensable de prendre en compte les possibles réactions allergiques liées à son utilisation.

Compositions

AG mono insaturés : 65 à 83 % oléique (omega9), 1 % palmitoléique

AG poly insaturés : 25 % linoléique (omega6)

AG saturés : 6 à 8 % palmitique, 2 à 4 % autres.

Vitamines : E, D (traces), A, B1, PP, B2, B6

Autres constituants : phosphore, potassium, calcium, oligo-éléments (magnésium, manganèse, cuivre)

Bienfaits

  • Emolliente
  • Antioxydante
  • Nourrissante
  • Régénérante
  • Réparatrice cutanée
  • Cicatrisante
  • Restructurante
  • Protectrice cutanée
  • Apaisante nerveuse

L’huile de noyau d’abricot

L’huile végétale de noyau d’abricot a l’avantage de s’absorber facilement. Vous pouvez l’utiliser aisément pour la base de vos recettes pour le soin de la peau de bébé. Pour plus d’efficacité, pensez à la joindre avec de l’huile de sésame ou encore de l’huile de jojoba.

Compositions

AG mono insaturés : 60 à 65% oléique (Omega9)

AG poly insaturés : 25 à 30% linoléique (Omega6)

AG saturés : acide palmitique 5 à 8 %

Bienfaits

  • Antioxydante
  • Émolliente, apaisante
  • Nourrissante
  • Régénérante, revitalisante (tonifiante)
  • Protectrice

Gardez la peau de bébé hydratée

Vous avez trouvé l’huile végétale la plus adaptée pour la peau de bébé ! Mais l’appliquer régulièrement n’est pas suffisante pour garder sa peau bien hydratée, surtout lors des saisons hivernales. Voici quelques habitudes à prendre au quotidien en complément aux soins naturels que vous adopterez pour sa peau douce et sensible :

Donnez des bains plus courts

Aussi amusante que l’heure du bain puisse être, limitez chaque séance de mousse à 10 minutes. En laissant bébé dans l’eau du bain beaucoup plus longtemps, vous prenez les risques d’assécher sa peau. Il serait également plus judicieux de limiter les bains à deux ou trois fois par semaine.

Préférez les bains tièdes

Utiliser de l’eau tiède pour le bain c’est beaucoup moins sec que d’utiliser de l’eau chaude. De plus, il y a moins de risque de brûlure.

N’utilisez pas de savon

Si vous achetez d’autres produits de soin pour bébé, en plus des huiles végétales pour hydrater sa peau, pensez à choisir uniquement les produits nettoyants doux, sans parfum et hypoallergéniques. Les bains moussants sont aussi à bannir, car ils sont responsables de l’assèchement de la peau de bébé.

Ne laissez pas bébé dans de l’eau savonneuse

L’eau du robinet et beaucoup plus pure qu’une eau savonneuse. Et pour cause, cette dernière est bien connue pour assécher rapidement sa peau. Si votre bébé a envie de profiter de l’eau de son bain, laissez-le s’y amuser avant de le savonner.

Séchez la peau de bébé après le bain

Lorsque vous séchez la peau de bébé, faites en sorte de ne pas le frotter. En effet, trop de frictions avec une serviette peuvent abîmer sa peau fragile. Toutefois, veillez toujours à ce qu’il soit bien sec une fois que vous lui auriez donné son bain.

Ne surchauffez pas la maison

L’air chaud rend la peau de bébé plus sèche. Réglez donc votre thermostat le plus près possible de 20° C.

Hydratez sa peau

Après chaque bain, appliquez une huile végétale (vous avez l’embarras du choix) sur la peau légèrement humide de votre bébé.

Utilisez un humidificateur

Les vents froids provoquent la sècheresse de la peau et peuvent, également, provoquer des gerçures. Pendant les nuits d’hiver, veillez toujours à ce que votre humidificateur soit en marche. Grâce à cette habitude, vous favorisez l’évaporation de l’eau et vous permettez l’humidification de l’air.

Hydratez votre bébé

Que votre bébé soit encore nourri au sein ou non, il est indispensable de l’hydrater suffisamment dans la journée. La déshydratation n’est pas seulement mauvaise pour la peau, mais également pour sa santé.

Changez les couches

Ne laissez pas bébé dans une couche humide trop longtemps. Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais les couches mouillées font beaucoup plus de dégâts sur la peau. Pour apporter à la peau l’hydratation dont elle a besoin, il est important de ne pas utiliser de la poudre pour bébé.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+