La beauté au naturel

Huile essentielle : les précautions et contre-indications

L’usage des huiles essentielles dans le cosmétique est de plus en plus répandu. Et c’est bien loin de la simple tendance. Il s’agit, en effet, d’une pratique qui vous fera bénéficier de plusieurs grands avantages. Toutefois, il faut comprendre que ce ne sont pas des produits anodins. Il est vrai que l’huile essentielle est naturelle, mais ce n’est certainement pas une raison pour l’utiliser à tout va. Quel que soit l’objectif que vous souhaitez atteindre et peu importe le type d’huile essentielle que vous utiliserez, il est toujours indispensable (voire obligatoire dans plusieurs cas) de respecter certaines précautions d’emploi. Comme pour la plupart des soins à appliquer pour le cosmétique, il existe, en effet, plusieurs contre-indications. Avant de vous lancer et de profiter de tous les avantages des huiles essentielles, passez au préalable par cet article.

Les informations à connaitre avant de se lancer

L’utilisation des huiles essentielles pour remplacer les produits de cosmétiques chimiques est à la portée de tous. Néanmoins, comme ce sont des produits puissants, il est nécessaire de respecter scrupuleusement certaines conditions d’utilisation. Il y a, par exemple quelques précautions spécifiques à chacune d’entre elles. Avant de juger si une huile essentielle est adaptée pour vos besoins, vous devez par exemple prendre en compte ces quelques critères :

  • L’âge

L’âge est le point le plus important sur lequel vous devez vous concentrer lorsque vous cherchez à utiliser une huile essentielle en particulier. En effet, ce ne sont pas les mêmes règles qui seront appliquées pour les enfants et les adultes. Ce ne sont pas aussi toutes les personnes qui peuvent s’adonner librement à l’utilisation des huiles essentielles.

  • La voie d’utilisation

L’utilisation de l’huile essentielle ne sera pas la même en inhalation et en application directe sur la peau. De plus, les précautions à prendre et les dangers à encourir sont également différents de l’un à l’autre. Vérifiez donc si la voie d’utilisation que vous avez choisie s’adapte à la manière dont vous allez l’utiliser.

Les précautions et contre-indications

L’utilisation des huiles essentielles pour le cosmétique présente plusieurs grands avantages. Néanmoins, il est de votre devoir de les manipuler avec le plus grand soin. Il est par ailleurs nécessaire de prendre en compte ces quelques précautions, car elles sont, rappelons-le, des produits riches en principes actifs et très puissants.

1- Les dosages

Que ce soit en application sur la peau, en inhalation ou autre,  il est indispensable de respecter scrupuleusement les dosages spécifiques donnés. Si vous dépassez le dosage prescrit, vous vous risquez à des effets secondaires irréversibles. Par contre, si vous n’avez pas le bon dosage, vous risquez de ne pas atteindre l’objectif d’utilisation.

2- L’avis médical

Avant chaque utilisation, il est toujours préférable de vous renseigner auprès d’un professionnel de la santé. Vous avez un doute ? N’ayez pas peur de demander l’avis d’un professionnel en aromathérapie et d’huiles essentielles. Même si vous entendiez bien souvent que ces produits sont 100 % naturels et sans effets secondaires, leur utilisation ne devrait pas être prise à la légère. Ne vous dispensez jamais d’aller consulter pour éviter les problèmes sérieux.

3- L’oeil

Faites attention lorsque vous appliquerez l’huile essentielle pour le soin de la peau ou du visage. En effet, cette dernière ne devrait, en aucun cas, être appliquée dans ou près des yeux. En cas de projection inopinée dans l’œil, pensez tout de suite à le rincer avec de l’huile végétale. Vous devez comprendre que ces produits ne se mélangent pas avec l’eau. Inutile donc de rincer abondamment les yeux avec ce liquide.

4- La conservation

En ne prenant pas au sérieux la conservation de votre huile essentielle, vous risquez de perdre grandement les effets de ces derniers. Vous devez, par conséquent, trouver un moyen pour les conserver dans les meilleurs des conditions. Par exemple, il est important d’éviter la lumière, mais également les gros écarts de température. Le mieux est même de les mettre dans des flacons en verre teinté bien étanches.

5- Les altercations avec les autres médicaments

Cela ne vous a certainement pas traversé l’esprit et pourtant, il peut y avoir des altercations entre les huiles essentielles et les médicaments que vous prenez. Il est donc conseillé de toujours veiller à ce que l’utilisation combinée de ces derniers ne soit pas nocive pour votre santé. Dans tous les cas, rien ne vaut l’avis d’un médecin pour être certain que vous faites les choses correctement.

6- Les utilisateurs fragiles

Pour votre santé et votre bien-être, veillez toujours à ce que vous fassiez réellement partie des utilisateurs qui peuvent “user” des huiles essentielles pour le cosmétique, sans prendre de précautions particulières. Pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les enfants, les dosages et les contre-indications sont spécifiques.

  • Femme enceinte

Sans avoir reçu une autorisation précise venant d’un professionnel de la santé, les femmes enceintes de moins de 4 mois ne doivent pas utiliser d’huile essentielle. Bien sûr, il y a toujours des exceptions. Mais généralement, vous saurez dans quelle catégorie vous vous situez en consultant un médecin.

  • Les enfants de moins de 6 ans

Les enfants également peuvent profiter des effets positifs des huiles essentielles pour la beauté. Toutefois, vous ne devez pas les laisser prendre de l’huile essentielle par voie orale avant ses 6 ans. L’ingestion est également contre-indiquée chez les enfants de moins de 3 ans.

  • Les personnes âgées

Avant de se décider à l’utilisation d’une huile essentielle, les personnes âgées doivent impérativement se renseigner sur tous les risques qu’ils peuvent encourir après l’usage.

  • Les personnes allergiques et asthmatiques

D’une règle générale, les personnes asthmatiques et les allergiques ne doivent pas se lancer dans l’utilisation d’huiles essentielles, sauf avis contraire d’un professionnel de la santé. Pour les  personnes allergiques, il est préférable de passer par un test d’allergie avant de juger si oui ou non vous pouvez utiliser les soins à base d’huile essentielle.

Les principales erreurs commises avec les huiles essentielles

Vous l’aurez donc compris, l’utilisation des huiles essentielles n’est pas sans risque. D’ailleurs, il existe des erreurs communes que la plupart des personnes qui commencent à l’utiliser commettent. Pour ne pas tomber dans le piège, les voici :

1- L’automédication

L’utilisation des huiles essentielles dans le cosmétique ne se fait pas dans le tas. Il ne vous suffit pas de prendre n’importe quel livre et de suivre à la lettre les instructions données. C’est bien plus compliqué que cela. Il est, en effet, indispensable de se référer à l’avis d’un expert ou d’un professionnel de l’aromathérapie. Les meilleures personnes qui peuvent vous donner les bonnes doses sont les personnes qui s’y connaissent réellement.

2- L’application pure

Sur ce cas, plusieurs précautions devraient être respectées. Même s’il n’est pas interdit d’appliquer des gouttes d’huile essentielle sur votre peau, il est toujours important de faire preuve de la plus grande des vigilances. Avant de se lancer dans cette application, veillez par exemple, à toujours faire un test sur l’avant-bras avant tout le reste du corps. Si vous ne remarquez aucune réaction au bout de quinze minutes, vous pouvez y aller. Quoi qu’il en soit, il est toujours nécessaire de les diluer avec une huile végétale ou encore du corps gras pour éviter les éventuelles mauvaises surprises.

3-   L’exposition au soleil après application

Comprenez que certaines huiles, particulièrement celles de la famille des agrumes, sont photosensibilisantes. Ce qui signifie que vous ne devez JAMAIS, vous exposez au soleil après l’application. Si ces derniers ne sont pas écrits noir sur blanc sur les prescriptions de votre huile essentielle, il vaut mieux prendre ses précautions. Et si vous avez la peau claire, l’interdiction est encore plus grande que si vous avez la peau foncée.

4- La mauvaise qualité

Avec l’engouement des utilisateurs autour de l’utilisation des huiles essentielles dans la beauté, plusieurs produits de synthèse ont vu le jour. Or, ces derniers ne sont pas toujours les plus sûrs. Par conséquent, il vaut toujours mieux opter pour la bonne qualité. Même si ces produits peuvent être couteux, vous n’y perdrez rien. Pour trouver à coup sûr les huiles essentielles de qualité, vous pouvez faire un petit test : faites tomber une goutte sur un buvard. Si une partie claire apparaît autour de la goutte, c’est que l’huile essentielle est déjà mélangée avec de l’huile végétale.

5- L’association avec l’homéopathie

Vous pouvez être tenté de croire que les produits de l’homéopathique et de l’aromathérapie sont compatibles étant donné que ce sont des remèdes naturels. Erreur ! Au contraire, les deux concepts viennent de deux écoles totalement différentes. Pour ne pas subir des effets néfastes de cette alliance, il vaut mieux prendre des précautions.

6- L’étanchéité du flacon de conservation

Attention, après chaque usage veillez à ce que les flacons où vous stockez l’huile essentielle soient bien fermés. En effet, les arômes et les principes actifs de cette dernière peuvent s’évaporer très facilement dans l’atmosphère. Il faut également éviter de mettre en contact les bouteilles des huiles essentielles avec le compte gouttes en plastique.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+

Par popularité

Les plus commentés