Peau sèche : cause et traitement naturel

Ressentez-vous des sensations inconfortables, dans d’autres cas de légères brûlures au niveau de la peau ? Vous souffrez probablement d’une peau sèche, mais comment en être sûre ?

Avez-vous une peau qui tiraille, tendue, en manque de douceur et surtout de souplesse ? Une peau qui pèle, fissurée ou encore gercée ? Votre peau squame et donne un effet peau de serpent ? Parait-elle terne ? Si vous rassemblez ces symptômes, vous avez effectivement une peau sèche. Votre peau est en manque d’eau et de gras et se trouve être très sensible aux agressions extérieures. Elle réclame un soin hydratant et émollient pour retrouver sa vitalité, son confort, son éclat et son élasticité perdus.

Comment identifier une peau sèche ?

Une peau est dite sèche lorsqu’elle est insuffisamment hydratée. La personne atteinte d’une sècheresse cutanée percevra des inconforts, des tiraillements accompagnés d’irritations et dans un cas d’extrême sècheresse elle peut sentir des sensations de brûlure. Au toucher, la surface cutanée semble rugueuse, squameuse et donne un effet peau de croco. La peau perd peu à peu sa brillance et son éclat.

Une peau sèche est aussi caractérisée par une hyper-sensibilité aux agressions extérieures. Due à l’altération de sa barrière protectrice, la peau est extrêmement réactive aux stimuli externes contrairement à une peau normale et saine. Les fibres sensorielles qui se trouvent dans l’épiderme captent et de manière rapide et marquée les petits traumatismes extérieurs (en temps normal inoffensifs) et génèrent par la suite des inconforts cutanés (picotement, tiraillement…). La peau sera également vulnérable aux agressions bactériennes d’où les éruptions des boutons et la formation des rougeurs. Dans d’autres cas, elle peut être atteinte d’une pathologie cutanée comme l’eczéma et le psoriasis.

Comprendre la peau sèche

La peau est naturellement dotée d’un mécanisme de défense qui permet d’atténuer les méfaits de toutes agressions extérieures, environnementale, microbienne, physique et chimique. Sa partie la plus superficielle est formée d’une couche protectrice : « la couche cornée », recouverte à son tour d’un film hydrolipidique. L’ensemble de ces deux éléments forme la barrière protectrice de la peau.

La barrière de protection du tissu cutané est constituée d’eau, de lipides et de protéines. Grâce à la synergie de ces molécules, la peau est hydratée en permanence, souple et douce. Elle retient l’eau efficacement et perd peu de son humidité. Elle sera à l’abri des bactéries et en particulier des méfaits des rayons solaires.

La peau peut devenir sèche lorsque sa barrière protectrice est fragilisée. Par défaut de film hydrolipidique, l’eau s’évapore et les cellules cutanées ont du mal à retenir leur hydratation. Une diminution des kératinocytes (molécule active riche en protéine) dans la couche cornée pourrait être à l’origine de cette incapacité à retenir l’eau. Les kératinocytes sont des composés essentiels pour la peau. Ils représentent environ 90 % des cellules épidermiques et ont pour mission de fixer l’eau dans les couches profondes de la peau, prévenir la perte hydrique et maintenir une hydratation optimale.

Les facteurs qui déclenchent la sècheresse cutanée

La peau sèche est un caractère héréditaire comme tous les autres types de peaux d’ailleurs. En quelques mots, vous avez une peau sèche par nature. Toutefois, la sècheresse cutanée peut aussi être déclenchée par d’autres facteurs internes (maladie, traitement médical, alimentation, âge, trouble hormonal…) et externes (climat, pollution, cosmétique, hygiène, tabac, alcool…).

Les hormones face à la peau sèche

Les hormones sont largement impliquées dans l’état de la peau. Chez la femme, une fluctuation hormonale au cours du cycle menstruel et durant la grossesse stimule significativement l’activité des glandes sébacées d’où une tendance à avoir une peau grasse et sujette aux boutons. Avec l’âge, la production d’hormones se tend à diminuer d’où une peau qui s’assèche progressivement.

Carence nutritionnelle et la peau sèche

Notre régime alimentaire a un impact sur l’état de notre peau. Une peau devient sèche lorsqu’on consomme moins d’aliments riches en bons gras.

Les cellules cutanées sont principalement constituées d’eau et de lipides. Elles ont donc besoin d’être hydratées régulièrement et pour cela il est important de boire suffisamment d’eau dans la journée (1,5 L d’eau/jour).

Les lipides sont vitaux pour les cellules de la peau ainsi il est conseillé de faire le plein en acide gras insaturé en mangeant tout simplement de poisson gras, des œufs, des légumes verts foncé, des fruits gras comme l’avocat et en privilégiant les huiles végétales telles que l’huile d’olive et l’huile de colza.

Le tabac, un ennemi de la peau

La cigarette a un effet vasoconstricteur qui réduit de manière significative l’irrigation et l’oxygénation des cellules de la peau d’où la sècheresse cutanée.

Le tabac affecte grandement l’esthétique de la peau. Gorgée de substance nocive et oxydante, la cigarette est l’une des causes du vieillissement de la peau. La nicotine qui la constitue affaiblit la fabrication de collagènes et provoque la formation prématurée des rides et des taches de vieillesse.

La peau face aux caprices du climat

La peau fait quotidiennement face à une variation de climat, de température et d’humidité. Un climat sec et froid peut provoquer une sècheresse cutanée ce qui explique notre peau à tendance sèche en hiver. Elle reçoit peu d’humidité et doit donc bénéficier de plus d’hydratation. Le vent froid provoque également une diminution des vaisseaux sanguins ou vasoconstriction cutanée qui altère l’irrigation des cellules de la peau et induit par conséquent l’assèchement de la peau.

Les cosmétiques et la peau sèche

Mettre tout et n’importe quoi sur la peau porte préjudice sur la santé de notre enveloppe corporelle alors faites attention.

L’utilisation de produits d’hygiène trop abrasifs agresse davantage la barrière hydro-lipidique de la peau et peut entraîner un dessèchement cutané. Si vous avez une peau à tendance sèche, évitez à tout prix les cosmétiques à forte teneur en alcool, les détergents et évitez l’usage excessif de savon. Sélectionnez les produits surgras réservés à la peau sèche pour maintenir une bonne hydratation.

Masque pour peau sèche

Faire un masque de temps à autre est un geste de beauté très courant. Il est préconisé pour éliminer les cellules mortes, nettoyer en profondeur la peau et illuminer le teint. L’application d’un masque peut par contre assécher encore plus la peau d’où il est vivement conseillé de bien choisir le cosmétique utilisé. Choisissez un masque doux, nettoyant et qui contient également des ingrédients hydratants et émollients. Pour jouir de tous ces avantages, préparez vous-même votre masque en utilisant des ingrédients judicieusement sélectionnés.

Hygiène corporelle inadaptée

En cas de peau à tendance sèche, s’hydrater régulièrement est nécessaire. Cette étape est capitale pour restaurer rapidement la barrière protectrice cutanée, mais il est préconisé d’apporter à votre peau le soin qui répond à ses besoins spécifiques.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les douches chaudes et trop longues n’auraient pas l’effet escompté. Elles détériorent encore plus le film hydro-lipidique et rendent la peau plus sèche. De même pour l’usage des savons riches en tensioactif, ces composés chimiques abîment la barrière de la peau. Une eau chargée en calcaire aura également le même effet sur le tissu cutané.

Tamponnez et non frottez. Oui ! On a tendance à oublier que cette étape a également un impact sur la peau. A la sortie de la douche, essuyez-vous avec une serviette propre et en coton en tamponnant délicatement la peau pour éviter de la décaper.

Comment prendre soin d’une peau sèche ?

Comme tout autre type de peau, la peau à tendance sèche a besoin d’être choyée. Sans faire appel à des cosmétiques conventionnels dans la plupart des cas coûteux, voici des gestes simples à faire au quotidien qui amélioreront à coup sûr l’état de votre peau.

Plus d’eau pour hydrater la peau

Pour aider votre peau à retrouver une meilleure hydratation, pas besoin d’utiliser une tonne de soin hydratant et buvez tout simplement de l’eau. Comme le corps est constitué de 65 % d’eau, il est alors essentiel de faire le plein et boire 1,5 L d’eau par jour.

Consommez plus d’oméga 3

Les omégas 3 sont des acides gras essentiels pour la peau. Ils maintiennent la cohésion des cellules cutanées, nourrissent la peau et préservent sa santé. Retrouvez ces fameux acides gras dans les poissons, l’huile végétale d’olive, l’huile de colza, dans les noix ainsi que dans les légumes verts.

Fini les douches longues et les savons agressifs

Le calcaire de l’eau fragilise la barrière hydro-lipidique de la peau ainsi évitez les douches longues et répétées. Limitez également l’application de savon ou de cosmétique lavant agressif qui risque d’assécher encore plus la peau. Il existe aujourd’hui un large choix de cosmétiques sans savon et surgras indiqués à la peau à tendance sèche.

Protégez-vous des rayons solaires

Les rayons solaires, la chaleur assèchent la peau. Il est donc préférable d’éviter les bains de soleil au risque d’aggraver la sècheresse cutanée. Durant la saison estivale, appliquez une protection solaire sur la peau en particulier sur les zones exposées et sensibles.

Privilégiez le coton

Privilégiez les vêtements en coton pour éviter d’agresser davantage votre peau. Évitez les tissus synthétiques qui peuvent causer des inconforts.

Routine beauté au naturel pour la peau sèche

En plus d’une habitude de vie plus saine et équilibrée, adoptez aussi un rituel beauté adapté à votre type de peau pour avoir une peau plus douce, souple, éclatante et bien hydratée.

Nettoyage tout en douceur

La peau sèche a besoin d’être régulièrement nettoyée pour se débarrasser des impuretés et des microbes qui peuvent l’endommager. Utilisez pour votre type de peau, un soin nettoyant onctueux et doux pour éviter de la décaper. Préférez les démaquillants lactés aux lotions nettoyantes.

Durant l’application, passez délicatement votre soin à l’aide d’un coton disque et évitez de frotter la peau. A la recherche d’un soin nettoyant 100 % naturel ? L’huile végétale de coco est vivement indiquée. Elle purifie remarquablement la peau grâce à ses propriétés anti-microbiennes et en bonus, confère plus d’hydratation au tissu. Cette huile tropicale est un « must have » car elle procure plusieurs bénéfices. Elle nourrit, assouplit et améliore même l’éclat de la peau.

Hydrater en profondeur

Hydratez votre peau sèche quotidiennement : matin et soir. Appliquez votre soin hydratant et émollient juste après avoir nettoyé la peau. Sélectionnez les cosmétiques crémeux et riches en gras pour apporter l’hydratation qui manque à votre peau.

Pour un effet immédiat et efficace, optez pour les soins naturels ayant une concentration élevée en acide gras insaturé essentiel et pour cela, il n’y a pas mieux que les huiles végétales. Ces trésors de la nature sont bourrés de lipides et feront des merveilles sur votre peau sèche. Parmi un large choix d’huile naturelle, vous pouvez choisir l’huile végétale d’avocat, l’huile d’amande douce et l’huile de macadamia. Pour bénéficier d’un soin plus gourmand, faites appel aux beurres végétaux comme le beurre de karité et le beurre de cacao.

Masque pour la peau sèche

La peau sèche a besoin d’être débarrassée des peaux mortes, des microbes et des impuretés incrustées dans le tissu cutané. Cette étape beauté permet d’une part de prévenir les problèmes de peau et d’autre part d’oxygéner davantage le tissu cutané.

Il n’est pas toujours facile de trouver un masque adapté à notre peau en particulier si elle est sensible et sèche. Ne vous inquiétez pas, la nature vient encore à notre secours. Pour éviter de décaper la peau par un masque asséchant, réalisez par vous-même un soin bio en utilisant des ingrédients que vous trouverez facilement dans votre cuisine. Mélangez quelques fruits avec de l’huile végétale et un soupçon d’huile essentielle et hop votre masque est prêt. Avec un peu d’imagination et quelques recherches, vous trouverez sans beaucoup d’effort votre masque peau sèche 100 % bio.

Les huiles végétales et huiles essentielles pour la peau sèche

  • Huile végétale d’argan: nourrit et améliore la souplesse ainsi que l’élasticité de la peau. Cicatrisante, elle répare les zones fissurées, gercées et soulage les tiraillements et les irritations.
  • Huile végétale de son de riz : hydrate en profondeur la peau grâce à sa richesse en acide gras essentiel et en vitamine E. Elle possède des propriétés anti-âges qui veilleront à conserver l’élasticité et l’éclat du tissu.
  • Huile végétale d’argousier: est un soin émollient remarquable. Elle scelle l’hydratation et adoucit la peau sèche et inconfortable. Également cicatrisante, elle est efficace contre les vilains boutons. Elle répare et donne une seconde vie à la peau.
  • Huile végétale de calophylle inophylle: purifie tout en douceur la peau. Elle préserve la jeunesse et la vitalité du tissu cutané grâce à sa richesse en actif antioxydante (vitamine E et polyphénol).
  • Huile essentielle de palmarosa: est un soin nettoyant adapté à la peau sèche. Anti-infectieuse, elle purifie la peau et confère davantage de tonus. Cette essence naturelle parvient également à stimuler l’hydratation des cellules de la peau.
  • Huile essentielle de lavande fine: est un élixir apaisant et anti-inflammatoire. Elle aide à soulager les inconforts et accélère la réparation des zones asséchées.
  • Huile essentielle de ciste: a une action cicatrisante exceptionnelle. Elle va donc booster la réparation et le renouvellement de la peau sèche et abîmée.
Voir les rituels beauté au naturel et recette de cosmétique maison pour la peau sèche

Laisser un commentaire