La beauté au naturel

Sommeil de bébé : les astuces naturelles

« Dormir comme un bébé ». Si l’on se réfère à cet adage, les bébés sont réputés pour être de gros dormeurs. Mais dans la réalité, est-ce vraiment le cas ? Les jeunes parents vous le diront ! En fait, le sommeil de bébé peut mettre plusieurs mois à réellement se stabiliser. C’est d’ailleurs pour cette raison que les premiers mois qui suivent la naissance d’un nourrisson peut être un véritable calvaire pour les parents.

Selon les experts, les bébés n’arrivent pas à différencier le jour et la nuit jusqu’à ses trois mois. Et pourtant, il ne faut pas oublier que le sommeil est d’une importance capitale chez les bébés, en particulier les nourrissons. Alors, comment aider le vôtre à mieux s’endormir ? Ces quelques astuces de grand-mères vous seront d’une grande utilité pour le permettre de tomber plus rapidement dans les bras de Morphée tout en le permettant de s’endormir plus longtemps.

Pourquoi le sommeil est aussi important chez le bébé ?

Le sommeil de bébé est l’une des préoccupations les plus importantes chez les parents. Et ce n’est certainement pas un hasard si les professionnels de la santé insistent sur ce fait. En effet, c’est en respectant le bon cycle de sommeil et en lui offrant un environnement propice à l’endormissement que vous assurez son bon développement. Dans la pratique, voici tous les bienfaits que vous pouvez faire jouir à votre enfant en veillant à son bon rythme de sommeil :

  • Assurer un bon développement cérébral
  • Réguler la production des hormones de croissance
  • Réguler la production des hormones de l’appétit, du cortisol et de l’insuline
  • Limiter les risques de surpoids
  • Consolider les informations mémorisées durant l’éveil
  • Favoriser l’apprentissage récent
  • Améliorer la mémoration de plus de 30 %
  • Avoir une meilleure réponse immunitaire

À chaque âge son cycle de sommeil

Comme quoi, le sommeil reste donc un besoin physiologique indispensable pour le bien-être et la santé de bébé. Mais comme vous l’aurez deviné, en terme de sommeil, tous les bébés ne sont pas égaux. Et pour cause, le besoin et le rythme de sommeil différencient en fonction de son âge. En tant que parent, vous devez bien connaître les caractéristiques de chaque rythme de sommeil pour offrir le meilleur à votre enfant. Cela vous permettra, entre autres, de savoir s’il dort bien assez ou pas.

De 0 à 3 mois

Le nouveau-né dort uniquement selon ses besoins. Et généralement, ces horaires sont grandement décalés de ceux de ses parents. Comme nous vous l’avons précisé un peu plus haut : de 0 à 3 il ne fait encore aucune différence entre le jour et la nuit. Durant cette période de sa vie, son horloge biologique et sa capacité à régulariser les périodes d’éveil et les périodes de sommeil ne sont pas encore au point.

Ainsi, le nouveau-né dort, généralement, par période de 2 à 4 heures (pour les bébés allaités, cette période est souvent de 2 heures). En fonction de leur tempérament, certains nourrissons ne se réveilleront uniquement que pour manger. Tandis que d’autres auront des phases d’éveils plus longues, dès leur naissance.

Durant la première semaine de vie, le nourrisson dort, généralement, entre 20 heures sur 24 heures. À partir de 1 mois, ce chiffre est légèrement revu à la baisse car il commence à s’endormir entre 16 à 20 heures sur 24 heures par jour pour des moments d’éveils compris entre 2 à 3 heures. D’une manière générale, la période d’éveil est un peu plus longue en fin de journée, à cet âge.

Attention, contrairement à ce que certains parents ont l’habitude de penser, il n’est vraiment pas nécessaire de réveiller un bébé en bonne santé pour le nourrir. Cette règle n’est applicable que pour les nouveau-nés ou les bébés ayant des besoins particuliers, des problèmes de santé ou si le professionnel de la santé le recommande.

De 3 à 6 mois

À partir de trois mois, l’enfant dort de 14 à 16 heures sur 24, tous les jours. Pour les jeunes parents, cette période est attendue avec la plus grande patience car l’enfant commence à dormir durant de plus longues périodes la nuit (dans les 5 à 6 heures de suite). Si vous voulez savoir à partir de quel âge bébé commence à faire ses nuits, sachez que c’est souvent autour de 3 mois.

Comme bébé pèse, normalement, dans les 5 kg, il pourra avoir plus de réserves d’énergie pour patienter entre les tétés ou les boires. Ce qui lui permet de manger dans des intervalles plus espacées. Toutefois, à cet âge, certains bébés ressentent encore le besoin de se réveiller pour boire la nuit. Ce qui est tout à fait normal et donc rien d’alarmant.

À partir du quatrième mois, les horaires de sommeil de votre tout petit commencent à être un peu plus prévisibles. En effet, les bébés commencent à respecter les trois siestes de la journée : une sieste le matin, une sieste l’après-midi et une sieste en fin de journée. De plus, les signes qui montrent que bébé a sommeil deviennent de plus en plus évidents : frottements des paupières, bâillements, etc. C’est le meilleur moment pour instaurer une certaine routine du coucher.

De 6 à 12 mois

Après 6 mois, bébé commence à dormir entre 10 à 12 heures par nuit. La sieste se limite à une ou deux par jour : matin et/ou l’après-midi. Ces siestes durent, généralement, entre une heure et deux heures. En tout, bébé devrait donc dormir 13 à 15 heures sur 24.

Néanmoins, vous ne devez pas paniquer si bébé continue à se réveiller encore la nuit. D’ailleurs, certains bébés continuent, à l’âge de 6 à 12 mois de demander à boire ou à téter la nuit. Toutefois, vous pouvez vous rassurer un peu car, généralement, bébé réussi à se rendormir par lui-même et se calmer.

Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’autour de 8 mois, survient la période de l’angoisse de séparation. Durant cette période, bébé appréhende de se retrouver loin de vous. Alors, avant son coucher et pendant la nuit, vous devez le rassurer.

Les remèdes de grand-mères pour améliorer le sommeil

Votre tout petit a beaucoup du mal à s’endormir ? Du coup, vous n’arrivez pas à respecter son rythme de sommeil. Ce qui le rend grognon, agité et toujours très fatigué ? Ne vous inquiétez pas, vous trouverez des remèdes de grand-mères pratiques et efficaces pour assurer le calme et la sérénité durant ses nuits.

Instaurer un rituel du coucher

Pour que votre bout de chou ait une bonne nuit de sommeil, vous devez lui offrir un rituel du coucher adapté. Si bébé n’arrive pas à s’endormir facilement, la nuit, c’est dans la plupart des cas à cause de son état avant d’aller dormir ou de son environnement avant l’heure du coucher. En effet, l’idéal serait que bébé s’endorme en étant détendu et serein. D’où l’importance de la petite histoire avant de dormir, la berceuse ou encore la comptine. Bébé ne comprend pas encore vraiment le déroulement de l’histoire. Néanmoins, il est rassuré par la mélodie et le rythme de votre voix. Surtout, n’oubliez pas le petit câlin et les bisous avant d’aller se coucher. Pour bien s’endormir, bébé a besoin d’être rassuré, entouré d’amour et de tendresse. Ces petites attentions seront d’autant plus importantes lorsque bébé est malade ou lorsqu’il a des poussées dentaires.

Veiller au confort de bébé

Pour que bébé puisse profiter d’une bonne nuit de sommeil, il est indispensable de réunir toutes les conditions nécessaires. Par exemple, bébé ne pourra pas bien s’endormir s’il a très chaud ou, au contraire, trop froid. Assurez-vous que la température de la chambre ne dépasse les 20 ° C et ne se situe pas en-dessous de 18 ° C. Il en va de même pour le taux d’humidité. La chambre de bébé ne devrait pas être trop sec ou trop humide. Le taux idéal d’humidité est compris entre 50 et 55 %. Aussi, il est important d’aérer la pièce 20 minutes par jour au minimum. Si nécessaire et si vous le pouvez, penser à purifier et assainir l’air de la chambre à coucher.

Utiliser la fleur d’oranger

Pour endormir bébé, nos grands-mères ont l’habitude d’utiliser de la fleur d’oranger. Ce composant assure, en effet, un sommeil serein et réparateur. Comment procéder ? Mélangez :

  • 4 gouttes de fleur d’oranger bio
  • 120 ml de lait ou d’eau

Cette préparation peut être donnée à bébé à partir de son quatrième mois et 1 heure avant l’heure du dodo.

Pratiquer le massage

Pour détendre le petit corps de bébé et pour apaiser son esprit, il n’y a rien de mieux que les massages. Pour cela, il vous suffit de le placer sur le lit en veillant à ce qu’aucun élément extérieur ne le gêne. Massez-le ensuite en insistant sur les bras, les jambes et les pieds. Vous pouvez utiliser des huiles relaxantes comme l’huile de coco, l’huile de ricin ou autres huiles de massages.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+