La beauté au naturel

Infection urinaire chez les petits

L’infection urinaire est très fréquente chez les enfants et les femmes. Il s’agit d’une infection de l’appareil urinaire. Sans traitement, elle peut s’aggraver et entraîner une autre maladie plus grave. Par ailleurs, l’infection urinaire peut aussi cacher une malformation. C’est pourquoi certains enfants, surtout les bébés, doivent être hospitalisés. Cependant, l’infection peut être évitée par une bonne hygiène. Dans le cas où votre enfant fait une infection des voies urinaires, vous pouvez utiliser des remèdes naturels en traitement d’attaque et d’entretien. Mais, la consultation d’un médecin reste primordiale dans tous les cas.  

Une infection urinaire, c’est quoi ?

L’infection urinaire est définie par la présence de milliers de bactéries dans l’urine. L’infection peut être chronique ou aiguë. Elle touche l’appareil urinaire, dont les organes suivants : la vessie, le rein, l’urètre ou la prostate. Elle peut toucher un ou plusieurs de ces organes. Ce sont surtout les femmes et les enfants, les filles majoritairement qui sont les plus vulnérables à cette maladie. Chez les enfants, les symptômes sont particuliers et assez différents de ceux des adultes. Ayant des organes encore fragiles, le cas peut s’aggraver rapidement chez les enfants. C’est pourquoi il faut agir vite et suivre des traitements adaptés.

Par ailleurs, il existe trois types d’infection urinaire :

  • La cystite : la plus courante qui touche généralement les femmes. Elle est plutôt rare chez les enfants. C’est plus précisément une inflammation de la vessie provoquée par les bactéries intestinales (Escherichia coli).
  • L’urétrite infectieuse : il s’agit de l’infection de l’urètre et il est plus courant chez les hommes. Elle est causée par la bactérie responsable de la gonorrhée (le gonocoque) et la chlamydia. Elle peut être accompagnée d’une prostatite chez l’homme.
  • La pyélonéphrite : la plus grave, il s’agit d’une inflammation du bassinet et du rein. Elle est assez fréquente chez les enfants et les femmes enceintes. Elle peut faire suite à une complication de la cystite mal traitée ou non traitée.
Article recommandé:  La mycose chez l’enfant et le bébé

Les symptômes de l’infection urinaire chez les enfants

Pour les enfants, l’infection se reconnait par des signes classiques :

  • La brûlure quand il urine
  • L’envie d’uriner devient impérieuse
  • La présence de sang dans les urines
  • Les urines troubles

Chez certains enfants, l’infection se manifeste également par : l’énurésie nocturne, les troubles digestifs et les douleurs abdominales.

Cependant, tous les enfants même les nouveau-nés et les nourrissons sont concernés par l’infection. L’infection est assez difficile à cerner chez eux. Les symptômes spécifiques sont absents. Il faut alors être vigilant et bien surveiller l’intensité et la persistance. Voici donc les symptômes à prendre en compte :

  • Une fièvre prolongée
  • Des troubles digestifs
  • Des pleurs quand l’enfant urine
  • La présence de sang dans l’urine ou l’urine teinté de sang
  • Des vomissements
  • Des maux de ventre
  • Le changement de couleur de l’urine
  • L’altération de l’état général : fatigue générale, amaigrissement, diminution ou perte d’appétit

Pour avoir le cœur net, il est toujours conseillé d’aller consulter un médecin le plus vite possible.

Les causes de l’infection urinaire chez l’enfant

L’infection urinaire est souvent le signe d’une anomalie anatomique chez les enfants. Il peut y avoir une male formation au niveau de son système urinaire. Dans ce cas, il faut traiter rapidement l’infection pour éviter que les troubles urinaires deviennent chroniques. La prématurité est également un facteur qui peut favoriser l’infection de l’appareil urinaire. Pour les petits garçons, l’absence de circoncision peut aussi être un facteur. Mais, il peut parfaitement se prévenir avec une bonne hygiène. À part cela, il y a également la constipation et la maladie d’Hirschsprung.

Les préventions de l’infection urinaire chez l’enfant

Pour éviter une infection urinaire, il faut que l’enfant boive suffisamment d’eau. Cela permet de diminuer la charge bactérienne. Pour éviter toutes irritations ou infections, il est également important de prendre soin de son hygiène. Cependant, évitez à tout prix l’utilisation de produits abrasifs (lingettes…). La plupart des savons parfumés et des bais moussants provoquent aussi l’irritation. Alors, il vaut mieux bannir son usage sur les enfants.

S’il est assez grand, apprenez-lui à s’essuyer de l’avant vers l’arrière. Il faut également qu’il apprenne à éviter de se retenir et d’aller directement aux toilettes lorsqu’il a envie d’uriner. En restant dans la vessie, l’urine favorise le développement des bactéries. De même pour un bébé, vous devez suivre la même règle quand vous lui changez la couche. Nettoyez toujours de l’avant vers l’arrière.

Article recommandé:  Les bienfaits de la nage sur bébé

Pour éviter la constipation, il suffit de rajouter des fibres dans l’alimentation de votre enfant. Dans le cas où cela est inefficace, il est préférable de consulter votre médecin.

Traitements naturels de l’infection urinaire chez les petits

Une fois que le type d’infection est dépisté, il faut ensuite faire un traitement à base d’antibiotiques. Un médecin prescrit souvent l’Augmentin per os pour les enfants plus d’un an et le Rocéphine IV pour les moins d’un an. Mais, le type de médicament dépend surtout du type d’infection. En plus de l’antibiotique, il prescrit également du paracétamol en cas de fièvre. Sachez alors que si l’infection urinaire de votre enfant est sans gravité, des alternatives naturelles existent. Vous pouvez en utiliser en attendant les résultats des analyses. Entre autres, il est important de renforcer et stimuler son système immunitaire. La vitamine C est justement un bon stimulant de l’immunité. Beaucoup de fruits, d’agrumes et de légumes en contiennent.

La liste des traitements naturels contre l’infection urinaire :

Le Cranberry ou canneberge

Le canneberge ou Cranberry en anglais est très connu comme étant un excellent traitement antibiotique. Il s’agit d’un remède naturel découvert par les Amérindiens. Il traite surtout les reins et la vessie. Il peut faire barrière aux cystites et éviter l’utilisation de médicaments antibiotiques. Le jus de Cranberry peut traiter et prévenir les infections urinaires. Par ailleurs, il est réservé aux enfants plus de deux ans.

Posologie :

Le dosage pour les adultes et les enfants est différent. Un enfant plus de 2 ans doit consommer 300 ml de jus de canneberge chaque jour. Le traitement est à poursuivre pendant 3 mois pour combattre l’infection.

Contre-indications :

Il est déconseillé de donner son jus aux enfants faisant une allergie à l’Aspirine. Il peut également y avoir une interaction entre les médicaments antiacides. Évitez alors d’en donner à votre enfant s’il suit ce type de traitement.

Baies de canneberge ou cranberry

Une tisane anti-infection urinaire

Il existe plusieurs plantes ayant des vertus antibiotiques. Celles que vous trouvez dans la recette suivante sont capables de traiter l’infection urinaire. Elles agissent efficacement tant sur les enfants que sur les adultes. Elles permettent de détacher les bactéries et les microbes responsables et les empêchent de revenir. Parmi ces plantes, il y a la bruyère (fleurs), la cerise (queues) et le canneberge (baies).

Article recommandé:  Prendre soin des cheveux crépus, affros de votre enfant
La liste des ingrédients:
  • Fleurs de bruyère : 4 cuillères à soupe
  • Baies de canneberge : 1 cuillère à soupe
  • Queues de cerise : 1 poignée
  • Eau : 1 litre

Préparation et posologie :

  1. Faites bouillir l’eau pendant une vingtaine de minutes.
  2. Mettez les ingrédients en infusion pendant quinze minutes.
  3. Puis, filtrez.
  4. Donnez 3 tasses à votre enfant tous les jours pendant 10 jours maximum. 

Contre-indication :

Le traitement est réservé aux enfants plus de 2 ans.

L’échinacée ou Echinacea

L’échinacée est recommandée pour la prévention de l’infection urinaire. Elle est à la fois un antibiotique et une anti-infectieuse. Elle stimule, renforce et protège le système immunitaire de votre enfant. Le remède agit en augmentant l’énergie et la vitalité de l’organisme de votre enfant, tout en purifiant ses reins. La plante est parfaitement indiquée en cas de cystite.

Posologie :

Pour faire une infusion, il vous faut 1 g de racines ou de fleurs pour 1 tasse d’eau bouillante. Donnez-en 3 tasses par jour à votre enfant. Lorsque vous remarquez une amélioration, réduisez le dosage. Continuez le traitement jusqu’à ce qu’il soit complètement rétabli. Attention, le traitement doit être arrêté au bout de 6 à 8 semaines.

Contre-indication :

La consommation de l’échinacée est interdite chez les enfants sujets à l’otite, l’allergie et l’asthme.

Fleurs d’Echinacea

Le jus de persil

Le persil est une herbe à multiples vertus. Son jus a une action diurétique et dépurative. Il permet d’éliminer les microbes et les bactéries dans les voies urinaires. Il est excellent pour lutter contre une infection urinaire. D’autant plus qu’aucune contre-indication n’a été mentionnée sur la consommation du jus de persil. Aussi, il joue le rôle de complément alimentaire et permet de renforcer le système immunitaire de votre enfant. En effet, il est riche en vitamines A et C, en fer et en oligo-éléments.

Posologie :

Pour en faire un jus, il suffit de le mixer avec de l’eau et de filtrer. Donnez-en ½ verre à votre enfant avant chaque repas. S’il trouve le goût désagréable, ajoutez un peu de miel (s’il en a l’âge). Il faut savoir que le miel a aussi des propriétés anti-inflammatoires.  

L’hospitalisation pour les nouveau-nés et les nourrissons

Les nourrissons moins de 3 mois et les nouveau-nés sont systématiquement hospitalisés. Une fois que les examens se révèlent être positifs, des examens supplémentaires doivent se faire. Cela permet de savoir s’il y a ou non une malformation urologique chez le bébé. Une hospitalisation est favorable, puisque les médecins peuvent suivre de près l’évolution de son état.

Ajouter un commentaire

Suivez-nous

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+